Corse Net Infos - Pure player corse

L’arrivée du « Phantom Delta 4 » en Radiothéarapie, une grande avancée pour l’hôpital Castelluccio d’Ajaccio


Rédigé par Florence Vandendriessche le Mercredi 27 Février 2019 à 22:14

Grande avancée pour le service de radiothérapie et d’oncologie de l’hôpital de Castellucio, un nouveau matériel vient d'être inauguré. Désormais le « Phantom Delta 4 » assurera une irradiation plus recentrée et une meilleur protection des organes à risque. Ce qui en revient à dire : mieux soigner le cancer en limitant la casse.




Dr. Céline Lantieri-Marcovici présente le nouveau matériel
Dr. Céline Lantieri-Marcovici présente le nouveau matériel

Le « Phantom Delta 4 » a été inauguré ce jeudi en fin d’après-midi dans le service dédié, en présence du Docteur Celine Lantieri-Marcovici, responsable de la Radiothérapie et du Pôle oncologie du CH Castelluccio. Aux côtés du Directeur de l'hôpital, de Mme Brossard (ARS Corse), de l’IPC (Institut Paoli-Calmettes ), de la Ligue contre le Cancer, du Président du Conseil de surveillance et du représentant des usagers. Ainsi que Laetitia Cucchi, Présidente d’Inseme. 
  

Arriver à limiter les effets secondaires tant immédiats que tardifs est la mission de cet appareil qui ne paye pas de mine, et pourtant venant s’ajouter en appui essentiel aux deux « accélérateurs » de dernière génération utilisé par le service. Le rôle de l’accélérateur de particules étant de produire des rayons afin d’agir sur la tumeur. Celui du Phantom, appareil de mesure, sera de centraliser les irradiations et limiter les dégâts sur les organes. 
  

« Nous mettons en routine une méthode qui permet d’avoir une irradiation plus recentrée sur les tumeurs avec une meilleure protection des organes à risque. A expliqué le Docteur Lantieri- Marcovici. Cela induit une meilleur qualité de vie du patient sur les effets immédiats, mais également sur les effets tardifs. La radiothérapie peut avoir des effets tardifs très invalidants comme par exemple, un manque de salive, pour les tumeurs ORL. Grâce à ces méthodes, ça n’arrivera plus. L’irradiation est très concentrée sur la lésion. » 
  

 Un financement  qui a coûté 80 000 euros et pris en charge par l'Agence Régionale de Santé. M. Nabet, Président de l'ARS Corse ne pouvant être présent, c'est Mme Brossard, responsable du Département Établissement de santé de l'ARS qui s'est déplacée et a réaffirmé le soutien financier de l'Agence Régionale sur ce projet : 
« Nous avons déjà contribué à l’acquisition des deux accélérateurs de particules,  et aujourd'hui sur le Phantom, un complément de financement. Chaque année, nous contribuons également à la maintenance des appareils. » 

Elle a ajouté : 

« C’est un progrès technique que l’on inaugure aujourd’hui mais ce qu’il faut avoir en tête quand même, ce sont les avancées que nous sommes en train de déployer sur ce territoire en matière de cancérologie avec une réflexion et une marche concertée de parcours du patient cancéreux. Il apparait la volonté de tous les acteurs de mutualiser les forces, les plateaux techniques pour arriver à un regroupement dans le cadre du nouvel hôpital de la ville d’Ajaccio. »





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude