Corse Net Infos - Pure player corse

Covid-19 : Les écoles et crèches d’Ajaccio bientôt équipées de détecteurs de CO2 et de purificateurs d’air


Julia Sereni le Mardi 31 Août 2021 à 13:31

C’est une recommandation du protocole sanitaire du ministère de l’Education nationale : les établissements scolaires sont incités à s’équiper de détecteurs de CO2 et de purificateurs d’air. À Ajaccio, ce sera le cas dans toutes les crèches et écoles, d’ici la Toussaint. Une dépense supérieure à 200 000 euros pour la ville.



Le maire d’Ajaccio Laurent Marcangeli l’a annoncé ce mardi 31 août : toutes les écoles et crèches de la ville seront prochainement équipées de détecteurs de CO2 et de purificateurs d’air. Ces matériels sont recommandés par le protocole publié par le ministère de l’Education nationale le 22 juillet. Un mois plus tard, le ministre Jean-Michel Blanquer indiquait dans une interview au Journal du Dimanche vouloir généraliser ces équipements, sans toutefois les rendre obligatoires.

Malgré ce caractère facultatif, Laurent Marcangeli a souhaité prendre les devants. « Je veux que la ville d’Ajaccio soit exemplaire en la matière, d’abord parce que le virus circule, il n’épargne pas les enfants et il n’épargne pas les vaccinés, y compris les personnels qui travaillent dans ces établissements » indique t-il.

« Je ne veux pas que les parents aient peur de mettre leur enfant à l’école »

L’occasion aussi d’envoyer « un signal » aux parents d’élèves : « Nous sommes particulièrement vigilants sur la qualité de l’accueil de nos enfants et sur le fait que nous voulons les protéger au maximum de la situation qui est encore tendue en matière de circulation du virus. Ce que nous souhaitons c’est accueillir en toute sécurité nos enfants ».
 
Car outre les propriétés intrinsèques des équipements concernés, l’un permettant d’avoir une indication claire sur le taux de CO2 présent dans les établissements, l’autre participant à l’élimination du virus dans les endroits fermés, Laurent Marcangeli met en avant l’aspect « psychologique » : « Je ne veux pas que les parents aient peur de mettre leur enfant à l’école, on a connu cela au début de la première vague, lorsqu’il s’est agi de reprendre le chemin de l’école ».

Un coût de plus de 200 000 euros

Une dépense « supérieure à 200 000 euros », mais que le maire assume. « Je crois que nécessité fait loi » argumente t-il. Néanmoins, face au coût considérable de ces équipements, la commune a prévu de demander des cofinancements à la Collectivité de Corse.

Mais pour ce qui est de l’Etat, c’est une autre histoire : « Je ne suis pas en mesure de pouvoir dire s’il va accompagner les communes qui souscrivent à cette démarche conseillée et non pas imposée. Mais puisqu’elle n’est que conseillée, cela laisse entendre que les plans de financements et d’accompagnement risquent de ne pas être au rendez-vous ».

Des investissements « massifs » pour les écoles et crèches

Toutefois, le maire refuse de réduire l’éducation à des enjeux financiers. « On parle souvent de l’éducation en termes de frais de fonctionnement très lourds, moi je pense que c’est un investissement sur l’avenir. Nos enfants que nous formons en tant que citoyens et en tant qu’élèves, c’est un investissement sur l’avenir. »
 
D’ailleurs, au-delà de ces équipements, la Ville indique avoir réalisé pour cette rentrée des investissements « massifs » dans les écoles et crèches, « pour faire en sorte que la capacité d’accueil soit la meilleure possible ». « Il y a eu deux années scolaires particulièrement compliquées, les collectivités ont leur rôle et leurs responsabilités. L’éducation doit être une priorité absolue. » conclut Laurent Marcangeli.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047