Corse Net Infos - Pure player corse

Jean-Martin Mondoloni à la rencontre des Balanins


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 13 Avril 2019 à 18:51

Leader du mouvement d'opposition "Per l'Avvene", Jean-Martin Mondoloni s'est déplacé en Balagne pour y rencontrer la population comme il s'y était engagé. Accompagné d'élus territoriaux, il s'est rendu à l'Ile-Rousse et dans la pinède de Calvi pour saluer les organisateurs du Ladies Open Calvi - Eaux de Zilia, tournoi international féminin de tennis avant de'animer une réunion en Mairie de Calvi.




Jean-Martin Mondoloni à la rencontre des Balanins

Accompagné de trois élus territoriaux de son mouvement "Per l'Avvene": Annette Pieri, Marie-Thérèse Mariotti et Jean-Louis Delpoux, Jean-Martin Mondoloni, leader d'opposition à l'assemblée de Corse tient ses engagements, et, il l'a une nouvelle fois démontré ce samedi en venant à la rencontre des Balanins, non pas pour faire campagne mais bien pour rendre des comptes à ceux qui l'ont élu et surtout pour échanger avec eux des problèmes de la Corse, sans oublier le quotidien.
Une occasion aussi pour lui de retrouver son ami Ange Santini, Maire de Calvi.
A 16h30, c'est dans la salle des fêtes comble de l'Hôtel de ville, que le Premier Magistrat de Calvi prononçait quelques mots de bienvenue
" Jean-Martin Mondoloni avait dit pendant la campagne qu'il n'attendrait pas, contrairement à des territoriales, que contrairement à des élus de tous bords, qu'il n'attendrait pas 5 ou 6 ans avant de faire le tour des microrégions et de revenir notamment  en Balagne et à Calvi.
La nouvelle Collectivité de Corse a été portée sur les fonts baptismaux il y a juste un peu plus d'un an et donc, Jean-Martin est un homme politique qui tient ses promesses".

Ange Santini saluait ensuite Marie-Thérèse Mariotti, Annette Pieri, et le "régional de l'étape" Jean-Louis Delpoux.

Pour l'avenir de la Corse
Et de poursuivre:
Dans le contexte actuel que traverse la Corse, il est important que régulièrement les élus que nous avons envoyé nous, en tout cas de Calvi et de la Balagne siéger à l'Assemblée de Corse puissent nous indiquer à la fois ce qui s'y passe et qui s'y passera mais aussi de nous rendre compte du rôle important tenu par les groupes d'opposition, au premier rang naturellement des quels, le notre, le Groupe "Per l'Avvene. 
ça me semble fondamental qu'à l'approche de certaines échéances (non pas européennes ou municipales)  mais du renouvellement de l'Assemblée de Corse, qui, après tout n'est que dans deux deux ans, le terrain soit occupé et que l'on puisse échanger sur les dossiers du devenir de la Corse. Mon cher Jean-Martin, nous savons ici à Calvi, en Balagne que tu as des amis, beaucoup d'amis. Entre Calvi, entre nous deux, il s'est noué des relations d'amitié, de respect et d'affection tout au long de ces dernières années. Je n'oublie pas que Jean-Martin a été élu en 2004 lorsque j'ai eu la chance d'accéder à la présidence du Conseil Exécutif de Corse et qu'il était en même temps président de la commission des finances à l'Assemblée de Corse et en même temps président de notre groupe. Finalement mon cher Jean-Martin, sans fausse modestie, beaucoup de choses partent de la Balagne. Lorsque tu m'a sollicité pour être candidat aux élections législatives, je t'ai soutenu mais les Calvaises et les Calvais aussi, avec les résultats que vous avez obtenu en Balagne  avec notre ami Dumé Andreani ou vous avez fait pratiquement 50% des voix. Aujourd'hui on ne peut que se féliciter du choix qui a été le notre. Il faut que  l'information redescende vers la base afin que vous puissiez vous nourrir de ce que la base justement a à vous faire remonter en terme de revendications Per l'Avvene, pour préparer l'avenir de la Corse".


Jean-Martin Mondoloni prenait à son tour la parole pour remercier Ange Santini et ses élus de la majorité, les calvaises et les calvais ou encore les Balanins de cet accueil.
"Revenir en Balagne à titre personnel c'est  teinté d'une émotion toute particulière parce que c'est chargé en souvenirs. La Balagne c'est un territoire dans lequel je crois avoir été avant les autres compris, suivi et soutenu. C'était pour nous un devoir de revenir vers vous.
Nous faisons parti avec nos amis de ce qui pensent de verser dans cette espèce de sinistrose ambiante.
 Nous aimons, et les corses plus particulièrement la politique.  Aimer faire de la politique c'est  aimer et partager, rentrer dans quelque chose d'interactif. Et c'est ça que nous avons décidé de faire lorsqu'on a été élu.
On peut faire de la politique en partageant, et, partager c'est partager les échecs, c'est partager les victoires"


Au terme de son allocution, Jean-Martin Mondoloni invitait l'assistance à débattre.
Un échange qui s'est avéré très intéressant et au cours du quel de nombreux sujets ont été débattus comme le traitement des déchets, la cherté de la vie, les transports, la santé, le décret plage qui sera également évoqué lors du prochain conseil municipal de Calvi, la Collectivité unique de Corse et sa viabilité, les tarifs aériens,  le développement économique de la Corse, la Corse destination phare du sport nature ou encore le PADDUC qui a fait dire à Ange Santini: " Pour modifier le PADDUC il faut que la majorité change et il faut emmener nos amis qui sont là aujourd'hui,  au pouvoir".
Les échanges se sont poursuivis durant plus d'une heure. A l'issue, Jean-Martin Mondoloni acceptait de répondre à nos questions que nous publierons ce dimanche.





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Avril 2019 - 20:12 C'était la fête du football à Calvi

Corse | Entretiens | Elections | Institutions














Newsletter




Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio