Corse Net Infos - Pure player corse

La France est-elle prête à restituer la Corse à l'Italie ?


le Vendredi 1 Février 2019 à 07:38

La Corse, l'Italie et la France, on le sait, c'est une relation complexe. Stratégiquement située en Méditerranée, notre île a été une terre disputée entre la république de Pise, celle de Gênes, la Couronne d’Aragon et le royaume de France. Bien que la Corse ait été officiellement rattachée à la France en 1768, l'Italie dit "basta" à ce ménage à trois et réclame notre ile à travers une...pétition en ligne !




Cela peut vous sembler une boutade classique mais selon le journal en ligne www.voglioviverecosi.com, il s'agit d'un problème paradoxalement grave, même très grave: la France pourrait être contrainte de restituer la Corse à Italie.

 

L'attention des médias transalpins se concentre ces derniers jours sur une pétition en ligne publiée il y a quelques semaines invitant les internautes à demander la suspension du paiement des taxes à l'Union européenne si les Français ne mettaient pas en pratique les dispositions du traité de Versailles de 1768.

Dans ce document, il était écrit que en Corse la souveraineté juridique serait maintenue par la République Serenissima de Gênes, qui par la suite serait devenue une partie de la République italienne avec toutes ses compétences juridiques.

 

Un document de la fin du XVIIIe siècle confierait alors à la France ses responsabilités et, pour analyser les évolutions législatives des années suivantes, rien n’aurait porté atteinte aux effets de cette signature.

 

Peu importe que la Corse n’ait jamais fait partie de l’Italie, à moins qu’un embryon d’approche de notre pays ne puisse être considéré comme l’occupation que l’armée italienne a exercée pendant une très courte période au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il y a d'autres aspects bureaucratiques réglementaires qui soutiendraient la thèse présentée dans la pétition: tout d'abord le fait que la vente de l'île à la France par la République de Gênes n'aurait jamais été enregistrée aux Nations Unies.

 

La récupération de la Corse par les Génois, et donc aujourd’hui par les Italiens, est tenue par l'article 4 du traité de Versaille.

 

En bref, avec un paiement modeste, bien que réindexé sur la base des 250 dernières années, il serait possible de faire le coup d’État et rattacher la Corse à celle qui, morphologiquement, devrait être sa patrie naturelle, l’Italie.

 

Il semble en plus, selon ce journal, que l'annexion de la Corse à la France, qui a eu lieu en 1789, soit irrégulière du point de vue du droit international, car elle n'aurait jamais été soumise au plébiscite nécessaire ni ratifiée par un référendum populaire spécial.

 

"Bien sûr, l'idée de passer du gouvernement français au gouvernement italien ne convainque pas les corses - affirme le journaliste qui a rédigé l'article dont on vous parle - mais c'est ainsi."

 

Le paradoxe est que, grâce à une intervention de l'Italie dans cette affaire controversée, les Corses pourraient enfin obtenir l'autonomie tant souhaitée: si l’Italie se tournait effectivement vers la Cour de justice de l'Union européenne, il y aurait de bons espoirs d’un résultat favorable.

 

Difficile, cependant, d’imaginer qu’une pétition puisse changer plus de 200 ans d’histoire…

Pour en savoir plus sur la pétition : 
La petition 

https://www.activism.com/it_IT/petizione/annessione-della-corsica-all-italia/7323




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude