Corse Net Infos - Pure player corse

Le SCB dans le bon tempo…


le Mercredi 26 Décembre 2012 à 18:18 | Modifié le Jeudi 27 Décembre 2012 - 19:14


Des " gifles " sur le plan sportif suivies de belles réactions d'orgueil et des sanctions : la première partie de saison du promu Bastiais en Ligue 1 aura connu nombreux de rebondissements. Mais au final, alors que Frédéric Hantz visait le « top 14 », les "bleus" terminent la première partie du championnat à une confortable 13e place avec six points d'avance sur la zone de relégation


Anthony Modeste, meilleur buteur
Anthony Modeste, meilleur buteur
Un début difficile 
Après ces deux victoires consécutives lors des deux premières journées de Ligue 1, beaucoup se prenaient à rêver d'un parcours hors du commun pour le promu Bastiais. Malheureusement, très rapidement, la réalité a repris le dessus. Après une défaite de justesse à Rennes (3-2), les joueurs de Frédéric Hantz ont enchaîné les tuiles en prenant beaucoup trop de buts : Trois contre St Etienne à domicile, trois à Evian et quatre contre le PSG. 

Réactions d'orgueil !
Mais le Sporting aura montré durant cette première partie de saison, une forte réaction lorsque la situation l'exigeait. Ainsi, après cette mauvaise série de défaite, les Bastiais auront enchaîné par cinq matchs sans défaite. La suite le démontrera parfaitement, puisque s'en suivait une nouvelle rechute avec trois nouveaux gros revers consécutifs avec onze buts encaissés durant ces rencontres.. La victoire à Furiani contre Lorient concrétisée par deux nuls consécutifs à l'extérieur face à deux grosses équipes comme Lille et Toulouse auront permis de retrouver une défense plus stable. Les suspensions et blessures ont également obligé le coach à innover dans ses compositions. Harek se retrouvait au poste de défenseur central avec à ses côtés Choplin. Palmieri suppléait le repositionnement de Harek sur le côté gauche. Et au final, le résultat aura été bien moins pire que l'on aurait pu le craindre à la lecture de ses compositions. 

Une fin d'année cauchemardesque 
Match à huis-clos, terrain suspendu à titre conservatoire, grève de la faim de Jo Bonavita, défaites contre l'OM et à Montpellier, la fin d'année du Sporting aura été un véritable cauchemar. 
Mais dans la tempête, l'effectif de Frédéric Hantz aura une nouvelle fois su réagir. Une victoire nette et sans contestation possible obtenue sur terrain neutre à Gueugnon face à la lanterne rouge Nancy. Un succès d'autant plus appréciable qu'il permet aux Bastiais de terminer l'année 2012 comme il l'avait débuté.
Petit retour en arrière : Janvier 2012, le Sporting était encore en Ligue 2 et il débutait un match de gala à Furiani dans le cadre des 32èmes de finale de la Coupe de France contre une équipe de Ligue 1 Sochaux. Au final, les Bastiais auront battus brillamment les Sochaliens 4-1. Et alors qu'il reprendra la compétition par cette même Coupe de France par un derby 100% Bastiais contre le CAB à. Ajaccio, le Sporting passe les fêtes de fin d'année au chaud.
Classé 13e avec six points d'avance sur le premier relégable Sochaux, il pourra aborder sereinement sa seconde partie de saison. 

Un maintien bien engagé ! 
Alors qu'il aura l'avantage de recevoir notamment Brest, Evian, l'ACA, Nice à Furiani dans la seconde partie de saison, le Sporting peut être confiant dans ses chances de maintien parmi l'élite s'il garde le même rythme que la première partie. De l'aveu même des spécialistes du football, le maintien s'obtient souvent avec un total de 42 points. Comptant déjà 22 points à son actif, les Bastiais seront quasi certains de demeurer en Ligue 1 la saison prochaine s'ils obtiennent au moins six victoires et quatre matchs. Avec 44 points, on voit mal comment les bleus pourraient être relégués. Mais bien sûr, seul le terrain livrera son verdict et la lutte avec les équipes se battant comme le Sporting pour ne pas descendre, sera acharnée.  

Le bilan chiffré du Sporting
13e de Ligue 1 (22 points),
Eliminé en quart de finale de la Coupe de la Ligue contre Lille (0-3).
Meilleur buteur : Anthony Modeste (9 buts)
Meilleur passeur : Wahbi Khazri (4 passes)
 

L’événement de la première partie de saison : La suspension de Furiani 
Bastia a disputé son dernier match à domicile de l’année civile 2012 à Gueugnon. Et pour cause, le stade Furiani à été suspendu à titre conservatoire après plusieurs séries d’incidents. Notamment face à Lille en Coupe de la Ligue, ou contre l'OM, Troyes et Valenciennes en L1. Les dirigeants Bastiais ont fortement critiqué cette décision de la LFP.

 Le chiffre de la première partie de saison : 51 
Comme le nombre de cartons jaunes reçus par les Bastiais depuis le début de la saison. Le Sporting est l’équipe la plus avertie de France, celle aussi qui a écopé du plus de cartons rouges (cinq). Avec 2,7 cartons jaunes reçus par match, Bastia « devance » Paris et Montpellier. Des sanctions qui ont coûté quelques précieux points aux hommes de Frédéric Hantz.

Le Top : Anthony Modeste 
En difficulté à Bordeaux, Modeste se plaît en Corse. Déjà auteur de neuf buts, soit plus du tiers des buts bastiais, l’attaquant s’est très vite intégré à sa nouvelle équipe. Il fait un bien fou à Bastia, où Ilan, une autre recrue offensive de l’intersaison, déçoit. En cinq mois de compétition, il a déjà joué trois fois plus avec le Sporting (1507 min) qu’à Bordeaux la saison dernière (468  min).

Le Flop : Magno Novaes 
Meilleur gardien de Ligue 2 en 2011-2013, meilleur portier de National en 2010-2011, Magno Novaes n’a pas réussi à franchir le cap en Ligue 2. Titulaire en début de saison mais moyen dans ses performances, le portier brésilien a perdu sa place de numéro 1 au détriment de Landri Bonnefoi. Il faut dire que ses statistiques ne jouaient pas pour lui (12 matchs, 29 buts encaissés, 11 arrêts et 22 frappes détournées, soit à peine 50% d’interventions réussies). Un total très bas. 

Un mercato hivernal animé 
Alors que le club Bastiais a sauté sur l'opportunité d'enrôler Mickaël Landreau, le staff technique a déjà ciblé ses besoins pour être bien armé dans la dernière ligne droite. Deux éléments offensifs et deux éléments défensifs viendront renforcer les rangs de l'effectif professionnel. A contrario, les joueurs qui auront eu très peu de temps de jeu, pourraient partir afin de permettre au coach Bastiais de diriger un effectif professionnel composé de vingt-cinq joueurs comme il avait déjà souhaité en début de saison. 






Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : L'11 Ore di CNI : Da u luni à u vennari https://t.co/0lAR3giL12 https://t.co/9ZSOIzHB8u
Vendredi 15 Décembre - 01:03
Corse Net Infos : Porto-Vecchio dispose, aussi, de son espace de coworking https://t.co/oOEV5Ye86f https://t.co/zxi8A2wI6c
Vendredi 15 Décembre - 01:03
Corse Net Infos : Ajaccio : Décès de Robert Drawilo ancien footballeur du GFCA https://t.co/pDv5FHyjKT https://t.co/meIMj8MIyy
Jeudi 14 Décembre - 23:35
Corse Net Infos : L'11 Ore di CNI : Da u luni à u vennari https://t.co/0lAR3giL12 https://t.co/juZvg6C3Gi
Jeudi 14 Décembre - 21:25


Newsletter







Galerie
Communauté de communes L'Ile-Rousse Balagne
Communauté de communes L'Ile-Rousse Balagne
CCAS de Calvi
CCAS de Calvi
Mini-Cut
Mini-Cut
Rencontre littéraire à Aix
Rencontre littéraire à Aix
MISSCORSE
Eva Colas
GFCA
GFCA
Leroy Merlin à Ajaccio
Leroy Merlin à Ajaccio
Tempête Balagne
Tempête Balagne