Corse Net Infos - Pure player corse

Inseme : le billet du 2ème parent d’un enfant malade pris en charge


le Samedi 16 Mars 2019 à 13:34

Lors de sa visite en Corse, ce vendredi, la ministre Jacqueline Gourault a annoncé que l’Etat acceptait la demande d’Inseme qui, depuis dix ans, se bat pour que l’Assurance-Maladie prenne en charge le billet du 2ème parent d’un enfant malade. Laetitia Cucchi, la présidente de l'association, salue l'excellente nouvelle et se réjouit du fait "que les choses avancent, enfin, de manière concrète pour les Corses contraints de se rendre sur le continent pour accéder à des soins".




"Après 10 ans de combat, après que nos propositions aient été validées et portées par le CESEC, puis adoptées à l’unanimité par l’Assemblée de Corse et reprises par les 4 députés insulaires, après de nombreuses sollicitations et entrevues qui ont abouties au soutien de la Prefete de Corse, l’Etat accepte notre demande principale : permettre la prise en charge du billet du 2ème parent d’un enfant malade par l’Assurance Maladie !


Chacun le sait en Corse, l’absence de CHU et de certaines spécialités font que l’offre de santé sur l’ile ne permet pas de répondre à tous les besoins de la population. Très souvent il est nécessaire de se rendre sur le continent pour accéder à des soins. C’est notamment le cas pour les enfants, par exemple dans le cas d’un cancer. Pour autant les modalités de prise en charge de l’Assurance Maladie édictées au niveau national s’appliquent de manière uniforme dans toutes les régions, y compris en Corse qui ne dispose pas des mêmes infrastructures que les autres. De ce fait seul le billet de transport d’un des deux parents est jusque-là pris en charge par l’Assurance Maladie, même s’il est atteint d’une maladie très grave ou qu’il est en fin de vie. C’est une injustice insupportable que de savoir qu’un enfant qui ne peut absolument pas être soigné chez lui doit être privé de l’un de ses deux parents dans des moments aussi douloureux. Même si au plan local, nous nous sommes mobilisés avec INSEME et la CdC pour pallier cette carence du mieux possible avec de faibles moyens, il était primordial de faire en sorte que les règles évoluent pour s’adapter à la spécificité sanitaire de la Corse. Il fallait supprimer cette double peine qui s’abattait sur les familles en plus de la maladie et faire en sorte que l’Assurance Maladie prenne en charge cette dépense de manière officielle et pérenne.


Toute l’équipe se félicite donc de cette excellente nouvelle et se réjouit du fait que les choses avancent enfin de manière concrète pour les corses contraints de se rendre sur le continent pour accéder à des soins.


L’Association remercie chaleureusement toutes les personnes qui l’ont aidée à porter cette revendication légitime afin de rétablir l’égalité des droits en matière d’accès aux soins."

 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie














Newsletter




Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio