Corse Net Infos - Pure player corse

Il avait recouvert le radar de Porto-Vecchio avec la Bandera : la justice le condamne


Maria-Bettina Colonna le Samedi 5 Octobre 2019 à 17:12

Téléphone et drapeau corse en main, le porto-vecchiais Dagan Texier, très connu sur les réseaux sociaux pour avoir participé et animé la contestation des gilets jaunes, s'est fait surprendre par les gendarmes, le 9 juillet dernier, en train de recouvrir le radar de Ceccia avec la bandera.
Objectif : mobiliser les automobilistes autour du mouvement du 17 novembre contre la hausse du prix des carburants.
"Pris en flag" par les forces de l'ordre, il comparaissait ce 3 octobre devant le tribunal d’Ajaccio qu'il l'a condamné à 730€ d’amende avec 5 ans de mise à l’épreuve.




Il avait recouvert le radar de Porto-Vecchio avec la Bandera : la justice le condamne
C'est sur son compte Facebook que le porto-vecchiais Dagan Texier, raconte son histoire. "Je n'ai jamais dégradé un radar ni eu l’intention de le faire, j'ai juste recouvert celui de Ceccia avec la bandera."
Il raconte avoir risqué plus de 300 000€ d’amende et 7 ans de prison ! "Être gilet jaune est très dérangeant, et montrer la bandera l’est aussi apparement..." et il poursuit "Alors que la loi dit que pour destruction d’un radar, la peine maximale est de 75 000€ et 5 ans de prison, vous pouvez multiplier ceci par 4 si vous mettez votre drapeau sur un radar et ce sans la moindre dégradation ni même la moindre marque de ruban adhésif. "

Dagan savait que ce qu'il faisait était hors la loi, mais manifester dans la légalité n’est pas possible lorsque "des dirigeants et un système qui sont remis en question par la population."
"Si je m’en tire aussi bien c’est sans doute dû au fait que je suis très impliqué dans le bénévolat, ce qui ne changera pas, et que je ne suis pas un jeune délinquant. J’ai une une peine je l’accepte." 

Ce qui a déplu au jeune porto-vecchiais c'est que ce 3 octobre, "lors de la délibération des peines, parmi les cas de violences conjugales, de conduite sous l’emprise de la drogue, de l’alcool avec récidive, de comportement dangereux avec mise en danger d’autrui, de destruction et même de gros détournement d’argent" c’est lui qui a écopé de la plus lourde peine .

Malgré cela il soutiendra "jusqu’au bout les gilets jaunes. Mon gilet restera, désormais sur mon tableau de bord qu’il n’a jamais quitté et serai encore présent en manifestation mais je n’organiserai plus rien et n’approcherai plus le moindre radar même si ça me démange. J’ai suffisamment donné et me consacrerai davantage aux associations  qui me tiennent particulièrement à cœur à savoir Global Earth Keeper et le Refuge canin I Cani Corsi, sans oublier toutes les autres auxquels je participe également. "

Et il termine son post avec un peu d'ironie "Reste plus qu’à payer cette amende, histoire d'honorer le repas d’un ministre ou sa nuit d’hôtel, et pour le casier judiciaire, en posséder pour cette raison, j’en suis fier ! "




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements












    Aucun événement à cette date.




Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria
Salon du chocolat Ajaccio
Mercatu di Natale
Trophées énergie
IMG_7708