Corse Net Infos - Pure player corse

E Figure di a Corsica : Symboles, emblèmes et allégories au Musée de la Corse


Rédigé par le Lundi 30 Juillet 2018 à 18:47 | Modifié le Lundi 30 Juillet 2018 - 22:15


Cette nouvelle exposition - du 1er août au 30 Mars 2019 au Musée de la Corse à Corte - se propose de décrire les symboles, les emblèmes et les allégories de la Corse depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Il s’agit d’une représentation sur le long terme des aspirations culturelles, emblématiques et identitaires de la Corse.


Comment la Corse est-elle représentée ?
Comment les Corses se voyaient, se voient au cours des siècles et étaient vus, sont vus ?

L’exposition prend en compte les multiples noms donnés à la Corse ; ses représentations cartographiques à travers les siècles (une île reconnaissable par sa forme au premier coup d’œil) ; ses allégories (la « guerrière »), ses symboles (le chien, le mouflon) et ses armoiries (la tête de Maure).
La testa mora est à ce jour le principal emblème et le symbole incontesté de la Corse et des Corses.

Ainsi, il est nécessaire de restituer E figure di a Corsica à la fois dans le long terme historique, malgré les césures inévitables qu’entraînent certains soubresauts de l’histoire, mais aussi au-delà des frontières insulaires démontrant ainsi que les aspirations corses sont celles de nombreux autres peuples.



L’exposition s’articule selon un rythme ternaire

Les origines : un État, une collectivité ou une principauté se doit d’avoir, pour exister et être reconnu, des origines (donc un nom), et une assise territoriale reconnue et admise de tous en fonction de ce nom, mais aussi de se situer dans la durée. Dans le cas de la Corse, cette période s’étend sur plus de vingt siècles, ce qui permet de concevoir et d’asseoir la légitimité d’un discours étatique ;



Les regalia désignent toutes les fonctions, rituels et prérogatives matérielles, politiques, juridiques et emblématiques reconnues à un État, une collectivité ou une principauté ;



La tête de Maure : hier, aujourd’hui et demain. Les signes d’identité de la Corse venus des siècles passés se retrouvent dans le discours et les représentations d’aujourd’hui, qu’ils soient politiques, artistiques, commerciaux, commémoratifs, linguistiques ou monétaires. Ils sont les preuves vivantes et tangibles d’une continuité culturelle et politique.



Parmi les 400 œuvres exposées, les visiteurs pourront découvrir des créations contemporaines, des manuscrits et des armoriaux, des atlas hollandais du XVIIe siècle, du mobilier armorié ainsi que d’importantes collections de monnaies et de médailles.

Les premières cartes manuscrites aquarellées de la Corse seront pour la première fois présentées au public.



E figure di a Corsica mettra en lumière la diversité des domaines, des plus anciens aux plus récents, dans lesquels s’inscrivent ces figures, symboles et emblèmes, donnant à voir la Corse dans sa multiplicité.



Trois déclinaisons de cette exposition thématique :

 A Testa mora – Tête d’affiche

Un espace pédagogique et interactif dédié au jeune public (6-11 ans)



U sognu, u spechju, a bandera

Une exposition photographique d’Antoine Giacomoni



Le bandeau corse

Une installation monumentale extérieure de l’artiste Gabriel Diana
--
Vernissage ce 31 Juillet à 18h30





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 19:56 Décès à Calenzana de Jean-Marie Orsini

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie