Corse Net Infos - Pure player corse



Covid-19 : La belle réactivité des CAF de Corse pour assurer la continuité des aides à ses allocataires


Philippe Jammes le Jeudi 25 Juin 2020 à 16:38

Face à la crise sanitaire que connait le pays depuis fin février, les Caisses d’Allocations Familiales de Haute-Corse et de Corse-du-Sud ont du adapter leurs services auprès des allocataires et des partenaires pour assurer leurs missions essentielles de service public de la protection sociale.



Dominique Marinetti, directeur des CAF de Haute-Corse et de Corse du Sud, et ses cadres de Bastia et d'Ajaccio (en visio conférence) ont expliqué comment ils ont pu assurer la continuité des aides malgré la crise sanitaire.
Dominique Marinetti, directeur des CAF de Haute-Corse et de Corse du Sud, et ses cadres de Bastia et d'Ajaccio (en visio conférence) ont expliqué comment ils ont pu assurer la continuité des aides malgré la crise sanitaire.

«La protection des salariés et la continuité du service sont restées la priorité des CAF de Corse » a expliqué ce jeudi Dominique Marinetti, le directeur des CAF de Corse-du-Sud et de Haute-Corse. « Nous nous sommes organisés pour payer les droits dans les meilleurs délais, privilégier le maintien et la prolongation des droits, maintenir une accessibilité aux usagers et accompagner les plus fragiles et déployer des dispositifs exceptionnels de soutien de nos partenaires. Nous sommes même allés vers nos allocataires, en amont, avant même  qu’ils aient le moindre problème ».


Des missions fondamentales qui ont pu être assurées grâce à l’engagement, à la mobilisation et au professionnalisme de tous les salariés des 2 CAF qui en comptent 180, la plupart en télétravail. «De l’inédit pour nous » explique Stéphanie Cozzani, responsable du service Prestations pour la Haute-Corse. « Un travail différent où il a fallu s’adapter du jour au lendemain aux nouvelles aides octroyées par le gouvernement. En terme de réactivité, le travail a été énorme ».
Une réactivité qui s’est notamment traduite par la création de services nouveaux. Et l’objectif a été tenu. « Nous avons du sécuriser les salariés, assurer le paiement des droits, des primes exceptionnelles, maintenir l’accessibilité des plus fragiles, accompagner la petite enfance, assurer des rendez-vous téléphoniques » souligne Dominique Marinetti. « Et aujourd’hui on est à jour des dossiers. Des procédures exceptionnelles ont été appliquées afin de garantir la continuité des droits et éviter toute rupture de droits pour les allocataires qui n’auraient pas été en mesure de faire leur démarche à temps. »

Chiffres clés : Les CAF de Corse ont assuré et continuent d’assurer le maintien des droits et le contact avec les usagers.
 
Maintien des droits Total Haute-Corse Corse-du-Sud
RSA (revenu de solidarité active) 1 599 949 650
AAH (allocation adulte handicapé) 282 142 140
 
Rendez-vous téléphoniques Total Haute-Corse Corse-du-Sud
1 777 1 268 509

La CAF s’est aussi mobilisée pour accompagner les publics fragiles. Ainsi l’Aide exceptionnelle de solidarité (Aes) a été versée automatiquement en une seule fois, aux foyers les plus modestes pour répondre aux besoins alimentaires de 1ère nécessité :


Les foyers allocataires du Revenu de solidarité active (Rsa) ou de l’Allocation de solidarité spécifique (Ass) en avril ou en mai ont perçu une aide de 150 €, à laquelle s’est ajouté 100 € supplémentaires par enfant à charge de moins de 20 ans.


Toutes les familles bénéficiaires des Aides personnelles au logement (Apl) en avril ou en mai, qui ne perçoivent pas le Rsa ou l’allocation de solidarité spécifique (Ass), ont bénéficié d’une aide de 100 € par enfant à charge de moins de 20 ans.
 
14 471 foyers, avec 18 069 enfants, ont bénéficié de cette aide pour un montant versé de 2 768 250 €.
8 309 foyers bénéficiaires en Haute-Corse pour 1 613 200 €
5 936 foyers bénéficiaires en Corse du Sud pour 1 155 050 €.
 
Par ailleurs des actions en faveur de la parentalité, axe fort des politiques d’intervention des CAF, ont été déployées avec les partenaires de terrain. « La période de confinement a considérablement augmenté le temps passé en famille » explique Hélène Carryere, directrice adjointe de la CAF de Haute-Corse, «Cela a permis de renforcer le lien parents-enfants ou au contraire d’exacerber les tensions familiales ou encore mettre les parents en difficulté quant à leurs pratiques éducatives. Aussi une fiche - Covid-19-Informations utiles - a été diffusée à l’attention des parents de chaque département ». Cette fiche recense diverses thématiques :

Nationales (Informations, Solidarités et Entraide, Conseils et Ecoute, Signalement des violences intra-familiales) ;


Locales (Accompagnement à la scolarité, Soutien à la parentalité, Séparation, Médiation).
Ida Henrard, responsable du secteur action sociale de la CAF de la Haute-Corse,  intervient à ce sujet sur l’augmentation du travail dans le secteur des femmes battues. « En Haute-Corse, il y a eu une recrudescence. On est donc venus en aide aux différentes associations qui travaillent dans ce domaine. Beaucoup de femmes ont été mises à l’abri. La Corse du Sud n’a pas vraiment connu de problèmes de son coté »
 
 
Dans la délicate période de confinement, des usagers ont du rester éloignés de toute relation physique avec la CAF qui est donc allée au-devant des allocataires les plus fragilisés pour répondre aux besoins de proximité, d’accompagnement, de réassurance en proposant une offre de contact adaptée aux personnes fréquentant en priorité les espaces multi-services, très dépendants des services Caf, aux allocataires en risque de rupture de droit (minima sociaux et prime d’activité en l’absence de déclarations trimestrielles de ressources) et datamining des droits pour la Prime pour l’activité (Ppa)
Cette campagne a concerné au mois de juin environ 1600 contacts pro-actifs.
 
  Haute-Corse Corse-du-Sud
Total 905 693
Appels téléphoniques 414 494
Mails 100 97
Traitement situations 391 102
 
Durant toute la période de confinement, les CAF de Corse ont aussi tout fait pour être au plus près de leurs partenaires associatifs et institutionnels. Des équipes des services d’action sociale des deux caisses se sont mobilisées chaque jour sur site ou en télé travail pour assurer ces missions :
Répondre aux questions et attentes des gestionnaires de crèches dont la structure est fermée ou réquisitionnée ;
- Assurer les paiements des aides financières collectives aux partenaires de la petite enfance, jeunesse, parentalité et animation de la vie sociale ;
- Collaborer avec les services de la Préfecture et de la Protection maternelle infantile à la mise en œuvre du plan place de crèche pour le personnel prioritaire via le site monenfant.fr.

Des aides exceptionnelles ont été étendues à l’ensemble des crèches ( 33 + 9 mini-crèches en HC et 32 + 1 en CdS) en Prestation de service unique, en paje, prestation d'accueil du jeune enfant, ainsi qu’aux Maisons d’assistantes maternelles qui ont fermé leurs places, en totalité ou partiellement.
« Cela représente 27 € par jour et par place fermée pour les crèches employant du personnel public et 17 € par place pour celles employant du personnel privé » souligne Angelica Alasta, responsable du secteur action sociale de la CAF de Corse du sud.
En Corse, le montant de l’aide exceptionnelle prévisionnelle arrêtée au 12 juin s’élève à 2 628 029 € pour les 75 structures. En Haute-Corse, le montant de l’aide exceptionnelle prévisionnelle arrêté au 12 juin, s’élève à 1 132 343 € pour les 33 structures. Pour les 9 micro-crèches en Paje, la somme s’élève à 93 330 €. En Corse-du-Sud, le montant de l’aide exceptionnelle prévisionnelle arrêté au 12 juin, s’élève à 1 395 216 € pour les 32 structures. Pour la micro-crèche en Paje, la somme s’élève à 7 140 €.
«Les Mam, Maisons d’assistantes maternelles, se sont vu accorder par la Cnaf le versement de 3 € par jour et par place fermée afin de couvrir leurs charges de loyer » complète Ida Henrard.
Total de l’aide versée en Corse : 31 503 € aux 19 Mam de la région.
23 241 € aux 14 Mam de la Haute-Corse, 8 262 € aux 5 Mam de la Corse du Sud
 
Depuis le déconfinement, les 2 CAF ont réalisé divers aménagements afin de pouvoir accueillir les usagers dans des conditions sanitaires sécurisées (pose de plexiglas, modalités de gestion des flux allocataires, fléchage au sol, consignes à l’entrée, pose d’interphone...Depuis quelques jours, l’accueil physique a repris, mais exclusivement sur rendez-vous aux sièges des Caf de Haute-Corse (7 avenue Jean Zuccarelli) et de Corse-du-Sud (19 Avenue Impératrice Eugenie) afin de garantir la sécurité pour nos personnels et usagers. «A Ajaccio, on a du réadapter l’accueil et celui-ci se fait désormais avenue Impératrice Eugenie au lieu des Salines » indique Michèle Taverni, responsable des prestations en CdS. «Les permanences extérieures devraient quant à elles rouvrir en septembre » précise Eric Verrier, sous-directeur de la CAF de Corse du Sud. Enfin, une offre de Viso contact sera très prochainement proposée à l’ensemble des allocataires assure t-on du coté des CAF.


Toutes les crèches sont désormais ouvertes en Corse du sud, la quasi-totalité en Haute-Corse avec toutefois des capacités d’accueil moindres en raison de la distanciation. A noter que durant le confinement 2 crèches sont restées ouvertes dans chaque département. «Il s’agit de crèches hospitalières gratuites d’une capacité de 10 maximum, pour les personnels hospitaliers » précise Dominique Marinetti.    


En ce qui concerne le Centre Social de Paese Novu à Bastia, la réouverture se fait progressivement. Certaines activités ont déjà repris comme l’auto-école sociale, les classes d’accompagnement scolaire ou encore l’accompagnement en langue française pour le certificat de nationalité.
Si aujourd’hui, la crise a été très bien gérée par les CAF de notre île, CAF qui sont même venues en aide à des caisses d’autres départements, on s’inquiète toutefois des répercussions de la crise économique, liée au COVID, en 2021.
Une année qui pourrait donc s’avérer compliquée !
 


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047