Corse Net Infos - Pure player corse

Crise des déchets : François Tatti répond à Michel Stefani


Philippe Jammes le Lundi 29 Mars 2021 à 15:08

Lors d’une conférence de presse samedi à Bastia, le PCF avait mis en cause François Tatti à propos de la crise des déchets. Celui-ci via un communiqué de presse diffusé ce lundi 29 mars son mouvement, le MCD, entend vouloir rétablir des vérités :



Le communiqué

« Dans  une  pétition  concernant  le projet d’augmentation de la fiscalité des déchets  prévu par la CAB, Michel Stefani s’embarrasse peu de la vérité en déclarant : - Les protagonistes de cette crise étaient candidats : Gilles  Simeoni d’un côté François Tatti de l’autre, mais aucun des deux ne voulait dire la  vérité - . Dans  une  posture  purement  électoraliste, Michel  Stefani n’hésite pas à faire de François Tatti le responsable de la crise des déchets au même niveau que Gilles Simeoni et l’accuse de  surcroît, de ne pas avoir alerté sur ses conséquences financières. Il s’agit d’une contre-vérité pure et simple.
Les  causes  des  crises  des  déchets  sont  connues  :  tout  d’abord  l’abandon  du  PIEDMA  et  de  la valorisation  énergétique,  puis  les  blocages  successifs  des  centres  de  stockages.  Personne  ne  peut affirmer sérieusement que François Tatti en est responsable. De même qu’on ne peut imputer à François Tatti un quelconque  « mutisme ». A chaque blocage, il a alerté publiquement sur les conséquences financières à court et moyen terme. A titre d’exemple, le 12 décembre  2019  il  rappelait  dans  un  courrier  public  adressé  au  maire  de  Bastia,  que  le  blocage  de Viggianello organisé  par Jean Félix Acquaviva, président de Femu a Corsica, coûtait  35000 €  par jour pour la seule mise en balle. C’est cette succession de difficultés qui conduit aujourd’hui le Syvadec à augmenter la cotisation de la CAB d’1 million d’euros par an.
Mais cela n’explique  en rien l’augmentation de la  pression fiscale de 4,5 millions d’euros  l’an prévue au Conseil Communautaire du 2 avril prochain.
Cela  résulte  de  choix  politiques  qui  sont  de  la  responsabilité  exclusive  des  majorités  nationalistes territoriale,  municipale  et  communautaire.  Il  serait  logique  qu’ils  en  assument  intégralement  les conséquences et la réprobation de la population. Or, en  brouillant ainsi les messages, Michel Stefani fait le jeu de la majorité nationaliste, qui ne manque pas de s’en réjouir. Il  s’agit  hélas  d’une  habitude  de  sa  part  :  au  second  tour  de  l’élection  municipale  déjà,  c’était  Jean Zuccarelli qui était visé comme traître. Les cibles changent mais les bénéficiaires restent les mêmes : Gilles Simeoni et Pierre Savelli ».
 

 

Crise des déchets : François Tatti répond à Michel Stefani














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047