Corse Net Infos - Pure player corse

La nouvelle technologie de valorisation des déchets 3Wayste présentée à Ajaccio


Rédigé par Marie MAURIZI le Vendredi 26 Avril 2019 à 11:20

La chambre de commerce et d'industrie de la Corse-du-Sud, qui a fait du respect de l’environnement et de la gestion des déchets sur le territoire corse une de ses priorités, a organisé mercredi une réunion d’échanges animée par Christian Perbet, chargé du déploiement de la technologie de 3Waste. Une solution qui pourrait être adaptée pour la Corse, et dont le dispositif innovant veut révolutionner le tri des déchets. Il a déjà fait ses preuves sur le continent




Un projet qui a retenu l'attention de tous.
Un projet qui a retenu l'attention de tous.
L’usine altrium 2.0 à taille humaine est intégrable en milieu urbain sans risque. Couverte elle traite aussi les odeurs liées aux déchets. Elle peut trier et valoriser 50.000 à 250.000 tonnes annuelles de déchets par ligne de production. Pour des besoins supérieur plusieurs lignes peuvent être mise en place. Elle ne produit aucun rejet, ni émanation, ni pollution nouvelle, et transforme les déchets perdus en valeur.  La performance vient qu’elle permet de trier les déchets mélangés provenant d'une seule collecte, ce qui réduit aussi le trafic poids lourds en ville.
 
Réduction de 90 % des déchets habituellement enfouis
La technologie 3Wayste permet de trier plus et mieux les déchets courants. Les populations n’auront plus qu’à emmener aux déchetteries les polluants fort que sont les piles, les déchets électriques et électroniques, les produits domestiques dangereux.
Le pourcentage de valorisation et le recyclage atteignent au minimum 90 % des déchets éliminés.
La Haute-Loire et ses 260.000 habitants dispose déjà de cet outil capable d'intégrer l'ensemble de ces tonnages pour un territoire 100 % trié et 92 % valorisé. Une construction est en cours à l'île de la Réunion. Le record mondial de recyclage et de valorisation est détenu par le Puy-en-Velay avec 92,30% de déchets valorisés en 2016.
En France, seul 40 % des déchets sont valorisés, l'objectif de 2025 est de passer à 65 %. Aujourd'hui 84 % des déchets ne sont pas triés, le recyclage total représente dans les pays les plus avancés 30 à 40 % des tonnages de déchets produits. Dans le meilleur des cas ce sont 60 à 70 % des tonnages qui sont éliminés chaque jour par enfouissement ou incinération. Ce sont des millions de tonnes de matières gaspillées et perdues pour la planète.
 
Le tri industriel préserve les ressources de la planète
Grâce à cette nouvelle technologie, les matières contenues dans les déchets sont triées, les industries de transformation peuvent alors consommer ces matières recyclées pour leur production ou pour l'énergie qu'elles représentent.
En utilisant massivement des matières ou combustibles recyclés, les ressources naturelles de la planète sont économisées.
Une économie circulaire rentable peut voir le jour sur chaque territoire. Qu’un territoire ait ou non des ressources naturelles, il a dans ces déchets des matières, issues des forêts, des productions minières, des dérivées d'hydrocarbure… 3Wayste exploite la richesse enfouit dans les gisements de déchets.
 
Un fonctionnement des plus simples
16 % de tri des emballages recyclables, 84 % des déchets ménagers résiduels, 3Wayste tri 100 % de tout ça. L’ensemble des déchets contenus dans les poubelles ménagères sont acheminés vers le centre 3Wayste le plus proche. Une machine a été créée pour l'ouverture de tout types de sacs pour permettre ensuite le tri des matières. Le vidage est complet, sans dégrader les matières que l'on veut ensuite trier.  
Les déchets sont ensuite dirigés vers la chaîne de tri automatisée qui débite facilement entre 16 et 20 tonnes par heure. Un système pendulaire unique et une chambre d'attrition souple, empêche que son rotor puisse être endommagé par un imbroyable introduit malencontreusement sur la chaîne. Il nécessite très peu d'entretien.

La première étape est de séparer industriellement les déchets entrants en trois fractions :
- 44 % des matières organiques (pour le compostage vers l'agriculture),
- 26 % des emballages recyclables (vers l'industrie papier métaux verre plastique et emballage),
-3 0 % des déchets à potentiels énergétiques (pour la cimenterie et l'industrie).
Chacune de ces fractions suit alors un traitement dédié pour que ses déchets bénéficient d'un nouveau cycle de vie.
10 % seulement des déchets ultimes vont en centre d'enfouissement, ce qui donne un taux de 90 % de ressources naturelles préservées.

Alors, l'usine de valorisation des déchets 3Wayste une solution pour l'élimination des déchets en Corse?
A suivre...

François Filoni, vice-président de la Capa, en charge du problème des déchets: " Ce projet rejoint notre projet"

"Le recyclage total (bacs des recyclables, déchetteries, collectes sélectives…) représente, dans les pays les plus avancés, 30 à 40% des tonnages de déchets produits. Ce sont des millions de tonnes de matières gaspillées, perdues pour notre planète. En France, dans le meilleur des cas, ce sont encore 60 à 70% des tonnages qui sont éliminés chaque jour par enfouissement ou incinération.
La Corse, même si de gros efforts ont été accomplis avec la collecte en porte à porte et l’apport volontaire ces trois dernières années, reste une très mauvaise élève avec un taux d’enfouissement largement supérieur à la moyenne nationale. Les déchets non triés des ordures ménagères ne peuvent plus être considérés comme des déchets ultimes. L’urgence est donc de trier ce gisement comme le propose le projet de la CAPA et ALTRIOM.
La Directive européenne et la loi de transition énergétique de 2015 nous font obligation de tourner le dos au tout enfouissement et le plan régional proscrit l’incinération. Il nous faut pour avancer, comme le fait la CAPA depuis 3 ans, travailler sur une usine de tri et de valorisation pour passer de 75 à 80 % d’enfouissement à 20 %.
L’usine présentée par le président de la Chambre de commerce est similaire aux travaux que nous menons à la CAPA. Elle permet d’atteindre, pour un coût de 110 € la tonne, un traitement et une valorisation de 90% de nos déchets. Le coût actuel d’enfouissement est supérieur à 240 €. Nous ne pouvons plus accepter de décharger nos déchets sur les prochaines générations. Ce projet qui existe déjà ailleurs, rejoint donc, dans les grandes lignes, notre projet, à savoir tourner le dos à l’enfouissement polluant pour nos sols et ferme la porte à l’incinération avec ses polémiques."



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie














Newsletter




Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio