Corse Net Infos - Pure player corse

Le Cap Corse et l'Etat s'engagent pour le développement durable du territoire grâce au CRTE


Pierre-Manuel Pescetti le Lundi 28 Juin 2021 à 19:13

Ce lundi 28 juin, la communauté de communes du Cap Corse et l'Etat, représenté par le préfet François Ravier, ont signé le premier CRTE de Haute-Corse. Ces contrats de relance et de transition écologique viennent remplacer les contrats de ruralité et sont un nouvel outil pour unifier et simplifier les outils mis à disposition par l'Etat pour développer les territoires gérés par les collectivités.



Patrick Sanguinetti, président de la communauté de communes du Cap Corse à gauche et le préfet de Haute-Corse François Ravier ont apposé leur signature sur le CRTE ce lundi 28 juin 2021. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
Patrick Sanguinetti, président de la communauté de communes du Cap Corse à gauche et le préfet de Haute-Corse François Ravier ont apposé leur signature sur le CRTE ce lundi 28 juin 2021. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
« C’est un jour à marquer d’une pierre blanche ». Ange-Pierre Vivoni, maire de Siscu, les autres maires de la communauté de communes du Cap Corse et Patrick Sanguinetti leur président ne sont pas peu fiers ce lundi 28 juin. Leur communauté de communes est la première de Haute-Corse à signer avec l’Etat leur Contrat de Relance et de Transition Ecologique (CRTE).

« C’est maintenant que tout commence » lance le préfet de Haute-Corse François Ravier en signant le document. Pas de nouvelles subventions ou de nouveaux financements non, mais un outil pour y voir plus clair. Le CRTE a vocation à regrouper l’ensemble des contrats signés entre l’Etat et les collectivités. Il se substitue aux contrats de ruralité arrivés à échéances fin 2020 et est signé pour une durée de six ans.

Simplifier et unifier les dispositifs

Crédits du plan Relance, FNADT, DSIL, DETR … Les dotations de l’Etat vers les collectivités sont nombreuses et l’on se perd parfois dans les sigles. Comme une trousse à outil bien rangée, le CRTE a vocation à donner une meilleure visibilité aux dispositifs d’Etat pour une meilleure utilisation. Plus que cela, une aide en ingénierie sera dispensée pour l’élaboration et le suivi des contrats.

Pour Patrick Sanguinetti il s’agit surtout de définir une feuille de route vers le développement du territoire en « s’accordant sur une première série d’actions concrètes tout en ayant de la visibilité à moyen et long terme ». Point sur lequel le préfet acquiesce : « le CRTE vient appuyer le développement d’un territoire de projet et son attractivité. Il est fait à sa dimension en prenant en compte ses spécificités, ses atouts, ses faiblesses ».

S’il n’est pas une enveloppe supplémentaire comme l’est le PTIC (Plan de Transformation et d’Investissement pour la Corse), il semble lui emprunter une grande partie de ses valeurs. On pourrait presque parler de PTIC du rural. Ses objectifs ? Réduire les inégalités sociales et territoriales, gérer durablement les ressources naturelles du territoire, positionner l’économie au service de la création d’emplois et du partage des richesses produites, mettre les ressources culturelles identitaires et patrimoniales au service du projet de développement durable.

Des actions concrètes

Pour ce faire, la préfecture et la communauté de communes ont déjà un plan remplit d’actions concrètes. Création de sentiers de randonnée, ouverture d’une maison de santé, consolidation des services publics, rénovation de l’habitat et des bâtiments publics, développement de l’offre publique de transport, amélioration de la couverture téléphonique et du haut débit, amélioration de la gestion des déchets et du tri, modernisation du parc éolien et création d’un parc photovoltaïque à Brandu … Autant d’opérations qui devraient « améliorer le cadre de vie de la population » comme le souhaite Patrick Sanguinetti.

 

D’autres CRTE signés dans la foulée en Haute-Corse

S’il est le premier territoire à signer son CRTE, le Cap Corse n’est pas le seul à y avoir droit. D’autres territoires vont en bénéficier dans la semaine. « Quatre à cinq CRTE, seront signés en Haute-Corse dans les dix jours à venir » précise le préfet. Le territoire a été morcelé en sept, regroupant parfois plusieurs communautés de communes pour un même périmètre de CRTE. Que les autres se rassurent, tous signeront avec l’Etat ce contrat pour faciliter le développement vers un modèle de territoire prêt à affronter l’avenir et ses défis.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047