Corse Net Infos - Pure player corse

Jean-Félix Acquaviva : "Une volonté farouche de s'unir pour que la Corse connaisse un nouvel avenir"


Rédigé par Rémi Di Caro le Vendredi 17 Mai 2019 à 11:00

A l'occasion de son premier Seminaire qui s'est déroulé ce vendredi à Bastia, le groupe parlementaire "Libertés et Territoires" a mis en place un rapport d'observation portant sur la décentralisation des territoires. Ce dernier, composé de 50 propositions, doit permettre de rendre "les territoires plus forts et plus autonomes" et de faciliter une autonomie fiscale, réglementaire, et législative.




"Une déclinaison de 50 propositions qui permettent de créer une cohérence d'ensemble institutionnel", voilà comment Jean-Félix Acquaviva, député du groupe "Libertés et Territoires", a défini ce nouvel outil, pour lequel "la Corse aura servi d'expérience, et de laboratoire".
Piloté par Sylvia Pinel, ancienne ministre, députée du Tarn-et-Garonne, et lui-même, ce groupe de travail a réalisé près de 20 auditions, de décembre 2018 à mai 2019, afin de proposer un "travail inédit pour un groupe parlementaire" et surtout un "engagement concret" dans le but de favoriser le développement des territoires, et par conséquent, de leur collectivité locale.

Philippe Vigier, Président du groupe, estime qu'il est "nécessaire de trouver et désamorcer les blocages auxquels les collectivités font face aujourd'hui, afin de donner les pleines capacités à la Collectivité de Corse". "Une autonomie financière, réglementaire, et législative sont les conditions de réussite de la Corse, et de la France." 

Ce rapport fait état de 50 propositions qui sont réparties à travers 6 thématiques majeures qui, selon Paul-André Colombani, autre député LT, "permettront d'arriver plus fort avec des propositions des plus cohérentes" : "Lancer une nouvelle étape de décentralisation pour créer un choc de confiance", "Recentrer l'Etat sur ses missions régaliennes", "Agir pour un Etat déconcentré", "Redonner une autonomie fiscale et financière aux collectivités territoriales", "Rendre les territoires plus forts et plus autonomes", "Faire vivre la démocratie locale dans les territoires".

Philippe Vigier a également insisté sur l'importance de "faire confiance à la Corse" et surtout "d'apporter une réponse aux attentes du peuple corse".

Après avoir rencontré le Président du Conseil Exécutif de Corse, Gilles Simeoni, et le Président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, il s'est dit "frappé par les grands leaders politiques qui oeuvraient en Corse" mais également par "la forte convergence des visions de développement de la Corse et de la France".
Enfin, il a également déclaré que "les combats qui sont menés ici sont les combats de tous, qu'ils soient linguistiques, culturels, et évidemment celui des prisonniers politiques."



Corse | Entretiens | Elections | Institutions















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude