Corse Net Infos - Pure player corse

Décès de Jean-Toussaint Guglielmacci 1er adjoint au maire de Calvi, vice-président de la Communauté de Commune


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Samedi 20 Octobre 2018 à 20:08 | Modifié le Dimanche 21 Octobre 2018 - 21:57


C'est avec une immense tristesse que l'on a appris cet après-midi le décès de Jean-Toussaint Guglielmacci, survenu à Calvi à lâge de 71 ans. Personnalité politique très connue, Jean-Toussaint Guglielmacci était issu d'une famille très honorable, propriétaire à Calvi de plusieurs établissements hôteliers, agence de voyages, brasserie....


Décès de Jean-Toussaint Guglielmacci 1er adjoint au maire de  Calvi, vice-président de la Communauté de Commune

Il était un peu plus de 15 heures cet après-midi lorsque la nouvelle tant redoutée est tombée.
Personnalité incontournable de la cité, Jean-Toussaint Guglielmacci s'est éteint des suites d'une longue et douloureuse maladie. Il devait fêter son 71e anniversaire le 7 novembre prochain.
L'annonce  de son décès est un vrai bouleversement pour sa famille mais aussi pour tous ses amis et tous ceux qui ont eu le privilège et le bonheur de le côtoyer.
Jean était de ces hommes au caractère bien trempé, d'une droiture exemplaire.
il était toujours la, à l'écoute de tous, toujours prêt à rendre service. C'était avant tout un homme de cœur, d'une grande gentillesse, aimant la vie.


Difficile de retracer le parcours de cet homme qui n'était que bonté et qui a tant fait pour le bien être des  autres.
Issu d'une famille fort avantageusement connue, estimée et appréciée de tous, pionnière dans le domaine du tourisme, elle est aujourd'hui à la tête d'établissements hôteliers comme " l'Abbaye", "Calvi Hôtel ", "le Rocher" ou encore de l’agence de tourisme  "les Beaux Voyages", sans oublier la Brasserie "Bonaparte"  qui symboliquement, du temps du regretté papa,  "Barto" et de Jean, était le fief de bon nombre de calvais mais aussi et surtout un lieu incontournable pour tous.
Passionné par la politique, c'est au côté du maire de Calvi  et ami Ange Santini qu'il a œuvré pour le bien de sa ville et de la micro région.

En 1983, il a été élu conseiller municipal sur la liste de Xavier Colonna. En 1987 il a été adjoint.
Puis, en 1989, c'est une nouvelle et belle aventure qui s'est ouverte avec Ange Santini.
Quatre listes étaient en présence mais finalement c'est celle de Francois Zanotti qui l'emportait.
En 1995, le duo Santini-Guglielmacci revient.
Jean sera 2e adjoint puis trois ans plus tard 1er adjoint.
Travailleur, déterminé, Jean va beaucoup s'investir pour sa Ville.
En 2001, appuyé par son ami de toujours Ange Santini, il est élu Conseiller général, poste qu'il occupera avec brio et efficacité jusqu'à la fusion en 2017 des Collectivités.
Jean Guglielmacci a également occupé les fonctions de vice-président de la Communauté de communes Calvi-Balagne.
Sa carrière ne s'arrête pas là bien évidemment. jean  a été entre autres juge au tribunal de commerce à l'ile-Rousse avant de devenir 1er vice-président du Tribunal de commerce de Bastia.

On n'oubliera pas non plus son action au sein de la chambre de commerce de Bastia Haute-Corse dont il était le vice-président et Président de la délégation Balagne. À ce titre, il a toujours défendu et contribué à l'essor de l'aéroport Calvi-Balagne.
Grace à toutes ces actions et à sa rigueur dans la gestion des dossiers Jean Guglielmacci  a fait beaucoup pour la Balagne et pour la Corse.
Ses obsèques seront célébrées ce lundi 22 octobre à 9h30.
Comme le défunt l'a souhaité, il n'y aura pas d'hommage officiel.
Seul Ange Santini, en sa qualité d'ami mais également premier magistrat de la Ville, ami du défunt et très proche de la famille prendra la parole.
En cette douloureuse circonstance, la rédaction de Corse Net Infos présente à son épouse Michéle, à sa fille Annabelle et son gendre David Calassa, à sa petite fille adorée qu'il chérissait tant Davina, à sa sœur Marie-Francoise et son beau-frère Jean Savelli, à ses nièces Gabrielle et Antonella ainsi qu'à toutes les personnes que ce deuil afflige, ses condoléances émues et attristées.

Au nom du groupe Per l'Avvene, Jean-Martin Mondoloni rend hommage :
"La disparition de Jean Guglielmacci attriste tous ceux qui l’ont connu ou approché. Au confluent de ses engagements publics et de ses initiatives privées, Jean savait en toutes circonstances se montrer clairvoyant et généreux. Je me souviendrai de ses analyses qu’il avait tenu à me confier récemment malgré sa santé fragile. Son empreinte marquera longtemps la terre de Balagne qu’il affectionnait tant, et où il reposera désormais pour l’éternité. A sa famille, ses proches, nous adressons nos condoléances les plus émues".
 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie