Corse Net Infos - Pure player corse

La 26e édition du guide des vins corses est en route


Pierre-Manuel Pescetti le Mardi 1 Juin 2021 à 11:03

Autour du créateur de l'ouvrage, Joseph Santana, une quinzaine de dégustateurs se sont relayés pour élaborer la vingt-sixième édition du guide des vins corses. Pendant deux jours, à l'hôtel Ostella à Bastia, ils ont fait la part belle aux vins insulaires grâce à une dégustation descriptive, offrant à tout amateur des éclairages sur le millésime en cours.



Les dégustateurs étaient appliqués à décortiquer les arômes et les couleurs des échantillons présentés. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
Les dégustateurs étaient appliqués à décortiquer les arômes et les couleurs des échantillons présentés. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
Robe pourpre aux reflets bruns et volupté. Non il ne s’agit pas de la dernière collection de vêtements d’un créateur mais bien de vin. Ce lundi 31 mai et mardi premier juin, le jury du guide des vins corses était réuni à l’hôtel Ostella à Bastia pour en élaborer la vingt-sixième édition. Autour de Joseph Santana, créateur du guide et passionné de vins, œnologues, cavistes et amateurs dégustaient près de 250 échantillons de vins insulaires pour mettre des notes et des mots sur les aspects et les arômes du breuvage préféré de Dionysos.

Pour eux pourtant, pas d’excès ni de démesure, allongés sur un divan romain, la grappe pendante dans une coupelle dorée. La dégustation c’est du sérieux et de la précision.  Pendant deux jours, une quinzaine de dégustateurs différents se sont relayés, verre à la main et feuille de notation sous le coude.

Notation anonyme

Regroupés par table de quatre, ils se sont attelés à créer une fiche technique des échantillons dégustés. Une opération qui se fait de manière anonyme : ils ne savent pas quel vin ils goûtent. Après avoir utilisé la vue pour définir la robe du vin, c’est au tour de l’odorat. Les dégustateurs aèrent le vin puis le sentent pour définir le nez. Animal, cuir, fruité … Les adjectifs ne manquent pas et peuvent paraître fantasques pour les non-initiés mais traduisent bien une sensation.

Puis vient le moment de porter le verre aux lèvres et souvent d’être surpris par le revirement opéré par le breuvage une fois en contact avec le palais, la langue et l’air. Un savant mélange qui ferait tourner bien des têtes s’il n’était pas recraché quelques secondes plus tard dans le seau prévu à cet effet. D’un air sérieux, les dégustateurs décrivent alors leurs sensations et donnent une note à chaque échantillon, allant du vin conseillé à celui d’exception en passant par celui de qualité à suivre. L’échelle de notation, qui va de deux à six étoiles récompense ainsi les vins les plus appréciés par les dégustateurs. Pour l’œnologue Philippe Rideau « cela permet de se faire une image des vins commercialisés cette année mais également de passer un bon moment tous ensemble ». S’il fallait définir une tendance pour le millésime cette année, Philippe Rideau parle pour le blanc et le rosé « de vins avec beaucoup de fraîcheur et de tensions avec un potentiel intéressant ». Le rouge, plus complexe à évaluer, promet tout de même de belles surprises.

Coup de pouce aux jeunes vignerons

Pour sa vingt-cinquième édition, Covid oblige, aucune dégustation n’avait eu lieu et Joseph Santana avait fait le choix d’éditer « une version collector avec les meilleurs vins de ces cinq dernières années ». Pour célébrer la reprise et le renouveau, le choix a été fait cette année de faire la part belle aux jeunes vignerons. Ils sont une dizaine, installés depuis un ou deux ans, à avoir présenté leurs échantillons au jury et l’avenir semble prometteur.
Cette année, les jeunes vignerons ont été mis en avant. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
Cette année, les jeunes vignerons ont été mis en avant. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti

Disponible dès juillet

Pour Joseph Santana qui a débuté l’aventure il y a 26 ans, hors de question de laisser tomber le guide. Son envie de « valoriser le meilleur de la Corse » est toujours présente. D’habitude présenté lors de la foire de Luri, chaque premier week-end de juillet, l’incertitude demeure cette année en raison de la crise sanitaire. Si la tenue de la foire n’a pas encore été confirmée, le guide des vins corses sera bien disponible dès juillet. Il sera possible de le retrouver dans les bureaux de presse pour 15 euros ou sur internet via son site. Un bon investissement pour briller lors des repas entre amis et se la jouer fine lors du choix de la bouteille maintenant que les terrasses sont de nouveau ouvertes.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047