Corse Net Infos - Pure player corse


En Corse, 90 000 femmes concernées par le dépistage du cancer de l'utérus


Livia Santana le Mardi 18 Février 2020 à 15:23

Le centre régional de coordination des dépistages des cancers lance son programme pour le dépistage du cancer de l'utérus. Les femmes entre 25 et 65 ans n'ayant pas fait de frottis depuis 3 ans, recevront un courrier avec lequel elles pourront se rendre chez leur praticien pour effectuer un examen pris en charge à 100% par l'Assurance maladie, sans avance de frais.




Le centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers lance son programme pour le dépistage du cancer de l'utérus.
Le centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers lance son programme pour le dépistage du cancer de l'utérus.
Chaque année en Corse on recense une trentaine de femmes atteintes du cancer du col de l'utérus. Au niveau national, un tiers des femmes atteintes en meurent. En Corse, cela représenterait donc chaque année 10 décès à cause de cette maladie qui, prise à temps, est très bien soignée. La Haute autorité de la Santé recommande donc pour les femmes de 25 à 65 ans, un dépistage tous les trois ans si les deux premier frottis sont normaux. Cette action est à effectuer même si la femme a été vaccinée contre le papillomavirus. Ce sont donc 90 000 femmes en Corse qui sont concernées par ce dépistage. 

La Corse bonne élève en matière de prévention 
En ce mois de février, le centre régional de coordination des dépistages des cancers Corse lance le programme de prévention tout comme il l'avait fait en 2004 avec le cancer du sein ou encore en 2009 avec le cancer colorectal. Les femmes de 25 à 65 ans n'ayant pas effectuer de frottis depuis trois ans recevront un courrier grâce auquel elles pourront se rendre chez un médecin généraliste, un gynécologue, une sage-femme, les centres de protection maternelle et infantile et certain laboratoires d'analyse  pour effectuer un examen pris en charge à 100% par l'Assurance maladie et sans avance de frais. 


Cette action est le fruit d'un partenariat entre l'Institut National du cancer, l'Agence régionale de la santé, l'Assurance maladie, la Mutualité sociale agricole et la Collectivité de Corse.
La Corse est une bonne élève en matière de prévention, c'est d'ailleurs ce que souligne Franck le Duff, médecin et directeur du CRCDC-CORSE : " Avec 62,63% de dépistage chaque année, la Corse se place dans une bonne dynamique." 

Prévenir dès le plus jeune âge 
Il existe un vaccin pour lutter contre le papillomavirus (HPV), source du cancer du col de l'utérus. Il est ainsi recommandé de vacciner les jeunes filles avant l'âge des premiers rapports, entre 11 et 14 ans. Le HPV se transmet également à l'homme qui aura comme symptômes des lésions au niveau de la muqueuse. 
Dès l'été 2020, le vaccin contre le papillomavirus sera d'ailleurs étendu aux garçons. 




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 12 Juillet 2020 - 09:03 Destination de rêve : La Réserve de Scandola

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements














    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047