Corse Net Infos - Pure player corse


La Corse prépare la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD) : engagement et bonnes idées


Mélanie Escoffier le Mercredi 16 Octobre 2019 à 08:09

C’est au Palais des Congrès d’Ajaccio qu’a eu lieu, ce mardi 15 octobre 2019, le séminaire de préparation de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD) en Corse, auquel des élus de la CAPA ainsi que plusieurs intervenants ont participé. Un moment d’échange, de partages d’idées, et comme l’a souligné Camille Fabre, directeur régional de l’Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME), « plein de bienveillance ».



Du 16 au 24 novembre prochain aura lieu l’édition 2019 de la SERD : comme chaque année, de nombreux acteurs impliqués dans la transition écologique se mobilisent afin d’informer et de sensibiliser les entreprises comme les particuliers. Associations, initiatives collectives, administrations… Tout le monde peut, à son échelle, s’impliquer et faire le petit geste qui peut tout changer. Le but : réduire de façon significative la quantité de déchets produits.

Un séminaire animé par Anne-Sophie Langevin, co-gérante du cabinet-conseil Langevin et associés, a permis de donner la parole à différents intervenants, tous venus pour présenter leurs projets, leurs idées, leurs combats.   
En ouverture de ce séminaire, la préfète de Corse, Josiane Chevalier, a insisté sur son envie de voir les choses à grande échelle et de faire progresser de façon significative le nombre d’actions de la SERD.  
Comme dans la fameuse légende du colibri énoncé par l’écologiste Pierre Rabhi, chacun peut faire sa part. Et c’est ce petit oiseau qu’a choisi Mylène Argot Coltelloni comme symbole de son activité de naturopathie et réflexologie. Elle fait partie des nombreux intervenants de ce jour, et est venue évoquer ses ateliers de fabrication de cosmétiques maison. Pour donner du poids à ses propos, elle a donné un chiffre : 195 millions. C’est le nombre de tubes de dentifrices écoulés un France en une année. Un déchet, parmi tant d’autres, que l’on peut aisément remplacer avec un dentifrice solide.   
Etait également présent Jonathan Curti, fondateur de RecyclaCorse, venu présenter ses lombricomposteurs d’appartement. Chaque acteur de demain a pris du temps pour interpeller, apporter son témoignage et donner envie au plus grand nombre de mettre sa pierre à l’édifice. Comme Pascal Bruno, du bistrot du cours d’Ajaccio, qui mis en action une Give Box devant son établissement, afin que chacun puisse y déposer ou récolter des dons (livres, vêtements, jouets…) Il a souligné que sa présence à ce séminaire lui faisait perdre du chiffre d’affaires, mais que cela lui semblait nécessaire. « J’ai des enfants et des petits-enfants, et je suis catastrophé. Je suis en colère et optimiste. » Comme l’a rappelé la préfète, « le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas ».


C’est donc dans cet optique claire que les nombreux intervenants de la SERD œuvreront ensemble, afin de sensibiliser au maximum : prévenir le gaspillage alimentaire, promouvoir le compostage, lutter contre le suremballage et enfin réduire, réparer et réutiliser au maximum. Car aujourd’hui, les chiffres restent encore alarmants : les déchets ménagers pèsent 210 000 tonnes, 172 000 tonnes sont enfouies (80%) et, selon une étude du Syvadec, 60% de ces 172 000 tonnes pourraient être revalorisés…

La Corse prépare la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD) : engagement et bonnes idées

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047