Corse Net Infos - Pure player corse

"Gugu" Brandaloni nous a quittés


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 8 Avril 2018 à 15:35 | Modifié le Mercredi 11 Avril 2018 - 00:26


C'est avec beaucoup de tristesse que l'on a appris le décès d'Auguste Brandaloni survenu à l'âge de 97 ans. Affectueusement surnommé "Gugu" le défunt était une figure de la vie calvaise


"Gugu" Brandaloni nous a quittés

Avec l'annonce du décès de "Gugu" Brandolini survenu vendredi soir à Corte dans sa 97e année c'est un pan entier de la vie calvaise qui s'écroule.
Ancien combattant, Prieur honoraire des confréries Saint Antoine Abbé et Saint-Erasme de Calvi, "Gugu" jouissait d'une popularité incroyable. D'une simplicité toute naturelle, bon vivant, présent dans bon nombre de manifestations civiles, militaires ou religieuses, il aimait arpenter les rues du centre-ville, faire une pause sur le rebord de l'Hôtel "Le Rocher", face à la Poste, interpeller les gens qui passaient dans la rue, à pied ou en voiture.
il excellait aussi dans l'art de la macagna et ne se privait pas d'en user.
Nul n'oubliera non plus le rôle qu'il jouait en sa qualité de confrère. Lors d'un deuil, il était toujours là auprès des familles pour les réconforter et leur apporter toute son affection.
"Gugu" c'était un homme au cœur immense qui ne voulait que du bien.
Cette foi en la religion de Dieu, il l'avait en lui depuis sa tendre enfance , c'était un fidèle, un serviteur toujours là quand il fallait, que ce soit du temps de son adolescence en qualité d'enfant de chœur ou plus tard en endossant l'habit de confrère.
Plus tard, son père, chef de gare l'a poussé à intégrer les Chemins de Fer.
Et puis, en 1947, après avoir effectué son service militaire "Gugu" n'a pas eu autre choix que de partir sur le continent pour gagner sa vie. Embauché en qualité de gardien de château, il passera une année au Louvre puis à Versailles. De brigadier, il franchira tous les échelons avant d'être nommé chef de service.
A l'heure de la retraite, c'est tout naturellement chez lu, à Calvi, qu'il a décidé de se retirer. Mais, pas question de rester inactif en intégrant comme on l'a dit les deux confréries de Calvi en tant que Prieur et en répandant le bien.
On gardera de lui l'image d'un homme très élégant, jovial, humain. Sa disparition va laisser un vide immense.
Ses obsèques seront célébrées le mercredi 11 avril à 10 heures en l'église Saint-Marie Majeure de Calvi.
La rédaction de Corse Net Infos présente à ses enfants, petits-enfants et  arrières petits-enfants ainsi qu'à toutes les personnes que ce deuil afflige ses sincères condoléances.

"Gugu" Brandaloni nous a quittés

"Gugu" Brandaloni nous a quittés





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie