Corse Net Infos - Pure player corse


Fermeture des bars et des restaurants à minuit en Corse : le sentiment d'injustice prime


Pierre-Manuel Pescetti le Mercredi 30 Septembre 2020 à 18:02

Depuis le 18 Septembre l'ensemble des bars et restaurants de Corse doivent fermer leur portes à partir de minuit. Au delà de l'incompréhension de la part des gérants de ces établissements c'est le sentiment d'injustice qui prime en raison des nouvelles restrictions imposées malgré le respect des règles sanitaires.



Au Café des Intimes, sur la place du marché à Bastia, tout est mis en oeuvre pour respecter le protocole sanitaire en vigueur.
Au Café des Intimes, sur la place du marché à Bastia, tout est mis en oeuvre pour respecter le protocole sanitaire en vigueur.
L'année 2020 aura eu son lot de contraintes et de mauvaises surprises pour les restaurateurs et les cafetiers de Corse. Malgré une reprise encourageante au mois de Mai et une saison estivale plutôt positive, les nouvelles restrictions imposées depuis le 18 septembre à ces commerçants de proximité laissent un goût amer. 

"Tout est mis en oeuvre pour respecter le protocole sanitaire et protéger nos clients et notre personnel et malgré cela on continue à nous imposer des mesures drastiques. C'est injuste non ?" s'interroge Pierre-François Tolaini, gérant du café des intimes sur la place du marché de Bastia. Pour lui, cette fermeture à minuit représente "une perte de chiffre d'affaire, surtout le week-end". Il constate que les habitudes de ses clients ont changé, ils viennent plus tôt et consomment autrement.

Du côté du vieux port de Bastia le constat est le même : "ces nouvelles mesures sont sévères mais c'est toujours mieux que dans certains endroits sur le continent" nous confie le serveur d'un établissement qui propose un service de bar et de restauration.  
Même les commerces de bouche qui sont très peu impactés par ces fermetures à minuit se disent concernés indirectement. "Nous travaillons avec des professionnels de la restauration et forcément, si leur fréquentation baisse, ils seront moins en demande de nos produits" nous confie Gaëtan Tullio, gérant de la crèmerie - bar à fromages située sur la rue Napoléon. 

Tous évoquent avec une certaine crainte les décisions prises concernant les établissements de Marseille et redoutent l'application de ces mêmes mesures à la Corse.

Louise Nicolai, présidente de l'Union des entreprise de proximité (U2P) s'alarme d'une véritable "épée de Damoclès qui pourrait s'abattre sur le secteur, surtout quand on voit que la décision a été prise de manière unilatérale et sans concertation". Elle dénonce un manque de communication de la part des autorités compétentes et une visibilité très réduite sur l'avenir : "Nous sommes dans le flou et nous avons demandé à rencontrer le Premier ministre Jean Castex lors de sa prochaine venue en Corse à la mi-octobre".
 
Les sentiments d'incompréhension et d'injustice prédominent dans les établissements de Bastia qui se disent pourtant "exemplaires et respectueux du protocole sanitaire" .





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047