Corse Net Infos - Pure player corse

Inauguration du Musée des Arts de la Citadelle de Calvi


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 19 Mai 2019 à 11:19

C'est en présence de nombreux artistes peintres et invités que Ange Santini, maire de Calvi, a inaugurée samedi soir le Musée des Arts de la Citadelle de Calvi ( MUDACC). Ce Musée s'inscrit dans le cadre des travaux de la citadelle calvaise




Ange Santini a déclaré ouvert le Musée d'art contemporain de la citadelle de Calvi
Ange Santini a déclaré ouvert le Musée d'art contemporain de la citadelle de Calvi

Il y avait foule samedi soir à l'entrée de la Citadelle de Calvi où le premier magistrat de la Ville, Ange Santini a inauguré le Musée des Arts de la Citadelle de Calvi (MUDACC).
Pour cette événement exceptionnel, de nombreux artistes-peintres, et non des moindres, qui ont présidé entre 1996 et 2015 la Rencontre d'Art Contemporain de Calvi, étaient présents. Et outre les liens d'amitié qui se se créés entre les artistes et la Ville, il y a une autre raison fondamentale:
A chaque édition de cette Rencontre d'Art Contemporain de Calvi (RACC), le président artiste désigné offrait à la Ville de Calvi une ou plusieurs œuvres.
Aujourd'hui, ce Musée des Arts de la Citadelle de Calvi concentre l'essentiel des œuvres offertes.


`Comme le soulignera plus tard Ange Santini: "La générosité des artistes donateurs associée à des Rencontres artistiques mémorables auront fortement encouragé la Ville de Calvi à investir dans l'édification de ce Musée".
Les retrouvailles entre artistes présents pour cette première avaient quelque chose d'émouvant, chacun se rappelant avec nostalgie tous ces moments de pur bonheur que pouvait engendrer la RACC, et ce comme nulle part ailleurs.
Sans refaire toute l'histoire de cette entrée de la Citadelle, sur les remparts de  laquelle on peut lire "Calvi Semper Fidélis", sous la voûte, ce sont deux anciennes salles de garde qui ont été réaménagées, l'une en une boutique où l'on peut retrouver des œuvres d'artistes insulaires, mais aussi des produits issus de notre identité et l'autre, on l'a dit pour abriter ce musée qui a fière allure .

Une atmosphère à la fois mystique et solennelle
Au terme d'une première visite de la boutique-Musée, Ange Santini ouvrait les portes de ce Musée des Arts de la Citadelle de Calvi.
Les invités découvraient alors une salle, bien loin de celle d'antan. Les murs ont été habillés d'un ouvrage en métal brut stabilisé, à la manière d'une nouvelle peau.
Une peau de métal sur laquelle ont été accrochées les toiles a été  mise en œuvre de façon à accentuer le caractère vertical du lieu et sa hauteur et lui conférer  cette atmosphère mystique et solennelle que le public, ébahi, découvrait.
Après avoir salué et remercié  la douzaine d'artistes qui a fait le déplacement pour la circonstance et souhaité à tous la bienvenue, Ange Santini poursuivait : " Ce Musée, le MUDACC, nous l'avons pensé, nous l'avons espéré, nous l'avons rêvé et, aujourd'hui, c'est devenu une réalité. Mais, pour savoir où l'on est, faut-il savoir d'où l'on vient. C'est une lapalissade mais sans cela,  on ne pourrait pas comprendre l'événement qui se déroule ce soir.
En 1994, avec Marie-Josée, nous faisons une rencontre d'un homme, un corse, marchand d'art, courtier, un peu roublard, disons qui avait sa personnalité. Et en parlant de tableaux, il me dit: "Je sais que vous allez être candidat en 1995 et vous allez être élu. Vous savez, moi dans le monde de l'art j'ai des amis. Il y a quelque chose qui ne s'est jamais fait, c'est une grande exposition avec des artistes de renom, des rencontres". Je lui ai répondu que si j'étais élu, on en reparlera. 
Je veux rendre hommage ce soir à un homme que nous avons perdu de vue pour des raisons que je n'évoquerai pas ce soir, à Monsieur Jean Mazica, parce que si nos routes ne s'étaient pas croisées en 1994, il n'y aurait pas eu cette belle aventure des Rencontres d'Art Contemporain pendant 20 ans et il n'y aurait pas aujourd'hui ce Musée.
L'élection passée, j'ai reçu dans mon bureau trois personnes, qui sont aujourd'hui mes amis. Deux sont présents ce soir, je veux naturellement les en remercier, c'est Jean-Marie Zacchi  qui est Corse et qui a été le premier Président de la RACC en 1996. Le second, c'est le Baron  Patrice  de la Perrière, co-fondateur et Directeur du Magazine de l'Univers des Arts qui a été le dernier Président en 2015. CE que ne dit pas Patrice par modestie, c'est que durant ces 20 ans, il nous a soutenu. 
La troisième personne nous a quitté. Il aura été avec Jean-Marie l'un des premiers artistes à croire à ce que nous allions faire, il a été présent à toutes les expositions. Si aujourd'hui il n'est plus de ce monde, ses oeuvres sont là. Il s'appelait Michel Henry. Je veux avoir ce soir une pensée pour lui mais aussi, parce que nous n'avons rien à cacher, pour son compagnon Jacques qui l'a précédé de quelques mois. Je suis persuadé que de là où ils se trouvent ce soir, ils sont fiers, ils sont heureux de voir ces oeuvres exposées, tout comme ils sont fiers et heureux de voir aussi mes amis présents pour ce bel événement"


