Corse Net Infos - Pure player corse

Coupe de France : Le GFCA surpris par Grenoble (1-2)


Rédigé par Vincent Marcelli le Samedi 6 Janvier 2018 à 16:57 | Modifié le Samedi 6 Janvier 2018 - 17:35


Fortement diminué, le GFCA, qui avait pourtant fait le plus dur en ouvrant le score, s’est fait surprendre par Grenoble, pensionnaire du National (1-2). Les diables rouges doivent désormais concentrer tous leurs efforts sur le championnat.


(Photo Marcu-Antone Costa)
(Photo Marcu-Antone Costa)
Coupe de France 32e de finale
GFCA-Grenoble
Stade Ange-Casanova
GFCA Grenoble 1-2 (0-0)
Temps frais
Terrain en bon état
Spectateurs : 1500 environ
Arbitre : M.Abed assisté de MM. Panont et Mannino
Avertissements : Vandenabeele (18e), Coulibaly (21e) pour Grenoble
Buts : Touré (51e s.p.) pour le GFCA
Elogo (65e) pour Grenoble

GFCA 
Cassara- Puel, N’Guessa, Campanini, Mombris (cap.)- M’Changama, Anziani- Jobello, Armand (Gomis 74e), Touré, Araujo (Uras 87e)- ent : A. Cartier


Grenoble
Camara- Abou Demba, Mayembo, Vandenabeele, Bengriba- Elogo, Pinto Borges (cap.), Coulibaly (Deletraz 76e), Dady Ngoy (Chergui 62e)- Benet- Maanane (Belvito 85e)- ent: O Guégan.


C’est un GFCA new-look qui accueille Grenoble pour le compte des 32e de finale de la coupe de France. Entre les blessés (Clerc, Perquis, Bréchet), l’absence de Ba, les suspendus (Marvaux, Kémen), les départs (Court, Houtondji, Mulumba, Ribéry) et le transfert de Diabaté, c’est une équipe entière qui manque à l’appel. Mais le GFCA veut démontrer sur le terrain qu’il a bien fait de miser sur la jeunesse. Entre le 13e de Ligue 2 et le second de N1, l’écart est moindre. D’autant que l’équipe d’Olivier Guégan paraît solide. Elle va, du reste, le confirmer tout au long de la rencontre.  Le match débute sur un petit rythme. Face à un GFCA appliqué, Les Grenoblois se créent la première occasion par Manaane qui de la tête sur un centre de Dady Ngoy trouve un Cassara très inspiré sur sa ligne (15e). Le ton est donné. On se dit alors que cette après-midi sera tout sauf une partie de plaisir pour les Ajacciens. D’autant que les Isérois ont le plus souvent le ballon. Ce qui n’empêche pas Julien Anziani, titulaire pour la première fois, d’allumer le portier visiteur d’une superbe frappe (33e). Dans un match qui ne parvient pas à se débrider, les Isérois se montrent de nouveau dangereux à la suite d’un raid d’Elogo sur la gauche mais Cassara sort le grand jeu en deux temps (38e). Le GFCA réplique par Armand qui, parti dans le dos de la défense, vient perdre son duel face à Camara (41e).  A la pause, tout reste à faire.


Grenoble fait la différence
Décidé à prendre ce match par le bon bout et conscient qu’il serait inspiré d’éviter la prolongation, le GFCA repart avec de meilleures intentions. Et la situation va très vite se débloquer. A la suite d’un déboulé dont il a le secret, Araujo grille son défenseur qui n’a d’autre ressource que de le déséquilibrer. M.ABed désigne le point de pénalty et Touré exécute la sentence (51e). Le match est enfin lancé et l’on pense que le plus dur est fait côté « rouge et bleu ». Contraints de prendre des risques, les Grenoblois libèrent des espaces. De son côté, le GFCA reste solide sur ses bases arrières tout en profitant des situations de contre. Sur l’une d’elles, Armand décale Touré sur sa droite mais l’attaquant sénégalais trouve le petit filet (63e). Dommage car dans la continuité, les Isérois égalisent par Elogo, qui oublié plein axe trompe Cassara (65e). Le GFCA met quelques instants à s’en remettre avant de repartir de l’avant. Cette fois, c’est le pensionnaire de N1 qui profite des contres à l’image de Chergui. Encore une fois, Cassara est impérial (73e). Ce match sent le KO. Un KO qu’Armand grille en gâchant une énorme occase seul face à Camara (74e). Le Gaz a laissé passer sa chance. On s’achemine vers la prolongation quand suite à un mouvement collectif, Bénet trompe Cassara d’un tir des 20 mètres (83e). Cruel.
Place désormais au championnat.




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse