Corse Net Infos - Pure player corse


Le STC de La Méridionale interpelle le groupe STEF


le Mercredi 26 Juin 2019 à 18:28

Le STC de la Méridionale interpelle le groupe STEF en sa qualité de donneur d’ordres. Le STC rappelle que plus de 500 emplois sont aujourd’hui menacés et que de lourdes conséquences économiques seront à déplorer si La Méridionale venait à perdre toutes les lignes Corse-Continent.




Le STC de La Méridionale interpelle le groupe STEF
Alors que le rapport du Président de l’Exécutif sur l’appel d’offre de la DSP maritime transitoire allant du 1er octobre 2019 au 31 décembre 2020, s’apprête à être voté lors de la session de l’Assemblée de Corse des 27 et 28 juin, les inquiétudes de notre organisation Syndicale tant sur l’avenir des salariés que sur celui du service public se confirment.  


Le Sindicatu di i Travagliadori Corsi (STC) de la Méridionale interpelle le groupe STEF en sa qualité de donneur d’ordres : plus de 500 (1) emplois sont aujourd’hui menacés et de lourdes conséquences économiques seront à déplorer si la Compagnie venait à perdre toutes les lignes.


En seule réponse, la direction de la Méridionale estime que la procédure d'attribution au profit de la Corsica Linea (ex-SNCM) de la prochaine délégation fait l'objet de nombreuses et graves irrégularités. Elle dénonce également des manœuvres déployées pour fragiliser la Compagnie et l’exclure par tous les moyens sur les ports principaux de la desserte de la Corse.


Le STC Méridionale pointe l’ensemble des erreurs ou fautes volontaires de la direction de La Méridionale pour se désengager progressivement de la desserte maritime de la Corse.

Le STC Méridionale refuse la desserte maritime sous le régime des OSP(2), démarche envisagée par La Méridionale, qui représenterait une véritable menace pour le service public maritime. Cette stratégie fera tomber le Service Public de Continuité Territoriale et toutes perspectives pour la Corse de maîtriser ses transports par l’avènement de la Compagnie dite « régionale » sous forme de SEMOP (3).


À la suite de plusieurs échanges entre le STC et La Méridionale, le STC a obtenu dans un protocole de sortie de conflit du 28 février, le maintien des emplois pendant la période transitoire dans n’importe quel des scénarios qui pourrait découler de la procédure d’appel d’offres (c’est-à-dire même si La Méridionale venait à perdre toutes les lignes). En parallèle, le STC, dans son préavis de grève du 12 juin commun à celui de la CGT (4) et de la CFTC (5), demande le maintien de la masse salariale, des équipes d’intervention, des acquis salariaux et sociaux actuels pendant la période transitoire (2019-2020) et sur les prochaines DSP.


Le STC réclame en outre aux directions des deux compagnies maritimes la préparation d'une réponse commune entre La Méridionale et Corsica Linea pour la réponse aux futurs appels d'offres avec la garantie du maintien des trois navires de La Méridionale, des quatre navires de Corsica Linea sur les cinq ports, de la continuité territoriale avec un partenariat des lignes entre les deux compagnies sur les deux ports principaux de Bastia et d'Ajaccio. Les sections STC de La Méridionale et Corsica Linea demandent toujours à la Collectivité de Corse d'entrer au capital des deux compagnies, réaffirment leur refus catégorique de toute ligne OSP et affirment également leur volonté commune d’intégrer une structure publique (SEMOP) (3).


De ce fait, le STC de La Méridionale et la CGT ont débuté une nouvelle grève illimitée depuis le 21 juin 2019. Les motifs de protestation mis en avant sont directement liés aux mouvements de la procédure d'appel d'offres maritime Marseille-Corse et de la stratégie entamée par La Méridionale jusqu’à ce jour.

Les syndicats STC et CGT mènent depuis la Corse et à Marseille des actions pour trouver une solution en réponse à leurs revendications, avec notamment depuis hier un blocage des dépôts de STEF sur Marseille et Vitrolles. Les salariés sont et resteront déterminés à défendre leurs emplois et le service public.


1 Source SECAFI – Février 2018 : Effectif global de la Méridionale = 543
2 Obligations de Service Public
3 Société d’Économie Mixte à Opération Unique (SEMOP) : forme d’entreprise publique locale permettant à une collectivité locale ou son groupement de lancer un appel d’offre en amont de la constitution de la société, pour désigner l’actionnaire opérateur qui s’associera avec elle pour l’exécution d’un contrat qui lui sera attribué.




L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Carta Bianca | A Table ! Les recettes des lecteurs | Les insolites de l’été | Tocc’à voi















Newsletter




Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria