Corse Net Infos - Pure player corse

Infirmiers libéraux en colère : 1200 emplois menacés en Corse


Livia Santana le Jeudi 6 Février 2020 à 17:06

Ce jeudi 6 février, le collectif des infirmiers libéraux corses s’est rassemblé pour protester contre contre la modification de leur convention avec la CPAM quI, estiment-ils, menace leurs emplois car elle ne prend pas en compte les spécificités de la Corse. La nouvelle convention en effet modifie le système de rémunération et demande de remplir, en ligne, des bilans de soins infirmiers (BSI).




Le collectif des infirmiers libéraux corses s’est rassemblé devant la CPAM de Bastia pour protester contre une nouvelle mesure de l’Etat.
Le collectif des infirmiers libéraux corses s’est rassemblé devant la CPAM de Bastia pour protester contre une nouvelle mesure de l’Etat.
A l’appel du collectif des infirmiers libéraux corses, environ 150 personnes étaient mobilisées devant les locaux de la CPAM de Bastia ce jeudi pour dire non au nouveau système de prise en charge des patients. Période électorale "oblige", les candidats à la mairie de Bastia étaient eux aussi de la partie.

Depuis le premier janvier, les médecins ne s’occuperont plus de prescrire le nombre de visites des infirmiers, que recevront les personnes de 90 ans et plus. Avec l’avenant du gouvernement, le docteur fera une demande de prise en charge puis l’infirmier devra répondre à un questionnaire en ligne sur le patient soit le Bilan de soin infirmier (BSI). Suivant les réponses, un algorithme décidera de combien de visites et de temps sont nécessaires aux patients. Les limites de ce logiciel résideraient dans le fait que l'algorithme ne prend pas en compte les spécificités de la Corse. La clientèle rurale des infirmiers libéraux est la grande oubliée de ce changement et pourtant elle représente la majeure partie de leur patientèle. 

Chantal et Marie-Paule, 54 ans, infirmières libérales dans le Nebbiu et le Fium'Orbu depuis 31 ans, s'interrogent : "Les personnes âgées du rural ont besoin de nous. Nous sommes un lien avec le médecin et avec la famille. Parfois nous sommes les seules personnes qu'elles voient dans la journée. Nous arrivons le matin, nous leur ouvrons la porte puis le soir c'est nous qui la fermons. Avec une seule visite comment vont-elles faire ? " 

Les emplois des 1200 infirmiers libéraux de Corse sont menacés. André Christofari, infirmier à l'initiative du collectif, s'indigne : "L’organisme payeur s’octroi le rôle du médecin, c'est inadmissible ! Aujourd'hui c'est les personnes de 90 ans. Demain ce sera celles de 80 qui y passeront, puis celle de 70 et à la fin tout le monde. On assiste à une déshumanisation de la profession au lieu de la revaloriser. Le  gouvernement économise sur notre dos et surtout celui des patients." 

Une délégation de représentants des infirmiers était reçue par la CPAM en fin d'après-midi pour demander une dérogation. 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements












    Aucun événement à cette date.




Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria
Salon du chocolat Ajaccio
Mercatu di Natale
Trophées énergie
IMG_7708