Hommage à tous les participants de la RACC et à leurs marraines
Ange Santini revenait sur la RACC pour rappeler que grâce à la générosité des artistes,  y compris de quelques insulaires qui ont aussi souhaité s'associer, la Ville de Calvi  détenait à ce jour un fond d'oeuvres de  plus de 80 pièces, essentiellement des toiles mais aussi quelques sculptures.
Je veux saluer ce soir Jean-Marie Zacchi qui est là présent à mes côtés, Stéphane Chisa Jean-François Larrieu, Gérard  Le Gentil, Jean-Claude Quilicci,  Hervé  Lollier,   Judi Biron, Alain Bonnefoit, Anna Filimonova,  Donato Diez, Patrice de la Perrière et l'épouse de Gabriel Diana qui n'a pas pu se déplacer mais qui par son intermédiaire est représenté.
Parmi les grands absents à côté de Michel Henry, je veux citer deux autres personnes qui nous ont quittés Serge Marko et Paul Embille.
Et puis, je voudrais excuser les cinq Présidents qui n'ont pu se déplacer: Guillemette  Mazenc- Lenziani, les deux artistes coréens  Koo Cha-Song et Jung Do-jun pour les raisons que vous devinez, Michel Jouenne, Michel King,  avec une pensée particulière pour notre ami Claude Abba qui durant pratiquement 20 ans a été le commissaire de cette exposition et qui pour raison familiale n'a pu se déplacer. Je voudrais également remercier les marraines:  Laetitia Casta, Jane Manson, Marie-Josée Nat, Danielle Evenoux, Véronique Genest, l'ambassadeur de Corée en France....
Enfin, je voudrais également remercier Anne-Marie Piazzoli, directrice de l'Office de Tourisme Intercommunal Calvi-Balagne qui ce soir est absente en raison d'un accident dont a été victime son fils François  lors d'un entraînement d'arts martiaux. Merci aussi à Marie-France qui est l'un des piliers de cette organisation et l'OTIC, sans oublier Marie-Josée qui a assuré la Direction Artistique de la RACC durant ces longues années.
Au cours de ce parcours collectif, des liens d'amitié, des liens d'affection se sont tissés. Ils  sont  indélébiles. Je suis heureux ce soir que la Ville de Calvi, grâce à vous, à votre générosité ait pu tenir les promesses que mutuellement nous nous étions faites".


Les ambassadeurs de Calvi  meilleurs Les meilleurs ambassadeurs de Calvi
Avant de conclure, Ange Santini tenait à remercier celles et ceux qui ont conçu ce Musée
" Vous pourrez dire vous qui êtes les ambassadeurs, partout en France et dans le monde que dans un petit coin de Corse, à Calvi, il y a un Musée qui est dédié à l'Art contemporain, que vous y êtes exposés en permanence et que vous avez donné la vision de ce qui est pour vous Calvi.
Je déclare ouvert ce MUDACC qui est je pense unique en Corse et nous pouvons que nous en féliciter"

Il revenait à Jean-Marie Zacchi de prononcer quelques mots pour remercier le maire de Calvi pour ce qu'il a fait, avant que Patrice de la Perrière rappelant que la RACC était un peu un passage obligé pour les artistes, et que ceux qui n'y étaient pas conviés, étaient un peu amer. " Un Musée comme celui-ci, malgré mes 30 ans d'expérience à la tête de l'Univers des Arts, c'est la première fois que je le vois, ce qui montre que quand il y a une volonté d'un maire, d'une municipalité, les choses sont possibles. Il faut saluer cette initiative de Ange qui a fait 20 salons concrétisés  dans la réalisation de ce Musée.
Et comme l'a souligné Jean-Marie, avec le 2e REP à Calvi, on était encore plus contents de faire ce salon. On voyait des chefs de corps à chacun de ces salons, sans oublier leur participation avec des artistes de l'armée, notamment lors des 50 ans du REP à Calvi. Calvi est lié au 2e REP comme nous nous sommes liés à Calvi et par conséquence au 2e REP. Je terminerai donc si vous le permettez en disant: "Légio Patria Nostra"


La soirée se poursuivait dans l'ancienne salle du Palais des Gouverneurs à la Caserne Sampiero par un cocktail.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie













Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude