Corse Net Infos - Pure player corse


Depuis le début du troisième confinement, 167 verbalisations en Haute-Corse


MV le Samedi 10 Avril 2021 à 10:21

Lors d’un contrôle de respect du couvre-feu organisé ce vendredi 9 avril à Bastia, le préfet de Haute-Corse, François Ravier, a communiqué un premier bilan suite aux nouvelles mesures entrées en vigueur depuis le week-end dernier sur tout le territoire national.



Le contrôle de ce vendredi à Toga
Le contrôle de ce vendredi à Toga
Fini la tolérance sur les routes. Pour faire face à l'épidémie de Covid les contrôles s'accentuent en Haute-Corse où ce vendredi soir, à partir de 19h30, une dizaine de policiers étaient postés au rond-point de Toga, à Bastia, pour vérifier le respect du couvre-feu. En présence du préfet François Ravier et de Valérie Zettor, directrice départementale de la Sécurité Publique,  les forces de l'ordre ont contrôlé les automobilistes toute la soirée et, en majorité, ces derniers étaient en règle. « Les motifs des attestations sont généralement des déplacements professionnels »  indique la commissaire mais il y a également des déplacements pour raisons de santé ou motif impérieux familial.

Même si dans l’ensemble, habitants et commerçants font preuve de beaucoup d’esprit de responsabilité, comme le souligne le préfet,  dans le département policiers et gendarmes multiplient les contrôles et veillent au respect du confinement.


Seulement 167 contraventions en une semaine
Depuis le dimanche 4 avril, près de 6700 contrôles ont été réalisés en Haute-Corse par les forces de l’ordre.
167 contraventions ont été dressées dont 141 pour non-respect du couvre-feu et 26 concernant les autres mesures (contravention à la règle des 10 kms, non port du masque, réunion de plus de 6 personnes, contrôles dans les grandes surfaces...). Ces contrôles sont essentiels pour garantir la mise en œuvre des dispositions qui ont été prises au niveaux national indique le préfet qui précise que les forces de l'ordre doivent s'assurer du respect des mesures sanitaires et limiter la propagation du virus afin de garantir « la sécurité de tous ».

14 fermetures administratives depuis janvier 2021
En tout, 27 établissements ont reçu un avertissement pour manquement au protocole sanitaire en Haute-Corse depuis le premier janvier 2021. Quatorze d’entre eux ayant été sanctionnés par une fermeture administrative en raison d’une récidive observée par les forces de l’ordre après avoir été mis en demeure, 13 restent donc menacés par une sanction plus forte, s’ils contrevenaient une nouvelle fois. Un chiffre relativement bas qui dénote tout de même d’un respect des règles par la population et les professionnels. Mais pour la préfecture « il faut maintenir les efforts ».Un nombre donné François Ravier  qui constate tout de même "un changement positif du comportement de la population, notamment concernant le port du masque ».

Les fetes et restaurants clandestins difficiles à sanctionner
Au lendemain de la fête clandestine de Toga qui a rassemblé plus de 100 personnes le préfet revient sur les réunions clandestines "Nous en avons repéré mais la sanction pose un problème. Comment fermer des établissements qui le sont déjà ? Lorsqu’on arrive parfaitement à identifier l’organisateur les signalements sont faits à la Justice qui prend la suite " explique le préfet.

 

















Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047