Corse Net Infos - Pure player corse

Futsal D2 : Vainqueur de Caen, Furiani sauve sa tête en D2


Rédigé par Philippe Jammes le Dimanche 6 Mai 2018 à 20:38 | Modifié le Dimanche 6 Mai 2018 - 22:23


C’est dans un complexe de Borgo bien garni et au son du « Dio vi salvi regina » que Furiani et Caen faisaient leur entrée sur le parquet. A égalité de points au classement, à deux journées de la fin, les deux équipes se devaient de l’emporter pour se maintenir en 2ème division. Et la victoire est allée à Furiani


Juste avant le coup d’envoi, une minute de silence était respectée en mémoire des victimes de Furiani.
Bien que dominateurs, il fallait attendre la 8ème minute de jeu pour voir les locaux ouvrir le score par Taclet.
Les caennais essayaient de revenir au score et se créaient quelques occasions  mais c’est Furiani qui aggravait le score à la 17ème   par Pianelli.    
On s’acheminait vers ce score logique à la mi-temps lorsque les visiteurs revenaient au score par El Marrhadi à la 18ème minute. 
Ce même El Marradhi parvenait même à égaliser à la dernière seconde de cette première  période. Un peu frustrant pour Furiani


Lors de cette mi-temps les dirigeants  de Furiani remettaient aux membres du Collectif du 5 mai un exemplaire de leur maillot, floqué pour la circonstance……
En deuxième période, les joueurs d’Anthony Coque avaient bien du mal à repartir et à la 26ème minute suite à une grossière erreur de la défense corse, les Normands  prenaient l’avantage.
Furiani réagissait et obtenait une juste égalisation à la 31ème  par Pianelli sur un magnifique coup-franc :  3 – 3 
Deux minutes plus tard Morelli  permettait à son équipe de prendre l’avantage ….4 - 3 Un avantage qui se bonifiait  à la 35ème grâce à Cifuentes.  5 – 3 
Mais les Normands n’abdiquaient  pas et recollaient  au score par ce diable de El Marrhadi.  5 – 4 
Les visiteurs dominaient  et faisaient  le forcing pour égaliser mais  ce sont les locaux qui accentuaient  leur avance grâce à Vincensini à la 38ème.  6 – 4 
Les Caenais  prenaient alors beaucoup  de risques et se faisaient punir en contres  tout d’abord par Morelli puis par le gardien Tamburini
 8 – 4 score final et victoire synonyme  de maintien.
Résumé et réactions… 





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Octobre 2018 - 17:32 Petru Mari si n'hè andatu

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports