Corse Net Infos - Pure player corse


En Californie avec le plongeur bastiais Tony Viacara, ambassadeur de « Un Océan de vie Corse »


Philippe Jammes le Lundi 20 Décembre 2021 à 19:08

Le plongeur bastiais Tony Viacara, ambassadeur de l’association « Un Océan De Vie Corse » est de retour du Mexique où il a côtoyé marlins, carangues, otaries et requins bouledogues. A sa remontée à la surface, CNI a recueilli ses impressions.



Tony Viacara et les membres de l’association « Un Océan De Vie Corse ».
Tony Viacara et les membres de l’association « Un Océan De Vie Corse ».
« Le but de notre association est de faire connaitre le monde marin loin de France, certaines espèces plus ou moins connues, aux scolaires, via des photos ou des vidéos » explique René Heuzey, président de l’association.
« Du 8 au 24 novembre nous nous sommes rendus en basse Californie, La Paz et Magdalena Bay où nous avons été reçus par Didier Manenq de Phocea Mexico, ambassadeur de l’association sur place » souligne Tony Viacara. « Notre équipe était constituée de 11 plongeuses et plongeurs, photographes ou cinéastes. Les plongées consistaient à découvrir la chasse sauvage des voiliers Marlins dans les bancs de sardines et de maquereaux.  Puis nous avons plongé avec l’énorme banc de carangues dans la fameuse réserve de Cabo Pulmo. Moment phare du programme, les retrouvailles avec nos amies les otaries de la Paz. Et chaque année la colonie augmente. Puis nous avons fini notre parcours dans la mer des Caraïbes à Playa Del Carmen où nous avions rendez-vous avec les requins bouledogues femelles qui viennent mettre bas, chaque année toujours au même endroit. On a aussi effectué quelques plongées dans des cénotes qui sont des sortes de gouffres ou d’avens ».


Lors de son séjour Tony Viacara a été émerveillé par l’accueil des Mexicains : « Nous étions le plus souvent dans des endroits reculés, loin des circuits touristiques. Et là c’était comme en Corse, il y a 50 ans, avec cette hospitalité qui nous caractérisait. J’ai aussi été bluffé par la biodiversité qu’on y a trouvée. Les plages sont très propres dans l’ensemble car les Mexicains ramassent tous les matins les déchets que les touristes laissent la veille au soir.  De grandes réserves ont été créées car ils se sont aperçus que le poisson vivant rapportait plus que le poisson mort car ces espèces attirent beaucoup de monde : photographes, cinéastes, boites de prod et cela fait travailler beaucoup de monde sur place. Dans certaines de ces réserves comme celle de Cabo-pulmo, on rencontre les plus grands poissons du monde ».
Tony Viacara a du même s’adapter à des conditions de plongées peu habituelles. « Les eaux sont chaudes, 26 à 28 degrés et de forte salinité. Donc il a fallu se surplomber pour descendre ». Parmi ses meilleurs souvenirs, ses immersions avec les otaries et les requins bouledogues. « Ces réserves sont très réglementées et on ne peut y plonger qu’avec certaines autorisations et avec un guide. Plonger au milieu des otaries est un vrai bonheur car c’est un animal très joueur. Une femelle s’est même amusée avec mon crane ! Les mâles sont plus gros et plus grincheux car ils surveillent leurs tribus. On les a photographiées aussi bien sous l’eau, qu’à la surface ou même sur terre ».
Notre téméraire plongeur corse qui s’était aventuré au milieu des requins bouledogues s’est fait une frayeur avec un marlin. Le marlin est caractérisé par une taille effilée et un rostre long et fin, moins que celui de l'espadon toutefois.


Certains marlins peuvent atteindre 4 à 4m50 de long pour 600 à 700 kg. « Nous étions en train de filmer un banc de maquereaux quand un marlin a surgi d’au milieu du banc et m’a frôlé avec son rostre. Ça fait drôle ! »
Après des fêtes de fin d’année passées dans son cher Bastia, près du Vieux Port, Tony va repartir pour de nouvelles aventures. En Arctique tout d’abord à partir du 6 janvier pour réaliser des photos de cétacés. En février, direction Tignes pour des plongées sous glace puis en mer de Célèbes en Indonésie pour son association. A son retour, en mars, Tony Viacara exposera toutes ses œuvres à l’Empreinte du vin à Bastia. L’occasion pour le public de découvrir les plus belles photos de notre plongeur international. Quelques-unes sont déjà visibles sur son FB et son site internet. Un livre devrait aussi sortir au 1er  trimestre 2022.
 

Quand les poissons ouvrent le banc pour Tony Viacara
Quand les poissons ouvrent le banc pour Tony Viacara














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047