Corse Net Infos - Pure player corse

Corsica Libera appelle à structurer l’espace politique de la majorité territoriale


Rédigé par Vincent Marcelli le Mercredi 12 Septembre 2018 à 22:52 | Modifié le Mercredi 12 Septembre 2018 - 23:03


Au cours d’une conférence de presse de rentrée, qui s’est déroulée ce mercredi 12 septembre au Grand Café Napoléon, à Ajaccio, les responsables de Corsica Libera ont dressé un rapide bilan des journées internationales d’août dernier. Mais il a surtout été question de renforcer « Pè a Corsica ». Un appel, en quelque sorte à l’autre composante de la majorité territoriale en vue de développer une feuille de route plus affinée sur les thèmes chers à la famille nationaliste…


(Photos Michel Luccioni)
(Photos Michel Luccioni)
Très attendue, la conférence de presse de  rentrée de Corsica Libera a réuni de nombreux élus et militants ce mercredi, au Grand Café Napoléon, à Ajaccio. A la tribune, les élus de la majorité territoriale, Petru Antò Tomasi, Laura Maria Poli, Laura Furioli, Pierre- José Filipputti, accompagnés de Sauveur Grisoni, Pierre Paoli et Jean-Marc Rodriguez. Dans la salle, le soutien affirmé de Jean-Guy Talamoni, président de l’Assemblée de Corse, accompagné de deux autres élus, Paul Leonetti et Vannina Buresi. On aperçoit également des militants nationalistes de la première heure tels que Petru Poggioli.


Renforcer « Pè a Corsica »
Au micro, Petru-Antò Tomasi prend la parole évoquant, d’entrée, les « ghjurnate » 2018. « Un grand succès, se réjouit-il, tant au plan de l’afflux des militants venus de tous les espaces du nationalisme corse, que dans la fidélité des luttes jumelles qui nous accompagnent depuis des décennies. Pour autant, certains ont préféré retenir un prétendu incident  sujet sur lequel nous nous sommes déjà exprimés. »
Loin de ce qu’il considère comme un épiphénomène, le mouvement a clairement fait entendre sa voix concernant l’évolution de la démarche portée depuis décembre 2015.
« Nous sommes aux responsabilités depuis deux ans, rajoute l’élu territorial, Corsica Libera se situe résolument dans la continuité des accords de Corti, passés solennellement sur le parvis de l’Università di Corsica, et sur le ghjuramentu fait par l’ensemble des élus nationalistes à l’Assemblée de Corse. »
Il s’agit, en clair, d’un appel à structurer la coalition « Per a Corsica ». « Elle deviendrait alors la fédération souhaitée par tous. C’est un redéploiement du mouvement national sur tous les terrains des luttes publiques pour le respect du vote des Corses. »


Un appel à Femu a Corsica 
Petru-Antò Tomasi a ensuite évoqué, un à un, les thèmes prioritaires qui constituent l’essentiel des revendications de Corsica Libera : le statut de résident, la langue corse, les déchets, les transports, la politique agricole. « L’évolution sociétale de la Corse se situe aux antipodes de notre vision. Nous prônons un engagement des pouvoirs publics corses pour initier un développement économique respectueux des hommes et de la terre et contribuer à une répartition plus juste des richesses de notre pays. Les Corses attendent que notre mandature se traduise de façon plus forte par des réalisations qui déclinent les fondamentaux de notre combat. »
Une façon de prôner l’union sacrée tout en insistant sur la nécessité d’aller plus en avant dans la démarche commune. « Nous avons initié en 2015 et 2017, une politique de redressement au vu de l’état dans lequel nous avons trouvé la collectivité. Cette phase de redressement marquée par des actions, des diagnostics et des propositions politiques doit changer aujourd’hui. Nous devons donner plus de visibilité et de cohérence à ce que nous voulons mettre en œuvre et envoyer des signes forts aux Corses. Face au refus de l’Etat Français de prendre en compte la réalité politique de la question corse, c’est sur le terrain de notre projet de société « Un paese da fà » que nos élus doivent se mobiliser pour obtenir des avancées sur des enjeux stratégiques. »
Une nouvelle feuille de route, plus affinée dans ses composantes. Et un appel à Femu a Corsica dans le sens d’un renforcement de la structure « Per a Corsica »…




Corse | Entretiens | Elections | Institutions




Derniers tweets
Corse Net Infos : "Les Salines de 1960 à nos jours", une exposition du 22 au 29 septembre https://t.co/U2ImqhUQgz https://t.co/VTy5AjGNUB
Mardi 18 Septembre - 21:59
Corse Net Infos : Les rallyes d’Allemagne et de Corse menacés : Lequel restera au calendrier en 2019 ? https://t.co/rCWQC6KnuB https://t.co/v4rTOIPBqd
Mardi 18 Septembre - 19:59
Corse Net Infos : Aménagement de la traversée de Funtanone-di-Vignale : Les travaux débutent https://t.co/XJtGw9ELpB https://t.co/FZAfGNJG3r
Mardi 18 Septembre - 18:39
Corse Net Infos : Fin du conflit courrier à Folelli. Le conflit au Courrier à Folelli est terminé. Les négociations ont permis d’abou… https://t.co/yxmAm8ivso
Mardi 18 Septembre - 17:38



Newsletter






Galerie