Corse Net Infos - Pure player corse

Edmond Simeoni, le père du nationalisme corse, s'est éteint à Ajaccio


Rédigé par Nicole Mari le Vendredi 14 Décembre 2018 à 14:09

Edmond Simeoni est décédé, ce vendredi, vers 14 heures à l’hôpital d’Ajaccio où il luttait contre la maladie. Il s’est éteint à l’âge de 84 ans après une vie consacrée à ses idéaux, à la défense de la Corse et du peuple corse. Immédiatement, les hommages ont déferlé sur les réseaux sociaux.




(Crystal Pictures International Photo Agency)
(Crystal Pictures International Photo Agency)
L’homme d’Aleria a quitté la scène politique après une décennie de luttes. Edmond Simeoni, figure historique du nationalisme corse, a rendu les armes à 84 ans. Il s’est battu jusqu’à son dernier souffle comme il l’a fait durant toute sa vie. Il y a quelques jours à peine, il avait reçu à Ajaccio le prix Coppieters 2018, qui honore une personnalité pour son engagement en faveur de la culture de la paix et du droit à l'auto-détermination des peuples d'Europe. Ce fut sa dernière apparition publique. Il restait, néanmoins, actif sur les réseaux sociaux et sur son blog où il continuait inlassablement à commenter l’actualité politique avec un esprit toujours vif auquel rien n’échappait.
 
Le combat d’Edmond Simeoni trouve son point d’orgue le 21 août 1975, quand avec une douzaine de militants de l’ARC (Action régionaliste corse), il occupe la cave Depeille à Aleria pour dénoncer les fraudes vinicoles. Le 22 août, à l’aube, un assaut inattendu et désordonné des forces de l’ordre cause deux morts, un blessé et la reddition de celui qui deviendra le symbole du nationalisme corse et qui endosse, seul, la responsabilité. En quelques heures, cette simple opération politique et médiatique devient, par la réaction aberrante du gouvernement, une affaire d’Etat qui change radicalement les relations entre l’île et Paris.
 
Depuis, militant infatigable de la cause corse, Edmond Simeoni a été sur tous les fronts : à l’Assemblée de Corse où il siège pendant plusieurs mandatures. Puis aux côtés de son fils Gilles pour la conquête de la mairie de Bastia en 2014 et de la région, un an après. Personne n’a oublié son long discours, hissé sur le toit d’une voiture, le soir de cette victoire historique, rue César Campinchi à Bastia. Aujourd’hui, c’est un chapitre de l’histoire de Corse qui vient de se clore. Admirateurs, partisans et adversaires, l’hommage est immédiat et unanime. La ville de Bastia a mis tous ses drapeaux en berne pour rendre hommage à Edmond Simeoni. Une série d'hommage est prévue tout le weekend.
 
En ce moment de tristesse, Corse Net Infos présente à sa femme Lucie, ses enfants Gilles et Marc, à son frère Max et à toute sa famille ses plus sincères condoléances.
Sa famille recevra les condoléances à partir de 10 heures, samedi matin, et pendant tout le weekend à l'oratoire Saint Roch à Bastia. Son enterrement est prévu lundi matin à 11 heures à l'église Saint Jacques de Lozzi au Niolu.



Corse | Entretiens | Elections | Institutions














Newsletter



Galerie
Galeani
Galeani
Nettoyage Sanguinaires
Nettoyage Sanguinaires
Recyclerie de Corse
Recyclerie de Corse
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Calvi : Défilé de mode des commerçants
Logements sociaux à Budiccioni
Logements sociaux à Budiccioni
Incendie appartement Ajaccio
Incendie appartement Ajacci
Premier bain de l'année à L'Ile-Rousse
Animations de Noël à Porto-Vecchio
Clean walk à Ajaccio
Messe de Noël à Castellucio