Corse Net Infos - Pure player corse


Covid-19 - François Agostini : "Le 1er tour des élections à l'Ile-Rousse, facteur déterminant de la propagation"


(Jean-Paul-Lottier) le Mardi 31 Mars 2020 à 18:14

Le docteur François Agostini, membre des centres Covid-19 de Balagne, qui a fait un point ce mardi sur la situation dans la microrégion, se dit comme ses collègues révolté du maintien du 1er tour des élections municipales, véritable bombe qui aujourd'hui fait exploser le COVID19 en Balagne, notamment à l'Ile-Rousse. Persuadé que les deux semaines à venir vont être décisives dans cette lutte contre le virus, il déplore que les règles de confinement imposées ne soient pas comprises et respectées de tous





Malgré un emploi du temps très chargé avec la gestion des centres COVID-19 de Balagne, le docteur François Agostini, médecin généraliste à Calenzana, vice-président de l'Union Régionale des Professionnels de Santé, médecins libéraux de Corse et chef du service gériatrie de l'Unité de Soins Longue Durée au Centre Hospitalier Calvi-Balagne a pris le temps de répondre à nos sollicitations pour revenir sur la situation que connaît la microrégion de Balagne dans cette lutte contre l'épidémie du COVID-19.



" Depuis le dernier point effectué vendredi dernier en fin de journée, il est clair que les chiffres du nombre de personnes infestées par le virus a considérablement augmenté en Balagne et plus particulièrement à l'Ile-Rousse, mais pas que. En effet, d'autres secteurs comme la plaine orientale, le Valinco et autres sont également concernés"
Après le décès à l'Ile-Rousse du compagnon d'Angèle Bastiani,  candidate aux élections municipales dans la cité paoline, le Dr François Agostini n'a pas hésité, au micro de nos confrères de France3 Corse, à pointer du doigt cette élection comme étant un déclencheur du nombre important de personnes porteuses du COVID-19.


" Le vendredi précédent cette élection, médecins libéraux et professionnels de santé nous étions plusieurs révoltés par le maintien de ces élections et nous avons fait part de notre inquiétude à l'autorité de tutelle et auprès des pouvoirs publics, tout comme nous avons manifesté notre volonté de mettre rapidement en place ce Centre Covid-19 à l'Ile-Rousse. Il y avait les élections mais aussi de nombreux retours de vacances. Fort heureusement notre demande a été entendue et dès le mardi, nous avons pu mettre en place cette structure avec pour mots d'ordre: Solidarité, Travail collectif et Réactivité.
Nous avons trouvé un partenaire primordial avec le laboratoire Canarelli qui a accepté de faire les  tests et qui est aujourd'hui encore notre partenaire  privilégié.
Nous savions que le maintien de cette élection était une "bombe à retardement qui allait éclater. La suite  nous donne malheureusement raison aujourd'hui avec les faits qui sont là".



Revenant sur la situation en Balagne, le  docteur Agostini confirmait un décès à l'Ile-Rousse et plusieurs personnes testées positives au virus, dont plusieurs ont été hospitalisées.
Sur la nécessité de réaliser des  tests de dépistages systématiques  et sur les moyens dont le Centre dispose, le praticien répond: " Bien évidemment que nous sommes pour mais pas n'importe comment et n'importe quand. Il faut que ce test fasse l'objet d'une prescription médicale et surtout qu'il soit effectué au bon moment afin d'éviter, par exemple, qu'un test déclaré négatif ce jour, ne soit pas positif le lendemain.
Ensuite, il est clair que nous allons rapidement manquer de matériel de prélèvement et de support de transport. Pour ce qui est des masques qui manquent à l'appel, contrairement à ce que l'on peut entendre ci et là c'est encore le cas aujourd'hui".



Le docteur Agostini livre, aussi,  son avis sur la progression du virus.
"Bien qu'il semblerait que l'on enregistre une baisse du nombre de personnes contaminées, ce qui est de bon augure, je pense que le pic de l'épidémie n'a pas été atteint et que les deux semaines à venir vont être décisives. Je voudrais ajouter qu'au sein du Centre COVID-19 nous sommes là pour vous soigner mais aussi pour vous écouter et vous aider. A cet effet, une cellule psychologique a également été mise en place".


En conclusion de cet entretien, François Agostini a tenu à remercier tous les professionnels de santé, personnels soignants, bénévoles et personnes qui, chaque jour, font preuve d'un bel esprit de solidarité,  mais aussi aux municipalités, au CCAS communaux ou Intercommunaux qui sont la pour aider la population, avant d'adresser à tous un message qui se porteur d'espoir:
"Je peux comprendre que cette situation soit anxiogène et qu'elle provoque une peur bien légitime, mais il faut que toustle monde comprenne que c'est ensemble que nous vaincrons ce virus. Pour cela, il faut que les quelques irréductibles qui n'ont toujours pas compris le message se plient, comme nous tous, aux règles strictes de confinement. Il y a encore aujourd'hui trop de monde dehors. Enfin, bien que la situation soit à prendre au sérieux, il n'y a pas lieu de céder à la panique".



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements












    Aucun événement à cette date.




Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria
Salon du chocolat Ajaccio
Mercatu di Natale
Trophées énergie
IMG_7708