Corse Net Infos - Pure player corse



Haie d’honneur à Ajaccio pour la dépouille d’Yvan Colonna


Julia Sereni le Mercredi 23 Mars 2022 à 23:40

La dépouille d’Yvan Colonna a rejoint la Corse ce mercredi 23 mars, vers 22 heures. Environ 2 000 personnes ont accompagné son trajet vers le funérarium, formant une haie d’honneur, avec bougies et drapeaux.



Bougies et drapeaux investissent le rond-point de l’aéroport. Photo Michel Luccioni
Bougies et drapeaux investissent le rond-point de l’aéroport. Photo Michel Luccioni
Triste retour d’un homme sur sa terre. La dépouille d’Yvan Colonna, décédé lundi soir suite à son agression à la prison d’Arles, est arrivée à Ajaccio ce mercredi 23 mars, par l’avion de 22 heures en provenance de Marseille.
 
Dès l’annonce du rapatriement de son corps, quelques heures plus tôt, des appels à former une haie d’honneur, avec bougies et drapeaux, ont circulé sur l’île. Il n’est pas encore 20 heures 30 que déjà les voitures commencent à affluer vers l’aéroport d’Ajaccio. Emmitouflées dans les manteaux, les silhouettes sombres s’affairent, déposant bougies et drapeaux. Comme Josiane, venue « entre amis et en famille ». Elle a participé à tous les rassemblements, ainsi qu’à la messe de la veille, à Ajaccio. Plusieurs bandere ornent sa voiture. « Nous sommes en deuil et nous sommes venus ici pour rendre un dernier hommage à Yvan Colonna », explique t-elle. 

« Le drame, c’est qu’il revient sur sa terre… mort »

Le convoi rejoint lentement le funérarium. Photo Michel Luccioni
Le convoi rejoint lentement le funérarium. Photo Michel Luccioni
Plus loin, Claudine et Jean-Marie, un couple de Bastiais de passage, a également fait le déplacement. « Nous sommes là en respect à Yvan Colonna. Il représente la lutte du peuple corse », affirme ce dernier. « Le drame, c’est qu’il revient sur sa terre… mort », ajoute t-il tristement.
 
Dès 21 heures 30, de nombreux drapeaux investissent le rond-point de l’aéroport. Quelques brasiers sont allumés. Un peu plus loin, sur un parking, un groupe compact de plusieurs dizaines de personnes se réchauffe autour d’un feu de palettes. Sa lumière éclaire de nombreux visages croisés lors des manifestations de ces derniers jours. Des lycéens, mais aussi des familles, des personnes âgées. Des militants, mais pas que.

Quelques minutes avant 22 heures, l’avion atterrit sur le tarmac ajaccien. Presque une heure plus tard, la foule, un peu disséminée, commence à se presser aux abords de la route. Un silence religieux règne. Au loin, des lumières rouges annoncent l’arrivée du convoi funéraire. À son passage, une vitre transparente laisse apercevoir le cercueil d’Yvan Colonna, recouvert d’un drapeau corse. Quelques mains frôlent brièvement l’habitacle, en signe de recueillement. D'autres font des signes de croix. Le convoi rejoint lentement le funérarium.

Les obsèques vendredi

Pour cette dernière étape, il avait été demandé, dans un message diffusé sur les réseaux sociaux, aux personnes désireuses de rendre hommage au militant nationaliste de ne pas se aller directement au funérarium, comme à l’aéroport d’ailleurs, afin de « respecter l’intimité et la douleur de la famille dans ce moment très difficile ». Précision donnée que les proches recevraient les condoléances à partir de « demain 10 heures chez Picchetti ». Parmi la foule du soir, nombreux sont ceux qui se sont donné rendez-vous pour le lendemain.
 
Les obsèques d’Yvan Colonna auront lieu vendredi 25 mars, à 15 heures, dans son village natal de Cargèse.

Photo Michel Luccioni
Photo Michel Luccioni














L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022