Corse Net Infos - Pure player corse

Le FC Bastelicaccia tout près de l’exploit à Saint-Rémy de Provence


Rédigé par Vincent Marcelli le Dimanche 9 Septembre 2018 à 21:50 | Modifié le Dimanche 9 Septembre 2018 - 21:55


Les joueurs de Jean-Luc Luciani se sont inclinés samedi après-midi à Saint-Rémy de Provence (3-2). Mais ils ont donné du fil à retordre au leader, menant 2-1 à une dizaine de minutes de la fin, avant de s’incliner. Malgré la défaite, la première de la saison, un contenu prometteur…


A moins d’un quart de la fin, hier après-midi à Saint-Rémy de Provence, le FC Bastelicaccia, promu en NIII cette saison, était leader de sa poule, puisque dans le même temps, Istres était mené sur la pelouse de l’ACA et le Sporting devait s’incliner un peu plus tard à Aubagne.
Cueillis à froid par des locaux plus entreprenants, les visiteurs concédaient un but sur corner. On jouait depuis une dizaine de minutes et ce but donnait des ailes aux Provençaux qui contraignaient les hommes de Jean-Luc Luciani à subir. Puis, les « rouges » parvenaient à contenir les assauts adverses, faisant, peu à peu, jeu égal pour, finalement, maintenir le suspense jusqu’à la pause.


Deux minutes fatales
Changement de décor d’entrée de seconde période avec des Corses qui prenaient le jeu à leur compte et inversaient le cours du match en cinq minutes. C’est tout d’abord Viera qui égalisait sur un centre de la droite (50e). Avant que, suite à une main dans la surface, l’arbitre n’accorde un pénalty logique, transformé par Moracchini (55e). Le match s’équilibrait et les protégés de Luciani parvenaient à contenir les velléités offensives adverses. Et le match basculait une nouvelle fois à l’entame des dix dernières minutes. Suite à une erreur de relance, les Provençaux égalisaient (81e). Le FCB accusait le coup. Le temps pour les locaux de repartir en contre et de reprendre les devants (83e).
Les Corses pouvaient nourrir de nouveaux regrets, ils partaient à l’abordage et manquaient d’un cheveu, l’égalisation à quelques secondes du coup de sifflet final. Dommage !


« On a un sentiment partagé, confiait le coach insulaire, nous ne pouvons pas nous satisfaire d’une défaite mais notre contenu a été dans l’ensemble satisfait. On poursuit notre apprentissage de ce niveau. Mais nous sommes capables de rivaliser avec n’importe qu’elle équipe et nous saurons, je pense, voyager, cette saison. »
 



L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès