Corse Net Infos - Pure player corse

Elections départementales : Le redécoupage cantonal modifie la carte des bureaux de vote à Bastia !


Rédigé par Nicole Mari le Jeudi 5 Mars 2015 à 23:38 | Modifié le Vendredi 6 Mars 2015 - 19:08


Le redécoupage cantonal n’a pas seulement diminué de 6 à 4 le nombre de cantons de Bastia, mais bouleverse, aussi, de manière parfois incongrue, l’organisation traditionnelle des bureaux de vote à Bastia. Un décret gouvernemental du 26 février 2014 a contraint les services de la Ville à remodeler la quasi-totalité des bureaux de vote, à en supprimer certains, à en transférer d’autres ! La Mairie, qui a du gérer les incohérences et les absurdités d’un découpage décidé à Paris, appelle les électeurs à la vigilance et met en place un numéro de téléphone (04 95 55 95 70) pour les informer du lieu où ils pourront voter en fonction de leur résidence.


Elections départementales : Le redécoupage cantonal modifie la carte des bureaux de vote à Bastia !
Cela risque d’être la pagaille ! C’est, du moins, la crainte de la Mairie de Bastia qui a du procéder à la redéfinition de la quasi-totalité des bureaux de vote des quatre nouveaux cantons. Avec un constat : nombre d’électeurs bastiais ne sauront plus où voter le 22 mars prochain, date du 1er tour des élections départementales. La faute à un redécoupage des cantons, décidé à Paris, et qui semble ignorer la géographie locale. Avec quelques étrangetés : la plus étonnante est celle de la rue Saint-Joseph, où les numéros pairs votent dans le 2ème canton et les numéros impairs dans le 3ème canton ! Idem au Fango ! Des électeurs de Cardo devront aller voter, loin de chez eux, à l’école Amadei à Paese Novu ! Le décret du 26 février 2014 du ministère de l’intérieur a, donc, contraint les services de la Ville à un travail minutieux d’identification et de bornage des limites géographiques des cantons et, incidemment, des bureaux de vote concernés. Non sans difficultés, dues à l’imprécision de l’énoncé des rues et voies délimitant les nouveaux can­tons. Par exemple : Route supérieure et Route inférieure de Cardo.
 
Cinq cas particuliers
Au final, la quasi-totalité des bureaux de vote ont été modifiés, à l’exception des bureaux 10 (Toga-école Charpak) et 11 (Notre Dame de Lourdes). Certains bureaux ont été supprimés. Par exemple, l’ex-bureau 14 (Maison des Associations) et l’ex-bureau 20 (au sein du groupe scolaire C. Andrei). Deux bureaux supplémentaires ont été créés : au sein des groupes scolaires F. Amadei et A-B Defendini. Enfin, le bureau 2 (ex Lycée Jean Nicoli) a été transféré de quelques dizaines de mètres dans le hall d’accueil de l’Institut Régional d’Administration (IRA, entrée située quai des Martyrs). « Nous nous sommes trouvés dans l’obligation de changer presque tous les bureaux de vote. Beaucoup d’électeurs, qui sont habitués à voter dans les bureaux historiques, se retrouvent inscrits dans d’autres bureaux. Certains bureaux ont gardé le même nom, mais ont changé d’adresse. Cinq cas peuvent se présenter. Le 1er est aucun changement, ni de bureau, ni de canton. Le 2ème est un changement, à la fois, de bureau et de canton Le 3ème est l'électeur qui ne change pas de bureau, mais qui change de canton. Le 4ème est l'électeur qui ne change pas de canton, mais qui change de bureau. Le 5ème est le bureau qui ne change pas de nom, mais a changé de lieu », explique Pierre Savelli, adjoint délégué au service à la population et aux élections.
 
Un standard spécial
Pour éviter le chaos, le 22 mars, et dans un souci de bien informer la population, la Mairie a mis en place un standard spécial et un numéro de téléphone dédié : 04.95.55.95.70.
« Nous prévenons les Bastiais de bien vérifier sur les cartes d’électeurs, qu’ils vont recevoir à partir de la semaine prochaine, si leur bureau de vote a changé. Nous l’avons écrit en rouge au dos de l’enveloppe. Nous avons mis un numéro de téléphone à leur disposition afin qu’ils puissent, en cas de doute, appeler la Mairie qui leur dira à quel bureau ils sont inscrits et où se situe ce bureau », ajoute Pierre Savelli. Avant d’avouer : « C’est très compliqué ! Déjà que les élections cantonales ne suscitent pas, d’ordinaire, un grand engouement, qu’en plus les gens savent que les conseillers ne sont élus que pour deux ans et demi ! Il faut vraiment tout faire pour que la démocratie puisse complètement s’exprimer ».
 
N.M.
 




Dans la même rubrique :
< >

Territoriales 2015 | Municipales 2014 | Départementales 2015





Derniers tweets
Corse Net Infos : Porto-Vecchio : Un forum pour mieux appréhender les Maths ! https://t.co/GqtrQqy3gN https://t.co/7A1VsjuFMH
Samedi 26 Mai - 11:05
Corse Net Infos : Assemblée Générale de l'association A Scola di Zia Peppa https://t.co/T1Hoxtam6J
Samedi 26 Mai - 10:31
Corse Net Infos : La photo du jour : Sur les quais de Saint-Florent https://t.co/mRxICTyN1I https://t.co/EY5C8i7NX2
Samedi 26 Mai - 10:15
Corse Net Infos : Avec #OKpal soutenez #CNI et la presse indépendante en ligne ! https://t.co/EimdOC7Xpg
Samedi 26 Mai - 10:15



Newsletter






Galerie