Corse Net Infos - Pure player corse

Développement durable : Les mercredis d'"Etudes et Chantiers" sur la plage de l'Arinella…


Rédigé par le Mercredi 6 Juin 2018 à 10:51 | Modifié le Vendredi 8 Juin 2018 - 00:24


Entre la signature d'une convention avec Inseme, l'association qui a pour vocation de soutenir les personnes qui vivent en Corse et qui doivent se rendre sur le continent pour raison médicale et la réunion de lancement du plan de sensibilisation aux éco-gestes de l’ensemble des agents municipaux, la mairie de Bastia a lancé ce mercredi, dans le cadre de la semaine européenne du développement durable une action hebdomadaire de nettoyage raisonné de la plage de l'Arinella. A la manœuvre : Etudes et Chantiers Corsica qui a délégué sur place une quinzaine de personnes chapeautées par Charles Pasqualini, chargé de mission. En vidéo, les explications de Leslie Pellegri, adjointe au maire, déléguée à la Santé, au Handicap et au Développement durable


Cette action menée de concert avec Elodie Minard, du Pôle Développement de la Ville de Bastia est une première.  

La Ville a, en effet,  mandaté l’équipe « Etudes et chantiers », avec l’appui technique du Conservatoire du littoral de la Corse, pour effectuer le tri sélectif des déchets anthropiques collectés sur la plage, poser des ganivelles afin de per-mettre aux dunes de se réimplanter et sensibiliser le grand public à l’importance de la préservation du site. L’opération se déroulera tous les mercredis jusqu’à fin de la saison estivale.

 

Les personnels engagés avec « Etudes et Chantiers », à la recherche de progression sociale et d’insertion vont donc tous les mercredis dans le sillage des engins de la municipalité, récupérée, trier et tenter de façonner le site de façon à atteindre l’objectif vers lequel tout le monde tend : rendre au site son aspect quasi originel.

Mais l’action est engagée.

Elle avait été précédée il y a quelques jours par une opération presque similaire effectuée par « Etudes et chantiers » tout au long du boulevard du Front de mer et au Nord de la plage de l’Arinella débarrassés de tout ce dont la mer et surtout l’homme ne voulaient plus.

 

Cette action rejoint en fait « nouvelle politique en matière de développement durable » voulue par la municipalité et Pierre Savelli qui il y a un an affirmaient que « Le développement durable est au cœur du projet politique de notre mandature et nos orientations stratégiques visent à construire jour après jour une ville qui serve les hommes sans desservir l’environnement ».
La municipalité s’était alors engagée sur trois axes forts.

A savoir : réduire l’impact des activités municipales sur le climat en maîtrisant l’énergie et nos déplacements, développer un mode de consommation responsable au niveau des achats, de l’eau et de la gestion des déchets et valoriser notre patrimoine naturel.
Depuis des actions ont été menées, d’autres sont en cours et d’autres, encore, sont à venir car, le chantier vient, à peine, de s'ouvrir
Celle, encourageante et prometteuse pour le site, qui s’est déroulée mercredi matin à l’Arinella en fait partie. Mais il en faudra beaucoup d'autres pour mettre Bastia et la Corse en phase avec leur époque…





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie