Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Covid-19 : en Corse, le variant britannique représente la moitié des cas positifs


Julia Sereni le Mardi 16 Février 2021 à 17:57

Le variant britannique circule en Corse : il représente désormais plus de 50% des cas positifs. Le chiffre inquiète les autorités sanitaires, qui craignent un pic de contagion au retour des vacances scolaires.



Photo Michel Luccioni
Photo Michel Luccioni
« Les variants, c’est la course contre la montre » résume le directeur départemental de l’Agence régional de santé (ARS) Philippe Mortel. En Corse comme sur l'ensemble du territoire, le variant britannique gagne du terrain et inquiète les autorités sanitaires
 
« Aujourd’hui, plus de la moitié des cas sont des variants » indique Philippe Mortel.
 
Entre la fin du mois de décembre et le début du mois de février, 70 cas de variants avaient été recensés sur l'ile, soit environ 20 % des échantillons envoyés à l’analyse. Depuis le 30 janvier, ce sont 221 variants qui ont été détectés sur les 430 cas positifs « criblés » par les laboratoires d'analyse biologique, soit 51%.
 
« On est dans la même proportion que sur le continent » précise le docteur Isabelle Grimaldi, conseiller médical de l’ARS. Si les deux départements sont touchés, la part de variants dans l’ensemble des cas positifs est plus importante en Haute-Corse (75%) qu’en Corse-du-Sud (55%).

​Seul le variant anglais est présent en Corse

« Nous avons la chance, grâce à la politique du criblage nous sommes capables de dire de quel variant il s’agit » indique Isabelle Grimaldi. Alors que dans certains départements comme la Moselle le variant sud-africain circule activement, en Corse, pour l’heure, « seul le britannique est présent ».

​Pfizer et Moderna efficaces, AstraZeneca en question

Les vaccins sont-ils efficaces contre les variants ? « Pour ce qui est du variant anglais, Pfizer, Astra Zeneca et Moderna le sont. Pour les autres variants, les choses sont avérées pour Pfizer et Modena, et c’est en cours de consolidation pour AstraZeneca » explique Philippe Mortel.
 
« Dans tous les cas, il faut absolument continuer d’appliquer les gestes barrières » prévient le docteur Grimaldi, « car les variants sont plus contagieux ». Les autorités craignent d’ailleurs, avec les vacances, un relâchement des comportements et donc un nouveau pic de cas. « Nous allons donc lancer une campagne pour inciter les gens à se faire tester à leur retour mais également à J+7 » annonce Philippe Mortel. Dans la course contre les variants, deux précautions valent mieux qu'une.


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047