Corse Net Infos - Pure player corse

Jérôme Rothen : " Pourquoi ici plus qu'ailleurs ?"


Rédigé par le Vendredi 14 Décembre 2012 à 14:45 | Modifié le Samedi 15 Décembre 2012 - 00:21


Visiblement l'ancien parisien Jérome Rothen a du mal à comprendre ce qui est en train de tomber sur la tête du SCB. " Quand on est ici, on n'est jamais vraiment à l'abri d'une mauvaise surprise. Mais la décision prise à l'encontre du club est difficie à accepter" affirme t-il.


Jérôme Rothen : " Pourquoi ici plus qu'ailleurs ?"
" Nous savions que cela allait tomber. Les supporters, c'est vrai, ont fait des bétises. Fatalement il doit y avoir punition. Mais pourquoi deux poids deux mesures. Et pourquoi toujours ici plus qu'ailleurs ?" s'interroge t-il.
Tout cela pour dire que dans des régions où le foot suscite une grosse ferveur, il n'est pas rare qu'il y ait des dérapages.
"Le Sporting est un petit club, mais il a tout d'un grand avec toute ferveur et cette passion derrière lui. Et à l'inverse des autres grands, lui est sanctionné, les autres pas."
""Pendant les 6 saisons au PSG à l'occasion de nos matches à Marseille, notre bus a été régulièrement caillassé. Mais je n'ai pas le souvenir que le stade vélodrome ait été jamais suspendu après cela."
Et le capitaine bastiais de poser de poser la question : " Où sont les vrais sanctions ?"
" Tout cela fait aujourd'hui beaucoup de mal au sporting. Mais on n'aura pas notre peau. Et même s'il est acquis que l'on accumule beaucoup plus de points à domicile qu'a l'extérieur nous allons mettre tout en œuvre pour, à la faveur d'exploits loin de Furiani, pemettre au Sporting de rester à Ligue 1."
Et pour Rothen cela doit commencer dès ce samedi à Montpellier puis face à Nancy.
"Il faudra pour la circonstance que la vraie famille du Sporting se sente concernée par ce qui arrive, se  prenne par la main, se dise qu'il faut relever la tête de plus belle."

" Le Sporting dérange"ais n

Il n'en demeure pas moins, et l'ancien parisien en est persuadé, que pour lui, on en veut aujourd'hui au SCB.
" J'ai relevé qu'au moins sur 4 matchs des décisions avaient été prises contre le club et qu'elles avaient influé sur le résultat final. A la sortie cela fait des points qui s'envolent et le classement qui se détériore. Avec dans le sillage de tout ce qui précède un effet boule de neige: les supporters et les dirigeants s'énervent, l'atmosphère général se complique".
" Oui aujourd'hui le Sporting dérange. Mais, demain, nous allons faire en sorte qu'il dérange encore plus".
Voilà les adversaires du club prévenus.
En attendant il faudra quand même aller affronter Montpellier qui a retrouvé son rythme de champion de France.
"C'est dur de se concentrer sur un match alors que l'on n'évoque plus depuis quelques heures que l'extra-sportif." Mais Jérôme Rothen l'a promis. Avec ses partenaires, ils vont faire front.
"Il faudra tout donner, rester concentrés, vigilants et "s'arracherLe combat va être rude. Mais nous allons tout faire pour oublier ces déboires, pour ramener quelque chose. Il m'appartiendra en tant que capitaine de donner l'exemple et malgré la conjoncture je crois que nous sommes encore capables de signer un exploit".
E cusi sia !
---
Le groupe du Sporting :
Bonnefoi, Novaes, angoula, Choplin, Vannucci, Cioni, Palmieri, Sable, Rothen, Yatabaré, Khazri, Ilan, Barbato, Vincent, Thauvin, Maoulida, Modeste, Keita.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 12:30 Bastia : Le marché de Noël est ouvert !

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse