Corse Net Infos - Pure player corse

Covid-19 - Gabriel Attal annonce les nouvelles mesures gouvernementales à Ajaccio


Vincent Marcelli le Jeudi 12 Août 2021 à 07:24

Après le Conseil de Défense et le Conseil des Ministres qui se sont déroulés, ce mercredi 11 août, Gabriel Attal, Secrétaire d’État auprès du Premier Ministre et porte-parole du gouvernement, a donné depuis la préfecture de Corse à Ajaccio, une conférence de presse pour détailler les principales décisions qui ont été actées. Concernant la Corse, Gabriel Attal a précisé qu'il n'y avait pas lieu d'envisager de mesures supplémentaires pour le moment.



Les ministres avaient prévu de se revoir d’ici deux semaines, la situation sanitaire en a décidé autrement. Ainsi, et compte tenu d’un contexte délicat, un Conseil de Défense sanitaire et un Conseil des Ministres, le tout en visio-conférence, se sont tenus ce mercredi matin avec un ordre du jour plutôt chargé. Au lendemain de sa visite à Nice, c’est à Ajaccio où il en vacances, que Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement a organisé un point-presse officiel afin de détailler les décisions actées par le Chef de l’État et les ministres.
Depuis la Préfecture de Région, à Ajaccio, le Secrétaire d’État auprès du Premier Ministre les a relayées une à une. Avec, en guise de préambule, l’hommage réitéré au Père Olivier Maire, assassiné lundi à Saint-Laurent-Sur-Sèvres.
Attal a, ensuite décliné les mesures prises pour lutter contre la propagation du virus en évoquant, un état des lieux plutôt inquiétant : « Après une hausse exponentielle ces dernières semaines, souligne-t-il, le nombre de contaminations est sur un « faux-plat » assez haut tout de même avec une moyenne de 25 000 contaminations par jour. La décrue est loin de s’amorcer et les hôpitaux commencent en certains endroits à saturer. On note une hausse de 15 % depuis une semaine et 30 % de personnes en plus dans les services de réanimation. Par ailleurs, la situation en région PACA, Occitanie, Nouvelle Aquitaine et Corse est préoccupante, le taux d’incidence est supérieur à 500/100000/100000 habitants et le plan blanc a été mis en place. La situation est, certes, tendue, mais nous avons des motifs d’espoir. »
 

Continuer à vacciner les français
Gabriel Attal s’est voulu rassurant. « 45 millions de personnes ont été à ce jour, vaccinées. Le choix de la protection empêchera le pays de se fermer de nouveau... »

Le pass sanitaire : un compris entre protection et liberté
 « Ce pass, rappelle le porte-parole du Gouvernement, c’est la vie qui continue et qui évite le confinement. Il est certes restrictif mais il nous faut apprendre à vivre avec le virus et trouver le juste équilibre entre protection et liberté. Nous sommes dans une semaine de rodage et d’accompagnement plus que de sanctions mais nous n’allons pas, non plus, travailler à la carte. Nous dresserons un premier bilan fin août afin d’aider, si le besoin s’en fait sentir, les commerçants dont les chiffres d’affaires seraient impactés par cette mesure. Il est important, dans cette course contre le virus, d’accroître notre vigilance d’un cran. »
 
 
Fin de la gratuité des tests à compter de la mi-octobre
"Nous avons décidé d'acter la fin de la gratuité des tests hors prescription médicale", a indiqué Gabriel Attal. Conformément  "à l'annonce qu'avait fait le président de la République, les tests de dépistage du Covid-19 sans prescription médicale seront payants à partir de la "mi-octobre".


Sécurisation des frontières
Afin de freiner l’accès du virus ainsi le 100 % des voyageurs seront contrôlés par tests antigéniques).

Le pass sanitaire obligatoire dans certains centres commerciaux
Les préfets des régions où le taux d’incidence dépasse les 200/100000/100000 habitants, devront rendre hobilatorie le pass sanitaire dans les centres commerciaux de plus de 20 000m2. Une offre de tests disponible à proximité des lieux les plus fréquentés et la vaccination au plus près des habitants est aussi prévue. « Une stratégie pour laquelle nous comptons mobiliser les collectivités locales, associations, sécurité publique, pompiers...Et favoriser la vaccination des mineurs en mettant en place des structures près des établissements scolaire. Actuellement, 47 % des mineurs ont reçu une première dose. »

Enfin, dernier point, sans doute le plus délicat, la situation Outre-Mer. « Une situation très grave dans les Antilles, un taux d’incidence de 1200/100000/100000 habitants et 1900/100000/100000 habitants en Martinique et Guadeloupe, un habitant sur 50 est positif, la situation des hôpitaux est critique. Le confinement strict a été décidé. Le service de santé des armées a été mobilisé et 230 soignants sont partis de la Métropole pour apporter leur soutien. Seulement, un quart de la population est vaccinée, c’est trop peu ! Le vaccin est le seul moyen de reprendre le contrôle de l’épidémie. Par ailleurs, nous restons vigilants dans les autres territoires Outre-Mer, notamment la Réunion ou la Polynésie Française où l’état d’urgence sanitaire entre en vigueur ce 12 août... »

Des mesures d’ensemble appelées à conserver le contrôle sur l’épidémie du virus.


Rien de nouveau pour la Corse
Concernant la Corse, si la situation reste préoccupante, le taux de vaccination est en hausse (75 % de la population) et pourrait inciter à un optimisme relatif. «On avance au coup par coup à travers une stratégie bien définie, explique Pascal Lelarge, Préfet de Région, il est important de se vacciner. Si la situation n’évolue pas dans le sens souhaité, nous aviserons... »

La course contre l’épidémie du virus se poursuit.

Gabriel Attal à Ajaccio. (Photo et vidéo Michel Luccioni)
Gabriel Attal à Ajaccio. (Photo et vidéo Michel Luccioni)














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047