Corse Net Infos - Pure player corse


Jean-Mathieu Defour, nouveau directeur de l'hôpital de Bastia : "le service des Urgences d'abord"


le Mardi 1 Octobre 2019 à 07:39

Jean-Mathieu Defour est le nouveau directeur du centre hospitalier de Bastia. Ce Varois bon teint de 55 ans, qui a commencé par être d'abord infirmier aux services des Urgences du CHU Lyon, a décidé un jour de donner une nouvelle orientation à sa carrière. Il a, ainsi, entamé, un parcours administratif fructueux qui lui a permis de diriger un certain nombre d'établissements sur le Continent avant de mettre le cap sur la Guyane d'où, mission accomplie, il est reparti pour prendre ses fonctions de directeur de l'hôpital de Falconaja. Un hôpital, pour lequel il dit s'être, déjà pris de passion, mais où tout est loin d'être rose. Il en est conscient...




-  Après la construction du nouvel hôpital de Saint Laurent du Maroni et le transfert d'activités, réussi, nouvelle mission en Corse ?
- Oui. Pour assurer la gestion de l'hôpital de Bastia. 

- Vous arrivez dans un établissement qui est dans une situation difficile en proie de surcroît à une grève du services des Urgences et du Samu ?
- La grève des Urgences est, vous le savez, nationale. Mais elle a pris un tour particulier à Bastia. Notamment sur le plan des conditions de travail. Le  tout dans un hôpital en proie à des difficultés financières extrêmement importantes.

- Vous avez un plan pour les résoudre ?
- Je suis en train de faire le point de la situation avec les services des financier de l'établissement. L'idée, classique, est de maîtriser les dépenses et d'améliorer les recettes. On  va jouer sur plusieurs axes. En commençant par faire diminuer des dépenses qui sont insupportables  pour l'hôpital, en essayant de recruter des médecins et de les stabiliser sur place et en essayant de travailler sur la valorisation de l'activité,  puisque nous sommes à la tarification à l'activité. Mais je dois encore prendre un peu de temps pour appréhender complètement le problème. Puis on va se fixer des objectifs. 

- Les priorités ?
- Un des premiers objectifs sera de pouvoir restructurer le service des Urgences qui est dans une situation extrêmement compliquée. Aujourd'hui l'architecture du service, avec des conditions de travail dégradées, ne permet plus une prise en charge optimale des patients. En attendant la restructuration globale de l'hôpital , l'idée est de mener des travaux transitoires avec une petite extension qui permettrait de restructurer des locaux dont bénéficieront les patients.

- Cela se ferait dans quels délais ?
- il faudrait que tout cela soit fin prêt avant la prochaine saison estivale.

- En aurez-vous les moyens ?
- C'est un dossier qui est réalisé en lien avec l'ARS, l'agence régionale de Santé et le Copermo (Comité interministériel de performance et de la modernisation de l'offre de soins). Une telle réalisation devrait commencer par redonner espoir aux professionnels de l'hôpital. On travaillera ensuite le schéma directeur immobilier qui, lui, est un projet beaucoup plus ambitieux comprenant la restructuration de l'ensemble de l'établissement hospitalier. Mais là on est dans une autre dimension  qui sera, elle aussi, travaillée avec le même Copermo.

- Avez-vous rencontré les syndicats ?
- J'ai rencontré l'équipe des Urgences, le collectif et l'intersyndicale. Nous avons travaillé ensemble sur les organisations, sur quelques  renforts en personnel et sur le projet de travaux transitoires. 

- Comment a été perçue cette démarche ?
- J'ignore comment ils ont perçu cette rencontre, en tout cas nous avons bien travaillé.

- Et la restructuration globale de l'hôpital ?
- On va commencer par travailler sur un projet médical car,  qui dit restructuration, dit projet médical. Que veut-on faire à l'hôpital de Bastia ?

- Justement que veut-on y faire ?
- Il y a des activités qui existent et qu'il faut améliorer. Il y en aussi qui sont à développer comme la chirurgie ambulatoire par exemple. On va essayer de boucler ce projet pour le mois de Février.

- Vos premières impressions quelques jours après votre prise de fonction ?
- L'hôpital de Bastia est attachant avec des équipes qui ont envie de faire avancer les choses, qui ont envie de développer leur établissement  et qui ont envie de voir leur hôpital trouver toute sa place de centre hospitalier territorial de Haute-Corse.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Octobre 2019 - 22:02 La région bastiaise dans la brume

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude