Corse Net Infos - Pure player corse

L'ACA battu à Nice 2 à 0 : Les yeux pour pleurer


le Samedi 18 Janvier 2014 à 19:18 | Modifié le Samedi 18 Janvier 2014 - 23:13


Pourtant auteurs d'un match des plus engagés et des plus aboutis offensivement et dans le jeu, l'ACA est rentré bredouille et transi de froid de la Côte-D'Azur. Bien rentrés dans la partie avec une occasion en or d'Eduardo, le plus malheureux des Oursons, les hommes de Bracconi ont tout d'abord encaissé un but casquette sur coup-franc. La seconde mi-temps était plus ouverte, mais malgré la rage, l'ACA a encaissé le second, en fin de temps additionnel.


Stadiu Allianz Riviera di Nizza
Sabbatu u 18 di Ghjinnaghju di u 2014
OGC Nice 2-0 AC Aiacciu (1-0)
Scopi : Ochoa csc (5a), Cvitanich (90+2) pà l’OGCN 
Avvertimenti : Cavalli, Faty, Oliech pà l'ACA : G. Puel, Abriel, Cvitanich à l'OGCN
Tempu : Piuvicosu ; Tarrenu : Crosciu
Spettatori : Circa 15 000
Arbitru : Sgiò Jaffredo
OGCN : Ospina, Kolodziejczak, Gomis, Puel, Genevois, Digard (cap), Abriel, Brüls, Mendy, Cvitanich, Maupay.
Bancu : Hassen, Palun, Amavi, Bruins, Rafetraniaina, Bosetti, Benrahma. 
Add. : Claude Puel
ACA: Ochoa, Hengbart, Tonucci, Zubar, Dielna, Faty, André, Mostefa, Cavalli (cap), Lasne, Eduardo.
Bancu : Sissoko, Bonnart, Leca, Diarra, Remiti, Camara, Oliech.
Add. : Christian Bracconi

U Scontru

Première situation dangereuse à mettre à l’actif des Oursons. Sur un centre, Ospina se troue et André n’en profite pas. Dans la foulée, Cavalli lance Eduardo sur un caviar, après une transversale de Lasne, mais le Brésilien reprend et envoie un S.C.U.D …dans le ciel Niçois !
Les Ajacciens sont en forme, mais Nice réagit…et la punition arrive. Coup-franc de Brüls et but, après un poteau rentrant qui rebondit malencontreusement sur Ochoa pour entrer dans le but : cinq minutes de jeu, les Aiglons sont devant.
Les Oursons restent dans le match, Lasne s’infiltre dans la surface, et donne pour André qui frappe, Ospina parade (10a). Nouvelle occasion à la 25e minute de jeu, Eduardo est encore dans le coup, et croit marquer, mais il est hors-jeu. Le match s’endort sur lui-même, mais l’ACA insiste sans pour autant se montrer lucide. Mais Nice reste fébrile, et Tonucci croit égaliser à la 38e minute : Ospina se rate encore devant Hengbart, l’Italien reprend mais Rémy Gomis se targue d’un sauvetage éclair sur sa ligne, alors que le gardien Niçois est touché et reste au sol.  
De retour des vestiaires, Eduardo vendange encore, part dans le dos de la défense mais l’arrêt d’Ospina dégoûte l’attaquant, qui en est à sa troisième occasion franche après un nouveau but refusé pour hors-jeu, cinq minutes auparavant. Les esprits s’échauffent, mais M. Jaffredo n’expulse pas Grégoire Puel, malgré une récidive violente, qui valait bien le second carton jaune. Dans la foulée, Lasne frappe de loin, mais  rate le cadre d’un cheveu ! (65a). Les locaux ont une chance inouïe, et en profitent pour appuyer. Sur une frappe de Bruins, Ochoa parade magnifiquement. Ce n’est pas fini, sur un appel de Cvitanich, le Mexicain réitère, et Mendy de rater le ballon, seul devant le but vide (77a). Dennis Oliech rentre, et délivre une autre offrande pour Eduardo, qui se loupe pied gauche dans les six mètres…on n’ose y croire ! Coup de grâce à quelques instants de la fin, Cvitanich éteint les derniers espoirs Ajacciens, malgré un match pourtant des meilleurs pour les joueurs de Bracconi, qui ont le droit d’être dépités ce samedi soir. 

U Bilanciu

Ci semi quasi...
Le club Ajaccien semble se réveiller trop tard. Le travail de Bracconi, le renouveau physique, l'amélioration des rapports entre les lignes, le jeu, les passes, la combativité...toutes ses bonnes nouvelles se sont littéralement écrasées au sol samedi soir, à l'Allianz Riviera. Il faudra une force mentale à la limite du possible pour que les Oursons se remettent de ce camouflet, et surtout acceptent de n'avoir ramené de Nice qu'un -2 au goal average et un nouveau pas en arrière au classement. Douze points séparent l'ACA de son rêve, qui s'estompe un peu plus, en attendant Sochaux, qui ne devra pas se montrer aussi lucide à Timizzolu, la semaine prochaine...
Et si on se concentrait sur la coupe plutôt ? Niveau probabilité, on est plus proche du Stade de France qu'autre chose...




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 15:58 ​L’Echecs Club Ajaccien fait peau neuve !

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse