Corse Net Infos - Pure player corse

Festival : Arte Mare fait sa rentrée à Bastia


Rédigé par Laurent Hérin le Mercredi 10 Janvier 2018 à 17:31 | Modifié le Mercredi 10 Janvier 2018 - 18:50


En prévision de l’édition 2018 du Festival du film méditerranéen de Bastia, Arte Mare propose dorénavant un rendez-vous régulier au cinéma Le Régent. Chaque mois, une projection en rapport avec le thème choisi, suivi d’un débat avec un invité. Après avoir fait la Une l'an dernier – cinéma et journalisme –, Arte Mare donne le La cette année avec les Musiques de Films.


Afin de commencer en beauté ces séances spéciales, Michèle Corotti, directrice du Festival arrive ce mardi au Régent avec un invité de marque : André Rigaut. Cet ingénieur du son est également, et les distinctions sont importantes, chef opérateur son, assistant son, monteur son et auteur de la musique de nombreux films. Il a notamment collaboré et travaillé sur 115 DB de Lucile Chaufour (2017), Dans la Forêt de Gilles Marchand (2017) mais aussi La Guerre est Déclarée de Valérie Donzelli (2011), Pina de Wim Wenders (2010), Melancholia de Lars von Trier (2011), Kommunalka de Françoise Huguier (2008) ou encore Terre et Cendres de Atiq Rahimi (2004). Il était déjà venu en Corse en 2014, invité dans l'émission Mèches courtes sur Via Stella. Il avait alors déclaré : « Il y a des jours, je me vois comme un technicien avec un savoir-faire et des jours où je me vois comme un collaborateur du réalisateur. (...) L'essentiel de mon métier, ce n'est pas d'enregistrer, c'est d'écouter. »


Il a également collaboré sur de nombreux films roumains depuis Aurora de Cristi Puiu jusqu'à Ana, Mon Amour, son dernier film en date.
Et c’est justement le film de Calin Peter Netzer qui a été choisi pour cette première séance Arte Mare de l’année au Régent. Un film bouleversant, auréolé d’un prestigieux Ours d’Argent à Berlin, qui cueille à froid les spectateurs venus nombreux.
A l’issue de la projection, Michèle Corotti qui prend le micro précise d’ailleurs qu’il n’est « pas évident de prendre la parole après un tel film. »
Heureusement, l'ingénieur du son, se qualifiant lui même de bavard a bien des choses à partager. Installé face au public, il commence à expliquer son rôle et sa collaboration sur ce film mais aussi avec d’autres films roumains auxquels il a eu la chance de participer. Un cinéma et des tournages qu’il semble particulièrement apprécier. Le public n’ayant pas de question particulière, Michèle le relance sur ses autres collaborations. Il évoque Valérie Donzelli ou encore Gilles Marchand pour la France mais c’est, et on le comprend, son travail sur Melancholia et Antichrist sur lequel il revient le plus longuement. Lars Von Trier, un réalisateur « hors du commun » selon ses dires, qui, loin de la polémique de Cannes, est discret et très professionnel. Et on sent, à travers ses mots ou les anecdotes qu’il raconte – comme de devoir arracher le micro de Charlotte Gainsbourg en plein tournage d’Antéchrist – toute la passion et l’énergie qu’il met à faire son métier.


Mais la séance suivante approche et il doit mettre fin à cette intervention passionnante sur un métier méconnu du cinéma.
André Rigaut à fourni une très belle entrée en matière pour le Festival Arte Mare à venir avec, qui sait, peut-être l’occasion de voir et d’entendre à nouveau cet homme passionné par son métier en octobre prochain.
En attendant, le rendez-vous est pris pour le mois de février et une nouvelle séance Arte Mare !





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Septembre 2018 - 11:13 Sporting : Le football féminin aussi

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine




Derniers tweets
Corse Net Infos : Tribune-Jean-François Bernardini : "En pays d’éléphants…sò qui" https://t.co/W9KOYJrnjp https://t.co/7DmVRkBLNZ
Mercredi 26 Septembre - 10:14
Corse Net Infos : PNC : Soutien à Yves Loviconi https://t.co/cmEguVyjTt
Mercredi 26 Septembre - 09:59
Corse Net Infos : Femu a Corsica et la recrudescence de la violence en Corse https://t.co/y7HuSsM46d
Mercredi 26 Septembre - 09:49
Corse Net Infos : Denis Luciani (APC) : "Pour que la langue corse soit le ciment de notre société future" https://t.co/UclnytelfO https://t.co/pdHffuznrf
Mercredi 26 Septembre - 09:39



Newsletter






Galerie