Corse Net Infos - Pure player corse

Escale calvaise pour "l'André Malraux"


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Lundi 15 Avril 2013 à 23:41 | Modifié le Mardi 16 Avril 2013 - 01:51


Amarré au quai de commerce du port de Calvi, dans le cadre de l’opération « Calvi mémoire d’un port », l’André Malraux, navire de recherche archéologique a attiré la curiosité de bon nombre de personnes. Le commandant du bâtiment, l’équipage, l’équipe scientifique et les plongeurs ont invité à bord les élus et membres du service patrimoine de la Ville de Calvi.


Escale calvaise pour "l'André Malraux"

« Calvi mémoire d’un port » est une recherche archéologique sous-marine menée à Calvi depuis 2010 par l’APAUC, association créée en 2007 par des étudiants et enseignants, chercheurs en archéologie à l’université de Corse.
Cette mission a  pour object ifl’évaluation du potentiel archéologique des eaux du port de commerce de la cité « Semper Fidelis ».
Le DRASSM est venu épauler ce projet de recherche avec son tout nouveau navire l’André Malraux, véritable bijoux de technologie.
Franca Cibecchini, responsable du littoral corse, a mené une courte campagne de sondages dans le fond portuaire, en collaboration avec Franck Allegrini-Simonetti, archéologue de la Collectivité Territoriale de Corse et responsable des recherches conduites dans le port de Calvi depuis 2010.
Basées sur l’exploitation scientifique du dépotoir sous-marin constitué par l’ancienne zone de mouillage, ces trois années d’investigation, soutenues par la municipalité de Calvi  et autorisées par le département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM), ont permis de révéler certains aspects de la fréquentation du plan d’eau depuis le VIe siècle avant J-C, jusqu’à la seconde guerre mondiale, période clôturant le cadre chronologique du programme.

Des informations à destination des publics
«  Il s’agissait également  d’établir les bases d’une recherche plus longue,  destinée à mieux comprendre et illustrer concrètement l’histoire maritime de la ville de Calvi en menant les recherches au-delà du port dans la limite du golfe. Le croisement des données archéologiques, historiques et environnementales récoltées permettra la restitution des informations sous diverses formes à destination des publics » explique Franca Cibecchini, responsable du littoral corse du DRASSM.
Avant de larguer les amarres en direction du Cap Corse pour poursuivre l’opération de carte archéologique sous-marine de la Corse, qui prendra fin le 7 mai prochain, l’équipe de l’André Malraux a reçu à bord Jean-Toussaint Guglielmacci, adjoint au maire et conseiller général de Calvi-Lumio, Didier Bicchieray, adjoint au maire délégué au port de commerce, port de plaisance et plage, Christiane Bertrand-Cardi du cabinet du maire, Agnes Bernardi, responsable du service patrimoine de la ville.
La délégation a été accueillie par le commandant du navire M. Denis Metzger, Mme Franca Cibecchini de la DRASSM et M. Franck Allegrini-Simonetti, archéologue de la CTC.
Ce dernier a présenté les plongeurs ayant participé à l’opération : Louis Ambrogi, Michel Andrei, Pierre Casanova et Gilbert Giustiniani.
L’équipe scientifique est composée de Franck Allegrini-Simonetti, responsable d’opération, Marie-Laurence Marchetti et Charles Pinelli.
Avant la visite du navire, Franca Cibecchini, originaire de Toscane présentait les résultats des recherches menées dans le port de Calvi.
Jean-Toussaint Guglielmacci a au nom du maire Ange Santini, remis la médaille de la ville et un ouvrage de Calvi au commandant du navire Denis Metzger. Ce dernier a également offert un ouvrage à la délégation.

L’André Malraux inauguré en 2012

Ce sont  les chantiers navals H2X de La Ciotat, alors en grande difficulté a trouvé un souffle nouveau grâce à la réalisation de ce navire de recherche archéologique l’André Malraux, baptisé le 23 janvier 2012 en présence de la fille de l’ancien ministre et ancien résistant qui a fondé en 1966 la Direction de la recherche archéologique subaquatique et sous-marine.
Ce bâtiment hyper sophistiqué a remplacé l’Archéonaute qui était en service depuis 43 ans. 36, 3 mètres de long pour 8,8 mètres de large et 3,2 mètres de tirant d’eau, l’André Malraux affiche un déplacement de 275 tonnes en charge. Il dispose d’une propulsion diesel-électrique, lui permettant d’opérer à petite vitesse sans encrasser les moteurs. L’allure maximale est fixée à 13 nœuds. Il est capable de loger pour plusieurs jours une quinzaine de personnes et peut embarquer à la journée une équipe de 30 personnes. Le nombre de plongeurs peut aller jusqu’à 20 .
Côté équipements, il dispose d’une grue et d’un portique d’une capacité de 6 tonnes, lui permettant de mettre à l’eau des engins sous-marins. Le matériel scientifique est lui aussi doté des dernières technologies, avec notamment une caméra capable d’explorer les fonds à très grande profondeur.
La première sortie de l’André Malraux a été consacrée à Calvi.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Février 2018 - 22:39 Remise de chèque du Rotary au collège de lIle-rousse

Vendredi 16 Février 2018 - 21:30 Important contrôle de gendarmerie à Lozari

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie



Derniers tweets
Corse Net Infos : Le premier "repenti" jugé à huis-clos à Aix-en-Provence https://t.co/Q5vVZVabYv
Mardi 20 Février - 00:10
Corse Net Infos : Corte : « Vaccins et risque vaccinal : comprendre pour bien choisir » https://t.co/SDEbg9geMw
Lundi 19 Février - 23:48
Corse Net Infos : Corte : Workshop Innovation textile en haute-couture avec Jeremy Bueno https://t.co/InviIxCaRV
Lundi 19 Février - 23:45
Corse Net Infos : Collège de Baleone : Premer forum des métiers https://t.co/EPMmW7VDGT
Lundi 19 Février - 23:45



Newsletter







Galerie
GFCA-Reims
GFCA-Reims
Sémillante
Sémillante
Club calvi
Club calvi
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
Prix trombinoscope 2017
Prix trombinoscope 2017
Exercice Val d'Ese
Exercice Val d'Ese
Bastia Team Gym
Bastia Team Gym
Jardins de l’Empereur
Jardins de l’Empereur