Corse Net Infos - Pure player corse

Le collectif I Patriotti est venu à la rencontre des élus de l’Assemblée de Corse


Rédigé par Pierre BERETTI le Vendredi 27 Juillet 2018 à 22:16 | Modifié le Vendredi 27 Juillet 2018 - 22:38


I Patriotti est venu lors d’une journée de session rencontrer l’ensemble des représentants des élus de l’Assemblée de Corse afin de les sensibiliser sur la situation critique de certains anciens prisonniers politiques qui a été présentée comme une triple peine pour eux et leur famille. Ont été notamment évoqué les inscriptions au Fijait ainsi que les lourdes amendes dont beaucoup ne pourront pas s’acquitter.


Le collectif I Patriotti représentant les prisonniers politiques est venu à la rencontre des présidents de l’Assemblée et président du Conseil Exécutif mais également des présidents de groupes. Le but de cette réunion a été d’exposer les différentes problématiques auxquelles une centaine de famille est confrontée. Certains anciens prisonniers ont déjà purgé une longue peine de prison souvent loin de chez eux sans rapprochement. Les familles ont dû assumer l’éloignement avec la logistique et les frais que ça entraine. A cela, il faut rajouter aujourd’hui que plusieurs d’entre eux ont été inscrits au fichier national automatisé des auteurs d’infractions terroristes (Fijait) et se voit réclamer des amendes très importantes. S’ils ne peuvent les régler, la crainte est que cela pèse sur leur famille et leurs proches. C’est ce que Jean-Philippe Antolini du collectif a présenté comme étant une « triple peine ».

Du côté des élus, il a été convenu que cette situation méritait l’attention et que cette question pourrait être discutée avec le gouvernement. En effet, Gilles Simeoni a insisté sur le fait que ces militants ont purgé leur peine pour des actes commis en d’autres temps, Par ailleurs, les nationalistes ont fait un geste d’apaisement en déposant les armes il y a quatre ans de cela. Le leader de la majorité espère donc l’ouverture d’un dialogue serein afin de résoudre le problème de manière globale et de pouvoir aider chaque militant concerné par les différentes problématiques évoquées lors de la réunion. 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie