Corse Net Infos - Pure player corse

Face au coronavirus, les entreprises corses s’organisent. Les Pâtes Colomba : "nous vivons au jour le jour"


Julia Sereni le Mercredi 18 Mars 2020 à 17:55

Comment les entreprises corses abordent-elles la crise sanitaire créée par la propagation du Covid-19 ?
Ce mercredi CNI est allé poser la question à Balzano président de Pâtes Colomba, entreprise de fabrique de produits alimentaires (pâtes fraîche) qui emploie 12 salariés.




- Mardi c’était la première journée de confinement. Quel a été l’impact sur votre entreprise ?
- Il n’y a pas vraiment eu d’impact en interne, nous travaillons normalement. En tant qu’entreprise alimentaire nous restons ouverts pour assurer la continuité du service alimentaire.   


- Avez-vous envisagé de fermer ?
- Non, car nous nous devons de continuer à alimenter la population.  


- Des mesures spécifiques de protection ont-elles été prises pour les salariés ? Certains sont-ils en télétravail ?
- En tant qu’entreprise alimentaire nous suivions déjà des contraintes importantes au niveau sanitaire. Les consignes préconisées par le Gouvernement étaient déjà suivies : lavage des mains,  nettoyage et désinfection systématiques des plans de travail et du matériel après chaque utilisation... De ce côté-là, nous n’avons donc pas été chamboulés par les nouvelles mesures, en revanche, nous faisons plus attention concernant les contacts physiques, on évite de se faire la bise pour se dire bonjour le matin.  Tout le monde est présent normalement, il est compliqué pour nous d’organiser différemment les journées de travail. De même il n’est évidemment pas possible de mettre en place le télétravail : on ne peut pas faire les pâtes à la maison... 
 

- Avez-vous noté une différence d’activité ?
- Nous avons un petit surplus d’activité car les gens se ruent dans les magasins. Mais je ne m’en satisfait pas et je ne pense pas que ce soit bon pour la suite. En parallèle, nous avons également un flux d’annulation de commandes passées notamment par les établissements scolaires, puisqu’ils sont fermés.  


- Pensez-vous que le confinement va avoir des conséquences économiques sur votre entreprise ?
- Oui. Il en aura. Reste à évaluer lesquelles. Aujourd’hui nous sommes encore dans le flou, nous vivons au jour le jour et nous verrons comment cela va se passer. 
 

- Comment voyez-vous la suite des événements ?
- Comme je l’ai dit, nous gérons au jour le jour, et nous attendons de voir notamment les mesures que prendra le gouvernement pour pallier les conséquences de cette crise. Nous espérons que ces mesures ne seront pas restreintes à un petit nombre d’entreprises mais que toutes pourront en bénéficier. Car toutes les entreprises vont être touchées, il reste juste à savoir dans quelle mesure.  


- A titre personnel êtes vous inquiet de la situation ?
- Oui, car il n’y aucune visibilité sur la suite des événements.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements












    Aucun événement à cette date.




Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria
Salon du chocolat Ajaccio
Mercatu di Natale
Trophées énergie
IMG_7708