Corse Net Infos - Pure player corse

Covid-19 : 9 000 adolescents corses ne sont pas vaccinés


Julia Sereni le Mercredi 1 Septembre 2021 à 18:32

À partir du 13 septembre, c’est le début de la campagne de vaccination contre la Covid-19 à destination des adolescents. En Corse, ils sont 9 000 dans la tranche d’âge des 12-17 ans à ne pas être encore vaccinés



La directrice de l'ARS et la rectrice de Corse ont annoncé le lancement d'une campagne de vaccination à destination des adolescents. (Photo Julia Sereni)
La directrice de l'ARS et la rectrice de Corse ont annoncé le lancement d'une campagne de vaccination à destination des adolescents. (Photo Julia Sereni)
Avec la rentrée scolaire, la campagne de vaccination contre la Covid-19 va désormais toucher un nouveau public : celui des adolescents. Et ce, à compter du 13 septembre. Celle-ci se déroulera en étroite collaboration entre Agence Régionale de Santé (ARS) et rectorat, puisque la vaccination sera une possibilité offerte auxélèves sur le temps scolaire. D’abord, par une opération « éclair » menée sur cinq jours, suivie de rendez-vous ponctuels, avant d’entamer une deuxième phase d’ici la Toussaint.
 

« Nous avons conduit un travail continu tout au long du mois d’août afin de trouver les solutions pragmatiques de proximité » indique la rectrice de Corse Julie Benetti. Trois scenarii ont donc été retenus pour cette nouvelle campagne : le déplacement encadré des élèves dans un centre de vaccination, le déplacement d’une équipe mobile dans une antenne à proximité immédiate des établissements scolaires et enfin, le déplacement d’une équipe mobile dans l’établissement lui-même.

Le consentement d’un seul parent suffit

Pour la rectrice, cette campagne recouvre deux enjeux : « Assurer la bonne information des familles face aux rumeurs les plus folles qui ont pu circuler à travers les réseaux sociaux » et  « faciliter la vaccination des adolescents ». Pour appuyer le premier point, une information sera faite aux parents dès la rentrée afin que les formulaires de consentement soient remis le 7 septembre. À ce propos, la rectrice rappelle que « le consentement d’un seul des deux parents suffit, pour les enfants de 12 à 15 ans ». Au-delà, entre 16 et 18 ans, l’adolescent peut se faire vacciner sans accord parental.

Une différence entre Haute-Corse et Corse-du-Sud

À deux jours de la rentrée scolaire, 9 000 adolescents sur l’île, entre 12 et 17 ans, ne sont pas vaccinés. La directrice de l’ARS Marie-Hélène Lecenne rappelle les chiffres. « En Corse, le taux de couverture vaccinale de cette tranche d’âge est de 55,7 pour la première dose, et de 41,5 pour un schéma complet ». Avec une différence notable entre les deux départements. En Corse-du-Sud, 69,7% des adolescents ont reçu une première dose et 53,8% possèdent un schéma complet. En Haute-Corse, ils ne sont respectivement que 44,1% et 31,2%. Des chiffres qui n’étonnent pas Marie-Hélène Lecenne : « Le niveau de contamination durant l’été explique qu’il y a moins de candidats en Haute-Corse, ils seront concernés dans un délai de deux mois après la maladie ».
 
Afin de convaincre les récalcitrants, la directrice de l’ARS insiste sur la nécessité du vaccin : « Nos démonstrations mettent en avant non seulement l’impact de la vaccination de cette classe d’âge sur l’ensemble de la population mais on augmente aussi le bénéfice individuel ». Une manière de faire passer un message aux adolescents : il s’agit de protéger les autres mais aussi de se protéger soi-même.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047