Corse Net Infos - Pure player corse


Couvent de Curbara : bail emphytéotique renouvelé pour 30 ans entre la mairie et le diocèse d'Aiacciu


Maria-Serena Volpei-Aliotti le Vendredi 27 Septembre 2019 à 11:01

Le bail emphytéotique entre la mairie de Curbara et le diocèse d'Aiacciu a été renouvelé pour une durée de 30 ans.




Ce jeudi 26 septembre Monseigneur Olivier de Germay, évêque d'Ajacio pour la Corse et Paul Lions, maire de Curbara, ont signé au couvent de Curbara en présence de nombreux élus le renouvellement du bail emphytéotique du superbe site entre le diocèse d'Aiacciu et la mairie de Curbara 
"Le renouvellement de ce bail est une sécurité pour la congrégation de Saint-Jean qui se doit d'engager des travaux", explique Mgr de Germay. Mais pour investir le diocèse doit être sûr de demeurer sur place. " Le bail actuel devait prendre fin dans 3 ans. Nous avons décidé d'anticiper le renouvellement, pour une durée de 30 ans". 
En effet, afin que le couvent de Curbara conserve sa beauté et puisse accueillir son public avec des installations aux normes nécessaires, de nombreux travaux doivent être effectués.
"Aujourd'hui, c'est la volonté commune de restaurer le couvent, en y réalisant des travaux conséquents,  qui s'est concrétisée. Et pour plus de sécurité administrative, on ne pouvait repartir qu'avec un bail emphytéotique" ajoute Paul Lions, le maire.  
" Les toitures sont la priorité" précise Olivier de Germay."Les piliers du cloître ont déjà été restaurés. Le bâtiment du couvent devrait sous peu être classé monument historique. Cela permettra d'obtenir des subventions pour les travaux à venir". 
Cependant, le bail emphytéotique ne comprend pas l'église, la sacristie et le clocher qui restent pleine propriété de la commune, " pour permettre d'avoir les subventions nécessaires, là où il y a urgence pour les travaux". 

Un peu d'histoire.

La partie la plus ancienne du couvent a été édifiée en 1430, pour abriter un orphelinat. Puis en 1456, les franciscains ont créé le couvrent. En 1792, à la suite de la Révolution française, le bâtiment a été en partie détruit par les flammes et les religieux ont été expulsés jusqu'en 1850. C'est à cette époque que les dominicains s'y sont installés jusqu'à la séparation de l'Église et de l'État quand les religieux ont de nouveau été expulsés. 
Au cours de la Grande Guerre, le bâtiment est devenu un centre d'internement pour civils ennemis allemands et austro-hongrois. Dans les cellules ont trouve encore, aujourd'hui, les vestiges artistiques de leurs passages. Les dominicains sont revenus en 1920. En 1923, le premier bail a été signé entre la commune et le diocèse, jusqu'en 1993, date à laquelle le bail a été renouvelé. Aujourd'hui, depuis 1990, la communauté des frères de Saint-Jean, occupe les lieux. 
 




L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Carta Bianca | A Table ! Les recettes des lecteurs | Les insolites de l’été | Tocc’à voi















Newsletter




Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria