Corse Net Infos - Pure player corse

Le Printemps s'annonce pour "Bandes à Part"


GAP le Dimanche 14 Mars 2021 à 08:16

Pour cette dernière levée du magazine Bandes à Part, avant l'arrivée du Printemps, Jean-René Derosas joue, de nouveau, sur la pluralité des genres en nous entraînant sur des chemins bien différents. Tout commence avec le Paris du début du 20e siècle à quelques encablures, seulement, de la première guerre mondiale avec le Tome 1 de "Comme Par Hasard". Nous marchons sur les pas de Victor, à la vie bien réglée et qui va, justement, marcher sur un morceau de papier qui va changer son existence. En découvrant Tania et son regard envoûtant, sa vie bien rangée va être chamboulée.
Avec Jupiter, nous entrons dans le milieu de la science-fiction où une station implantée sur Europa, une des lunes de Jupiter, vit des événements bizarres qui vont nécessiter l'envoi d'une mission depuis la Terre pour voir ce qui s'y passe.
La troisième bande-dessinée est un nouveau virage à angle droit avec une incursion dans le monde de la jeunesse. Tout au long de "Créatures" nous nous situons à New-York, dans un avenir proche mais apocalyptique où règnent des créatures qui mettent les humains à mal. En première ligne, les enfants doivent s'organiser pour ne pas sombrer



Comme Par Hasard, (Ed. Vent D’Ouest, 1 tome), (Scénario et dessin de Cyril Bonin)

Le Printemps s'annonce pour "Bandes à Part"
Le hasard est bien plus qu'une simple probabilité. Paris, 1909, Victor Nimas est un comptable à la vie bien rangée qui trouve son bonheur dans les chiffres et les probabilités. Son existence ne connaît ni drame ni remous et ce n'est pas pour lui déplaire. Mais personne n'est jamais à l'abri du hasard et un soir, alors qu'il rentre chez lui, il marche, par inadvertance, sur un petit bout de papier. C'est une place de spectacle pour les ballets russes. En règle générale, ce genre de divertissement ne lui inspire rien que de l'indifférence. Pourtant, cette fois, il décide de profiter de l'opportunité. Pour lui, c'est une révélation, un pur enchantement... d'autant plus qu'au-delà des chorégraphies et artifices de mises en scène, il est captivé par le regard ensorcelant de l'une des danseuses. Elle est belle, elle s'appelle Tania et voilà Victor embarqué dans un tourbillon d'imprévus qui iront jusqu'à perturber les fondements logiques de cet éternel cartésien.»

 

 Avec Comme par hasard,  Cyril Bonin (Stella, Amorostasia…), nous propose une réflexion sur le hasard et la destinée. Avec un trait fin et graphique, il nous entraine dans une Europe du 20e siècle  dans les péripéties de son héros qui sera malmené jusque dans ses convictions les plus profondes.  


Europa (Ed. Delcourt, 1 tome paru), (Scénario de Leo et Rodolphe et dessin de Zoran Janjetov)

« Europa, la quatrième lune de Jupiter, un astre étrange, entièrement recouvert d'une croûte de glace sous laquelle existe un océan liquide. Il s'y trouve une petite station scientifique dédiée à l'étude de cette surprenante mer intérieure susceptible d'abriter la vie. Mais des événements insolites se déroulent dans la station et une équipe est envoyée depuis la Terre pour voir ce qui s'y passe.»

 

Le duo Léo (Aldebaran, Centaurus…) et Rodolphe (O’Sullivan, Amazonie…) revient avec une nouvelle série de Science-Fiction qui mélange savamment  intrigue et religion. Le dessin réaliste de Zoran Janjetov (Avant L’Incal, Les Technopères…) renforce la crédibilité et l’immersion dans le récit. 


Créatures (Ed. Dupuis, 1 tome paru), (Scénario de Stéphane Betbeder et dessin de Djief)

« New York, dans un futur proche mais apocalyptique... Le chaos règne et la brume fait apparaître des créatures terrifiantes. Les adultes sont sous l'influence d'une entité monstrueuse et les enfants doivent s'organiser pour survivre. Comment le monde en est-il arrivé là ? Que sont ces créatures ? Que veulent-elles ? Peut-on vaincre ces monstruosités ?»
Nouvelle série de Stéphane Betbeder (Brocéliande, Alice Matheson…), Créatures est une histoire où des enfants doivent se faire une place dans un monde post-apo fantastique dans la droite ligné de Seuls. Le récit est renforcé par le dessin dynamique et riche en détailles de Djief (Liaisons Dangereuses, Broadway…) qui donne corps à l’histoire.
























Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047