Corse Net Infos - Pure player corse

"Incidents" autour de Furiani : Une affaire d'Etat !


Rédigé par le Dimanche 10 Août 2014 à 15:13 | Modifié le Dimanche 10 Août 2014 - 20:42


Il aura suffi que le ministère de l'Intérieur via un communiqué annonce que 44 membres des forces de l'ordre ont été "blessés" à Furiani avant et après la rencontre SC Bastia-OM pour assister, peut être parce que cela ne s'était plus produit depuis longtemps, à une véritable tempête médiatique qui au fur et à mesure que la matinée s'est transformée en une "déferlante" bien "ciblée sur le Sporting, Bastia et la Corse. On ne va pas nier que des incidents se sont effectivement produits autour de l'enceinte. Mais quand même…


Sporting-OM : Un match sans histoires sur la pelouse
Sporting-OM : Un match sans histoires sur la pelouse
Cela a commencé par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, qui en début de matinée, a condamné "fermement les violences délibérées qui ont eu lieu samedi soir aux abords du stade Furiani, avant et après le match de football entre le Sporting Club de Bastia et l’Olympique de Marseille."
" Dix fonctionnaires des compagnies républicaines de sécurité, 34 gendarmes mobiles ont été blessés ou contusionnés et 8 d’entre eux soignés à l’hôpital. Il adresse son soutien aux effectifs blessés et leur souhaite un prompt rétablissement. Il rend hommage au travail des forces de police et de gendarmerie qui ont agi avec sang-froid et retenue.  
Bernard Cazeneuve "déplore ces violences gratuites qui surviennent dès le démarrage de la saison. Il assure aux supporters sincères comme aux dirigeants la mobilisation et la vigilance des forces de sécurité aux abords des stades pour préserver le caractère festif et convivial des soirées de championnat. Il appelle à la même détermination les responsables concernés, aux plans local et national, pour mettre un terme à ces comportements violents, en particulier à l’égard des forces de l’ordre qui doivent être respectées. Au-delà de leur caractère délictuel, ils sont à tout le moins incompatibles avec l’éthique sportive et nos valeurs communes."

Le bon Frédéric Thiriez - on l'avait oublié celui-là- n'a pas manqué de rebondir à son tour en ces termes quand bien même - c'est lui qui l'écrit "des informations lui feraient encore défaut":
" Je condamne avec la plus grande fermeté les violences inadmissibles qui ont entouré hier soir la rencontre qui s’est déroulée à Bastia, provoquant de nombreux blessés parmi les forces de l’ordre. Je leur apporte mon soutien et toute ma sympathie. 
J’ai immédiatement demandé un rapport aux délégués de la Ligue présents sur place et me suis mis en relation avec le patron de la Direction Nationale de la Lutte contre le Hooliganisme, le commissaire Boutonnet, pour obtenir les informations qui nous font encore défaut.
La Commission de discipline de la LFP examinera ensuite ce dossier pour suites disciplinaires éventuelles. Quoiqu’il en soit, de nouvelles mesures restrictives devront être prises pour éviter la répétition de tels incidents.
Déjà, pour ce match classé à risques, le déplacement des supporters visiteurs avait été limité à 90 personnes seulement, sévèrement encadrées par leur club et des forces de l’ordre importantes avaient été mobilisées. Visiblement, ça n’a pas suffi, il faudra aller plus loin.
Enfin et surtout, je demande que les coupables soient interpellés afin qu’ils fassent l’objet  de poursuites pénales et d’interdiction de stades ».

Le club quant à lui  rappelé que "organisateur de la rencontre Bastia-OM, il a respecté à la lettre les mesures qui avaient été déterminées lors des réunions préalables de sécurité placées sous l’égide du Préfet de Haute-Corse. La sécurisation et le départ du bus des joueurs marseillais se sont effectués comme cela était prévu, tandis que le match s’est disputé de l’avis général dans un excellent état d’esprit sportif et sans le moindre fait notable. Bien qu’il ne soit en aucune façon tenu par les règlements en vigueur d’intervenir pour assurer le maintien de l’ordre sur la voie publique, notre club est une nouvelle fois allé au-delà de ses obligations en la matière. Les incidents qui auraient pu être constatés notamment lors de l’après-match et que le club déplore, se sont déroulés en dehors du périmètre du stade et ne sauraient en aucune façon engager la responsabilité du SC Bastia."

Mais cela n'a pas empêché dès les premières heures de la matinée d'entendre les uns et les autres dire haut et fort leur réprobation et de faire état de "violences inadmissibles" et  Najat Vallaud-Belkacem  et Bernard Cazeneuve d'annoncer dans un communiqué commun, qu'ils rencontreront  dans "les tout prochains jours» les responsables de la LFP."
"Le Gouvernement suivra de près les investigations en cours qui permettront d'identifier les responsables, de les présenter à la justice et de prendre à leur encontre les sanctions nécessaires, notamment sous la forme d'interdictions de stade."

Une affaire d'Etat, nous l'avons dit.
Parce qu'elle s'est déroulée à Bastia ? Avec un bilan de… 8 acouphènes !

"Incidents" autour de Furiani : Une affaire d'Etat !





1.Posté par frade2b le 12/08/2014 10:42
encore L ' OM !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : Fermeture exceptionnelle du collège de L'Île-Rousse https://t.co/s2p4aeBpPR
Jeudi 14 Décembre - 20:28
Corse Net Infos : Ségolène Royal : "La revendication sur la langue corse est parfaitement légitime !" https://t.co/3to5Ey6Rhq https://t.co/JgmaMKAXSa
Jeudi 14 Décembre - 19:34
Corse Net Infos : Violences faites aux femmes : "Aussi l'affaire des hommes" https://t.co/8ud6hvAZKc https://t.co/2Ah5txxExs
Jeudi 14 Décembre - 19:30
Corse Net Infos : Réserves de sang trop fragiles à l’approche des fêtes : Donnez votre sang, c’est urgent https://t.co/Xn2eOXTKwI https://t.co/sLby1sIB1z
Jeudi 14 Décembre - 19:30


Newsletter







Galerie
IMG_0459 (1)
IMG_0458
IMG_4582
IMG_4581
IMG_3366
IMG_3345
Rencontre littéraire à Aix
Rencontre littéraire à Aix
MISSCORSE
Eva Colas
GFCA
GFCA
Leroy Merlin à Ajaccio
Leroy Merlin à Ajaccio
Tempête Balagne
Tempête Balagne