Corse Net Infos - Pure player corse

La Haute-Corse mobilise d'importants moyens contre les feux de forêt


La rédaction le Vendredi 16 Juillet 2021 à 15:37

François Ravier, préfet de la Haute-Corse, a présenté ce jeudi 15 juillet sur l'aérodrome de présentera le dispositif de prévention de lutte contre les feux de forêt mis en place pour la saison estivale 2021 dans le département.



Le préfet de Haute-Corse, François Ravier, n'a pas manqué de le rappeler : "La lutte contre les incendies représente une priorité de l’État dans le département".
On sait qu'au plan national le dispositif contre les feux de forêts repose sur une anticipation forte pour détecter les foyers le plus rapidement possible et engager les moyens adaptés.
Tous les efforts doivent tendre vers le même objectif : traiter tout feu dans les 10 minutes suivant sa détection.

La Haute Corse ne dérogera pas à la règle.
D'autant que  en 2020, du 1er juillet au 15 septembre, 44 départs de feu ont été dénombrés et 268 ha ont brûlé. C’est plus qu’en 2018 et 2019, où la surface brûlée était respectivement de 34 et 75 ha pour un nombre de départs de feu équivalents. Cela reste très deçà des feux de 2017 où 4 000ha avaient brûlé dans le département
La saison 2020 a révélé, auissi, aune hausse des grands feux, qui représentent aujourd’hui la
principale menace : trois feux représentent 87 % des surfaces parcourues : le feu de Castello du Rostino du13 juillet 2020 (30ha), le feu de Feliceto du 3 août (19ha) et le feu de Montegrosso du 27 août (184 ha)


Au cours des journées à venir il faudra donc être particulièrement vigilants : le département a connu un printemps avec des précipitations faibles et inégalement réparties :  le Cap Corse en particulier a été peu arrosé. Et après juin,  juillet s’annonce plus chaud et plus secs que la moyenne. C'est la raison pour laquelle la Haute-Corse département a été placée en état de vigilance sécheresse.
La situation  a, déjà, eu des répercussions sur le terrain. En effet, par rapport à la saison 2020 à la même date, le département compte davantage de départs de feu : 4 contre 1 en 2020. 10ha ont déjà été brûlés. Le feu de Lavatoghju  du 5 juillet, qui a  nécessité le déploiement de moyens nationaux.a constitué la première alerte de la saison.

Mais que les craqueurs d'allumettes prennent garde :  la CTIIF (Cellule technique d’investigations sur les incendies de forêts), a été mobilisée pour rechercher les causes de l’incendie. Rappelons que cette cellule interservices, activée par le procureur de la
République a pour rôle d’identifier les causes des incendies .

En attendant, il faut faire face.
Comment ?
Une cellule départementale de liaison inter services se réunit de manière hebdomadaire, sous la présidence du préfet de Corse ou de son représentant, au CODIS pendant la saison feux de forêt afin de coordonner les interventions en la matière et gérer les moyens de secours terrestres et aériens et organiser le dispositif préventif de surveillance et de lutte.

Parallèlement des moyens de surveillance dynamique sont déployés sur le département, soit environ 160 femmes et hommes en seuil bas.
Ils rassemblent un  module adapté de surveillance, les patrouilles de l’ONF, les patrouilles du service des espaces littoraux et terrestres – Agriate, les  anciens sapeurs-pompiers et les JSP au besoin, les chemins de fer de Corse, les moyens de la Poste, les moyens de la Fédération départementale de la chasse et es moyens de « l’associu di lotta contr’a u focu »
Ces moyens de surveillance dynamiques sont complétés par des moyens de surveillance et de première intervention, rassemblant à minima 19 patrouilles de forestiers-sapeurs, l’association BSPM, les moyens des 20 réserves communales de sécurité civile, et les moyens du centre de première intervention du Fium’Orbu Castellu.


Il y a aussi les moyens terrestres
Ceux du SIS de Haute-Corse, soit 20 centres de secours répartis sur le territoire, 160 femmes et hommes en seuil bas
Ceux de 3 sections mises à disposition par la DGSCGC, (Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises) prépositionnées à Calenzana, Ile Rousse et Saint Florent, et 3 sections de l’UIISC 5 mobilisables en renfort, basées à Corte. représentant 140 personnes.
En période à haut risque, Le dispositif peut regrouper jusqu’à 495 personnes


Au sol les sauveteurs peuvent aussi compter sur des moyens de lutte et d’appui comme 3 bulldozers avec 2 porte-char des FORSAP (forestiers-Sapeurs) Cismonte de la Collectivité de Corse,  le char MICNA et un drone tactique de l’UIISC5 de Corte, mobilisable en renfort.


Les renforts, et le salut, viendront peut-être aussi du ciel 
Il y aura dans les airs, en cas de besoin notamment pour attaquer les feux  naissants, 2 Canadair basés à Ajaccio,1 Beechcraft et 1 Hélicoptère bombardier d’eau positionné à Corte
Sans oublier Dragon 2B, l'hélicoptère de la Sécurité civile, positionné à l’année dans le département.
Cette année un drône des ForMISC (Formations Militaires de la Sécurité Civile) sera, également, déployé en Corse.


Tous ces moyens seront-ils suffisants pour préserver notre région de la pression incendiaire à laquelle elle est régulièrement soumise ?
Le proche avenir nous le dira.
Mais c'était le vœu, unanime, exprimé par toutes les personnalités rassemblées autour du préfet de Haute-Corse lors de la présentation de ce dispositif.















    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047