Corse Net Infos - Pure player corse

Football N3 : Le Sporting remporte le derby (1-0) et y croit encore


Rédigé par Vincent Marcelli le Dimanche 11 Mars 2018 à 18:21 | Modifié le Dimanche 11 Mars 2018 - 19:50


Au cours d’un match très serré, les Bastiais ont gagné la deuxième manche du derby cet après-midi à Timizzolu (0-1). Le Sporting reste à 5 longueurs du leader Endoume et espère encore. Un match marqué, après le coup de sifflet final, par de nouveaux incidents (voir par ailleurs)…


(Photos Marcu-Antone Costa)
(Photos Marcu-Antone Costa)
Stade François-Coty
SCB bat ACA 1-0 (0-0)
Temps pluvieux
Spectateurs : 1800 environ
But : Coulibaly (51e)
Arbitre : M. Georgetti
Avertissements :
Mesbah (39e), Genest (64e) pour Bastia
Castro (49e), Camara (67e), Cupido (74e) pour l’ACA


ACA
Sollacaro- Sambo, Castro, Kadima, Makiadi (Cupido 74e)- Rodrigues (Béhé 58e), Trojani (cap.), Camara, Finidori- Tramoni, Leverton- ent: S. Bannier


SC Bastia
Martin- Cioni (cap.), Oswald, Medori, Diallo (F.Camara 38e)- Coulibaly, Benhaim, Genest, Triki- Kerbache (Traoré 62e), Mesbah (Manset 66e)- ent: S. Rossi


L’enjeu était énorme ce dimanche après-midi. En jouant après Endoume, victorieux la veille, Le SCB avait une pression énorme sur les épaules. Il lui faut impérativement gagner pour, au moins, rester à 5 longueurs du leader. Tout autre résultat condamne définitivement les Bastiais dans la course à l’accession.
Conscients de l’enjeu, les visiteurs effectuent un pressing très haut et démarrent pied au plancher. Malheureusement, Kerbache et Mesbah manquent de précision à l’approche du but adverse. Le premier quart d’heure est totalement à l’avantage des Bleus qui insistent sur les côtés ou dans l’axe.
L’ACA fait le dos rond et sort, peu à peu, des ballons propres. Le match s’équilibre alors mais le rythme baisse. Les Ajacciens prennent le jeu à leur compte et Cioni doit sortir un ballon bouillant de la tête de Tramoni sur un centre de Sambo (28e). Le match reste pourtant fermé. Il faut une glissade  de Kadima aux seize mètres pour offrir une belle opportunité aux Bastiais. Mais Mesbah et Kerbache s’emmêlent les pinceaux (41e). Ce sera tout au cours d’un premier acte pauvre en occasions.


Coulibaly marque… du dos
Changement de décor après la pause. Le Sporting débloque la situation avec réussite. Benahim adresse un coup franc de la droite, le ballon voyage dans la surface ajaccienne et touche le dos de Coulibaly tout heureux de le voir au fond des filets (51e). Le match monte alors d’un cran.
Bonne réplique ajaccienne avec ce tir puissant de Tramoni (65e) ou ce coup franc de Castro au-dessus (65e).
L’ACA prend, peu à peu, l’ascendant sur son adversaire contraint d’évoluer en contre. Sur l’un d’eux, Genest oblige Sollacaro à boxer le cuir (70e).
On est ensuite dans une bonne séquence le ballon voyageant d’un camp à l’autre. Cette fois, c’est l’Ajaccien Camara qui contraint Martin à une belle parade (71e).
La fin de rencontre est totalement à l’avantage des Ajacciens qui se créent une ultime occasion sur une tête de Castro repoussée au prix d’une belle détente par Martin (87e). Le Sporting s’impose d’une courte tête mais garde encore intacte ses chances d’accession.
Malheureusement, le match a dégénéré au-delà des tribunes.
Pitoyable !

Ils ont dit

Derby N3 ACA-SCB
  • Derby N3 ACA-SCB
  • Derby N3 ACA-SCB
  • Derby N3 ACA-SCB
  • Derby N3 ACA-SCB
  • Derby N3 ACA-SCB
Stéphane Rossi (SC Bastia)  «
  «L’ACA est, de loin, la meilleure équipe rencontrée cette année. C’est une équipe joueuse. Notre plan de jeu consistait à laisser l’initiative  à notre adversaire en jouant en contre. Les présences, dans l’axe de deux joueurs rapides et vif s’inscrivait dans cette perspective. On a fait de plus d’agressivité que lors des matchs précédents. On marque, certes, un but un peu heureux mais nous avons eu des occasions avant. On aurait pu se mettre à l’abri avant le terme de la rencontre. Au lieu de cela, on s’est mis un peu sous pression. C’était un match fermé mais disputé dans un excellent état d’esprit. Ces trois points nous permettent d’entretenir toujours l’espoir. Il reste huit matchs, on devra faire le sans faute. Et espérer deux faux pas d’Endoume. Faisons notre part du travail… »


Sébastien Bannier (entraîneur ACA)
 
« C’était un match fermé et l’on savait que l’équipe qui ouvrirait le score prendrait une option sur la victoire finale. On a, je pense, manqué de cohérence dans notre jeu en n’écartant pas assez le jeu. Il y avait un peu moins de pression de notre côté. En première mi-temps, on n’est pas parvenus à trouver de déséquilibre, le bloc bastiais nous attendait bas, il fallait plus de justesse technique pour le contourner. En deuxième période, on a su changer notre fusil d’épaule et trouver plus de percussion mais on encaisse ce but très vite. Il fallait être patient, ce que l’on n’est pas parvenu à faire en dépit de quelques situations chaudes devant le but adverse en fin de match. Le contexte particulier de cette rencontre a sans doute mis une pression supplémentaire sur les épaules de certains joueurs. Il aurait fallu mettre plus d’intensité avec et sans ballon pour espérer quelque chose de ce match. »



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse