Corse Net Infos - Pure player corse

Festival des Mini-entreprises : les jeunes corses ont présenté leurs projets


Michela Mondoloni le Mercredi 9 Juin 2021 à 12:15

Entreprendre pour Apprendre a organisé lundi le championnat des Mini-Entreprises à l’Afpa de Sarrola Carcopinu. Le championnat a dû, cependant, se réinventer en raison de la crise sanitaire. Il revient donc cette année dans un Festival format 100 % digital.



(Photos Michel Luccioni)
(Photos Michel Luccioni)
Cent cinquante jeunes âgés de 13 à 25 ans, accompagnés de mentors et d’encadrants (qui sont le plus souvent leurs professeurs) ont dû pour l’occasion créer une entreprise tout au long de l’année scolaire. Cet évènement, permet aux jeunes entrepreneurs de valoriser des projets sur leur territoire et d’encourager l’entreprenariat collectif au sein de la jeunesse. 
Les participants sont issus du Lycée Professionnel du Finosello, du Foyer Jeunes Travailleurs, de la Mission Locale d'Ajaccio, du CFA Amparà (Ajaccio et Porto-Vecchio), du Collège de Baléone,  du Collège Camille Borossi, du Collège André Giusti, du Lycée Polyvalent de Balagne, du Collège Paul Bungelmi, du Lycée Polyvalent de la Plaine, du Lycée Professionnel Jean Nicoli et du Collège Henri Tomasi à Penta di Casinca.
Cette année, les candidats présentent leurs projets à travers des vidéos d’1minute 30, examinées par un jury dans les salles de l’Afpa. Les présentations des « mini entrepreneurs » ont étéégalement soumises aux votes du grand public sur la plateforme festivaldesminientreprises.fr  du 26 mai au 8 juin 2021 inclus. 


Le jury est composé de représentants d’entreprises, mais également d’une alumni (c’est-à-dire mini entrepreneuse d’une ancienne édition). Carla Campinchi, 17 ans a remporté le prix Collège : « En 2017, j’étais élève de 3e au Collège du Taravu à Sainte Marie et j’ai participé à ce concours. Nous avions proposé un allume-feu naturel. Nous étions une vingtaine, très organisés avec des chefs de services et des entretiens d’embauche. Nous avons même réalisé une campagne de communication autour de cet objet. »
Cette expérience a profondément marqué la jeune fille, elle lui a permis de trouver sa voie : « Pendant toute l’année, nous avons travaillé sur le prototype, la vente, la commercialisation, etc. Etant très jeune j’ai eu accès à un apprentissage que je n’aurais pas eu en classe de troisième et cela m’a permis de découvrir ce que je voulais faire : du commerce et de la finance. J’ai eu un véritable déclic pour le monde de l’entreprise. » Une expérience marquée par des échanges « j’ai eu l’occasion de faire des rencontres au sein du réseau national, à travers l’échange entre les régions.  
Concernant son projet, si ce dernier « dort », elle compte bien le poursuivre lorsque l’occasion se présentera. Carla est très honorée d’avoir été intégrée au jury. Aujourd’hui, elle souhaite donc partager son expérience et transmettre ce goût d’entreprendre. 


Pour les autres membres du jury présents, il était très plaisant de découvrir l’innovation dont font preuves ces jeunes « c’est très agréable de voir notre jeunesse avoir autant d’idées. Il faut les soutenir afin qu’ils puissent mener leurs innovations. Nous sommes très attentifs à ce qu’il se passe, on suit ceux qui évoluent et nous les retrouvons parfois à l’université » nous explique Sabine Deletang.
Neuf prix sont remis « en live » par deux animateurs l’après-midi, après le relevé des votes.  En ce qui concerne les thèmes ils ont été variés cette année et les effets de la Covid-19. Beaucoup de sujets sont liés au social comme, par exemple, comment favoriser les commerces face à la crise sanitaire, mais également à l’environnement. 
Le Festival est soutenu économiquement par la Collectivité de Corse à travers l’ADEC et est en partenariat avec le Rectorat. « Le Rectorat est le partenaire historique d’Entreprendre pour Apprendre dans le cadre de sa mission de relation entre l’école et l’entreprise. La rectrice remercie les élèves, l’équipe enseignante et Entreprendre pour Apprendre qui sont très actifs. Cette expérience permet de tisser des liens au bénéfice des parcours et formations des élèves. » déclare Pierre Antoine Nesi, représentant de la Rectrice et Délégué académique à la formation initiale.


Ce concours nécessite néanmoins un gros travail en amont « Il y a beaucoup d’organisation, de travail. Après plusieurs années passées auprès des équipes, j’éprouve une grande fierté. Je salue également le travail de la directrice, Vanessa Santoni ainsi que de nos collaboratrices Morgane Matraja,chargée de communication, Julie Paoletti, chargée de mission et Sylvie Brigato, assistante comptable. » explique Marie Moreschi, la Présidente. 


« Les jeunes qui osent, la Corse a besoin de ça », telle est la vision de Serge Santunione, entrepreneur BTP et Vice-Président d’Entreprendre pour Apprendre  au niveau régional et national « Les gagnants du festival régional vont représenter la Corse dans des festivals nationaux cette année. Il y a 5 ans, nous avons eu un champion ! ». Son combat ? « Faire reconnaitre les valeurs d’une mini entreprise dans un C.V. J’éprouve une réelle fierté lorsque j’apprends que ces jeunes réussissent. »
Ainsi, l’objectif commun est de créer chez les jeunes la volonté d’entreprendre en Corse, d’oser se lancer et de se battre pour arriver au bout de son projet.















    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047