Corse Net Infos - Pure player corse

"L'Indomita Donna" à Locu Teatrale


Rédigé par Vanina Bruna le Jeudi 27 Février 2014 à 19:34 | Modifié le Vendredi 28 Février 2014 - 02:18


Le centre culturel Locu Teatrale propose, du 4 au 8 mars à 20h30, cinq représentations d'une création originale bilingue de Rinatu Coti, "L'indomita donna".


"L'Indomita Donna" à Locu Teatrale
Suite à une commande d'écriture auprès de Rinatu Coti, écrivain et poète de langue Corse, cette pièce a été créé en décembre 2013 à l'Espace Diamant. Saveriu Valentini met en scène Marianna Nativi et Danaé Nattivi Sepulcre dans un hommage à Danielle Casanova, militante communiste, résistante, déportée, et décédée au camp d'Auschwitz.
Une enfant corse, nommée Vincentella Perrini, une femme engagée, un être qui demeurera humain dans un monde qui ne l'était plus...
« Si le théâtre a le pouvoir d’éclairer la vie, c'est bien ce qu’essaie de faire Locu teatrale avec "L’Indomita donna", en évitant les chemins réalistes, les simplifications, les caricatures des camps d’extermination. Notre travail -comme le précise le metteur en scène  Saveriu Valentini- s’emploie à remettre de la chair là où il n’y a plus que cendres et poussière, de l'humanité, là où plus rien ne semble possible, dans le dépouillement scénique et la seule force de création des acteurs, là où "le monde entier vous abandonne", où il ne reste plus à l'acteur, que son corps pour redonner la vie. » 

Extraits

« Sò Corsa. A vi dicu. Chì ora sò ? Ah ! Sò dui ori è mezu. Cusì mi pari. U me frateddu maiò, Andrìa, aia fattu un duveru di scola
in mill’è novicent’è dòdici. T’aia òndici anni Andrìa. Eiu n’aiu trè. Eru una criatura. Tandu aia scrittu parlendu di mè. Facchi eru
mala quand’e sò nata in Aghjacciu. Mala ? Eh, goffa ! L’hà scritta ch’e eru mala. Eru nera di faccia Nera ? Isiè, t’aiu a grela nera,
hà scrittu ch’e m’assumigliavu à un nirucciu. Un nirucciu ! Sicura sò Corsa, eru nera di peddi(….) ».  
 
« Se lever et parler 
déshabillées
tondues
tatouées, 
pleurer devant un mur nu ?
gratter le vernis de l’oubli ? 
chanter les hymnes antiques ?
Cela ne sert à rien, absolument à rien, 
Elle n’appela jamais pour elle
Elle ne le fit que pour les autres. 
C’était un défi humain
sa manière de dresser l’étendard(…) ». 

Renseignements Billetterie 
Locu Teatrale 
04 95 10 72 03 
Tarif: 15€ 
Tarif réduit: 7€
D’autres représentations  auront lieu les 17 et 18 avril au Palais des Congrès d’Ajaccio, le  24 avril à Pigna, le 3 mai à Piana, le 19 juillet à Lévie…
Texte bilingue: Rinatu Coti
Mise en scène: Saveriu Valentini
Interprétation: Marianna Nativii, Danaé Nativi Sepulcre, (Délia  Nativi  Sepulcre) 
Création musicale et univers sonore: Jean-Pierre Godinat 
Lumière: Christine Bartoli
Costumes: Cécile Eliche 
Décor: Christine Bartoli 
           Cécile Eliche 




Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine